Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 31/03/2021

Le chinois Xiaomi va investir 10 milliards de dollars dans les voitures électriques

(AFP) - Le fabricant de smartphones et d'appareils électroniques Xiaomi est devenu mardi la dernière entreprise chinoise à se lancer dans les véhicules électriques, avec l'annonce d'un investissement de 10 milliards de dollars sur 10 ans.

Auteur : AFP

Partager cet article

Dans le top 5 mondial des plus gros vendeurs de téléphones portables, le groupe basé à Pékin produit déjà des tablettes tactiles, des montres connectées, des écouteurs, des trottinettes ou encore des scooters.

Xiaomi va désormais créer une filiale dédiée aux véhicules électriques intelligents, avec un "montant total d'investissement sur les dix prochaines années estimées à 10 milliards de dollars (8,5 milliards d'euros)", a indiqué l'entreprise dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, où elle est cotée.

Signe de l'importance donnée par le groupe à cette nouvelle activité, le PDG du groupe, Lei Jun, dirigera personnellement cette future filiale.

Les véhicules à énergies nouvelles (hybrides, électriques, pile à combustible) connaissent un fort essor en Chine, pays en pointe dans ce domaine grâce notamment à une population ultra-connectée et à une politique incitative des autorités.

Les constructeurs nationaux et étrangers rivalisent pour profiter de ce débouché. Et Xiaomi n'est de loin pas la première entreprise chinoise à s'aventurer dans ce secteur.

Le géant chinois de l'internet Baidu avait annoncé en janvier qu'il s'alliait à son compatriote le groupe automobile Geely, maison-mère de Volvo Cars, pour produire des voitures électriques en Chine -- plus grand marché mondial.

Plusieurs entreprises chinoises de voitures électriques connaissent un regain d'intérêt des investisseurs, avec par exemple les groupes XPeng et Li Auto qui sont entrés en Bourse l'an passé aux Etats-Unis.

Pendant ce temps, des acteurs plus établis comme les groupes allemands Volkswagen ou BMW ont pris des engagements pour l'avenir, avec des modèles entièrement électriques devant être produits en Chine.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bientôt de l’ultra low cost ( de la merde en Français) investissez dans le recyclage ou mieux les décharges voire le dépannage ((((

Alain Boise, Le 31/03/2021 à 08:37

"Pendant ce temps, des acteurs plus établis comme les groupes allemands Volkswagen ou BMW ont pris des engagements pour l'avenir, avec des modèles entièrement électriques devant être produits en Chine."
Et commercialisés en Europe ?
ça va devenir l'invasion à ce rythme là...
;-(

Clerion , Le 31/03/2021 à 09:03

Si je compte bien, ça fait 100 milliards sur cent ans et 1000 milliards sur mille ans.
Mazette.

Bruno Haas, Le 31/03/2021 à 09:59

La terre sera une ZFE-m dans 1000 ans grace à Chiaomi ..
;0)

Lucos , Le 31/03/2021 à 13:34

Pour l’instant...nous n'avons pas vu de l'ultra low cost en matière d'automobile...
Certains on cru que les caisses thermiques indiennes à 5000 euros....allaient envahir la planète ! Ce n'est pas été le cas !
Les caisses sans permis électriques ne sont pas là non plus !
Je l'ai déjà dis ici...les VE chinois qui commencent à être distribués chez nous sont très chers !
Ils font l'erreur de travailler à "l'ancienne" ...et ils vont se planter...sauf, sauf si le but est de vendre moins pour rémunérer les nombreux "intermédiaires" occidentaux !!
Ce qu'il faut savoir c'est que les chinois ne seront jamais dans 'une innovation" disruptive, comme ce fut pour Toyota l'hybride et Tesla pour le VE !!
Ils sont des suiveurs et les "révolutions" dans les mobilités ne viendront pas de leur part.
Ceux qui commencent à crier avant d'avoir mal....me font rigoler !!

Durand Pierre, Le 31/03/2021 à 19:57

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 31/03/2021

Catégorie Autour de l'auto

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021

Florence Lagarde rejoint le jury "Car of the year"

Le Jury de la voiture européenne de l'année (Car of the year) accueille trois nouveaux membres : Alain Rousseau pour le Luxembourg, Frank Buma pour les Pays-Bas et Florence Lagarde pour la France !

07/07/2021