Publicité
Publicité
Marchés - 04/07/2024 - #Alfa Romeo , #Chrysler , #Dodge , #Jeep , #Fiat , #Ford , #Ram , #Stellantis

Les ventes de Stellantis ont plongé aux Etats-Unis au second trimestre

Par AFP

(AFP) - Les ventes du constructeur automobile FCA US (Stellantis) ont plongé de plus de 20% au deuxième trimestre, plombées par les quatre principales marques du groupe.

Stellantis a écoulé 344.993 véhicules aux Etats-Unis entre avril et juin, en recul de 21%. Le groupe ne fournit pas d'explication à cette chute dans son communiqué et n'a pas réagi dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP.

"Leurs marques ont vraiment eu du mal récemment (...) et leurs stocks sont les plus élevés parmi les grands constructeurs", a souligné à l'AFP Garrett Nelson, de CFRA Research. "Jeep a perdu des parts face au Bronco de Ford et les ventes ne sont pas non plus encourageantes pour Ram, Dodge ou Chrysler", a-t-il ajouté.

Jeep et Chrysler ont subi, tous deux, un recul de 19% tandis que Ram - spécialiste des pick-up - a chuté de 26% et Dodge de 17%. Seules Fiat et Alfa Romeo ont progressé mais leurs ventes sont infimes, avec respectivement 316 (+119%) et 2.492 (+8%) exemplaires.

"Avec les initiatives prises sur la première partie de l'année, y compris progresser dans la stratégie des véhicules multi-énergies (...) pour répondre à la demande de nos clients, et aux ajustements tarifaires concernant nos marques aux Etats-Unis, nous avons constaté une bonne dynamique ce trimestre par rapport au premier trimestre 2024", a indiqué Matt Thompson, directeur commercial pour les Etats-Unis, cité dans le communiqué.

Les ventes ont ainsi augmenté de 4% d'un trimestre à l'autre et, selon lui, des parts de marché ont été accrues.

De son côté, Ford a annoncé une petite hausse de 0,8% de ses ventes entre avril et juin avec 536.050 véhicules écoulés.

A noter le recul de 5% pour les moteurs à combustion tandis que les électriques ont bondi de 61,4% et les hybrides de 55,6%.

Mais ces deux dernières motorisations restent encore marginales en volume, bien que leur part dans les ventes totales soit passée de 9,2% au deuxième trimestre 2023 à 14,5% un an plus tard.

Ford, qui revendique la place de numéro un mondial pour les pick-up, a vu une hausse de 4,5% dans cette catégorie tandis que les SUV ont cédé 5,3% et les autres automobiles ont grimpé de 27,7%.

Réactions

...Décidément, quand çà veut pas !
;0)

Ben oui, quand vous supprimez les Chrysler 300 et Dodge Charger/Challenger, il ne faut pas s'attendre à des miracles...

J'ai du mal à comprendre cet article.
Ces 21% sont par rapport au trimestre précédent ou par rapport au même trimestre de l'année dernière ? J'imagine que c'est par rapport à l'année dernière car Matt Thomson "constate une bonne dynamique" de T2 vs T1 2024. Volume et PdM en hausse.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Distribution automobile : Les dernières ouvertures et fermetures

Le groupe Cobredia a ouvert un quatrième site Toyota dédié à la clientèle professionnelle à Quimper ; Le groupe Faurie poursuit ses acquisitions dans l'univers de la voiture sans permis ; Microlino recrute de nouveaux distributeurs ; MG déménage à Grenoble et JLR ferme des points de réparation...

Constructeurs

Ineos met en pause son projet de 4x4 électrique

(AFP) - Le groupe Ineos du milliardaire britannique Jim Ratcliffe, présent surtout dans la pétrochimie mais qui a lancé en 2022 un premier modèle d'automobile, a annoncé mercredi mettre en pause le développement du Fusilier, un 4x4 électrique, invoquant notamment des incertitudes politiques.