Publicité
Constructeurs - 15/11/2021 - #Renault , #Volkswagen , #Avtovaz , #Nissan

Russie : Avtovaz interrompt l'assemblage de voitures à cause des pénuries

(AFP) - La premier constructeur de voitures de Russie, Avtovaz (contrôlé par l'alliance Renault-Nissan), a déclaré vendredi avoir arrêté ses chaînes d'assemblage de voitures en raison de la pénurie de composants électroniques, qui touche l'industrie mondiale.

Auteur : AFP

Partager cet article

"En raison de la crise globale de manque de composants électroniques, le groupe est obligé de temps en temps de suspendre le travail des chaînes d'assemblage de voitures, comme cela est arrivé aujourd'hui", a indiqué le service de presse du groupe à l'agence russe Ria Novosti. 
Précisant que cet arrêt était "pour une journée", il a ajouté que les autres activités du groupe - qui construit les célèbres voitures Lada, numéro un du marché russe -  se poursuivaient. L'usine d'Avtovaz, située à Togliatti (Volga), est l'une des plus grandes du monde, avec près de 35.000 employés.   

"Le groupe fait tous les efforts possibles pour normaliser l'approvisionnement en composants électroniques, mais selon nous la crise mondiale durera au moins jusqu'au milieu de l'année prochaine, ou même plus longtemps. Par conséquent, le calendrier de production irrégulier sera maintenu", a encore ajouté le service de presse.
La pandémie a bouleversé les chaînes mondiales d'approvisionnement, conduisant à des goulets d'étranglement, notamment sur les marchés des composants électroniques, des plastiques et de l'acier.
Le secteur automobile est particulièrement plombé par les pénuries de semi-conducteurs, essentiels dans la production.

En octobre, les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté pour le quatrième mois consécutif. Ce même mois, la branche russe de Volkswagen avait également annoncé la réduction de sa production "dans les prochains mois" en Russie en raison de la pénurie de semi-conducteurs.
Le marché automobile russe, dans lequel les grands constructeurs mondiaux avaient massivement investi en période de boom du secteur, a diminué de plus de moitié entre 2012 et 2016, ne renouant avec la croissance que de 2017 à 2019, avant de repasser dans le rouge.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Voilà les nouvelles du front des pertes d'argent !!

Durand Pierre, Le 15/11/2021 à 14:24

Chez les russes aussi ça sent le gaz...
;-)

Clerion , Le 15/11/2021 à 16:32

Ben zut, plus de rupteurs, plus de condensateurs, plus de dynamos, plus de régulateurs, plus de radios PO/GO à lampes...
;0)

Lucos , Le 15/11/2021 à 22:52

Comme je le dit à les amis, la seule électronique que j'ai quand je roule avec mes anciennes, c'est mon portable !
;-)

Clerion , Le 16/11/2021 à 11:55

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/11/2021

Pièces de rechange : des alliances entre constructeurs et rechange indépendante face à l’arrivée des "barbares"

Dans une étude prospective sur le marché de la pièce de rechange automobile, le cabinet Roland Berger montre que la perte de parts de marché des constructeurs n’est pas irrémédiable et que l’arrivée de ce qu’il appelle les "barbares", des acteurs comme Amazon ou Alibaba, pourrait pousser les constructeurs à davantage se rapprocher de la rechange indépendante.

Réseaux

Jean-Dominique Senard, Président de Renault : "On a loupé de façon collective, sous forme de naïveté, la montée de la géopolitique"

Le patron de Renault a clôturé les deuxièmes Assises nationales de l’automobile, organisées par Ouest France avec l’Automobile-club de l’Ouest les 2 et 3 novembre derniers, en revenant sur les très nombreux défis pesant sur la totalité de la filière. Jean-Dominique Senard a profité de la présence d’un auditoire averti pour passer quelques messages et rappeler la lourde responsabilité qui pèse sur la stratégie de l’électrique… tout en montrant qu’il s’y attèle à bras le corps.

Constructeurs

Changement de fonction pour deux directeurs de la région AMIEO de Nissan

La direction de la région AMIEO de Nissan annonce des nominations à des postes clés : Friederike Kienitz devient senior vice-présidente du développement durable, de la gouvernance entreprise, des affaires juridiques, externes et de la communication, Anish Baijal est nommé vice-président monde des ressources humaines, des affaires générales & transformation, du développement de l'organisation et culture d'entreprise.

Nominations

Daimler vend sa participation dans Renault

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler a annoncé jeudi avoir cédé ses parts au capital de Renault, où il était présent à hauteur de 3,1% depuis la conclusion d'un partenariat entre les deux entreprises en 2010.

Constructeurs

Le besoin croissant d’automobile des Français génère de moins en moins de business pour la filière

Le suivi des budgets automobiles des familles françaises sur des bases statistiques solides permet de vérifier que des phénomènes sur lesquels on n’a que des indications partielles sont – ou non – avérés. Le traitement de l’enquête "Budget des Familles" de 2017 que nous comparons à celui que nous avions fait de celle de 2011 est, de ce point de vue, une confirmation : sauf en Région parisienne, les ménages ne se détournent pas de l’automobile mais continuent de s’équiper et de se "multi-équiper". Ils le font toutefois en recourant de plus en plus à l’occasion et en faisant vieillir leurs parcs. Il en résulte que l’achat de voitures neuves est réduit à la portion congrue.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022