Publicité
Publicité
Constructeurs - 15/04/2021 - #Volkswagen , #Hyundai , #Iveco , #Toyota

Nikola et Iveco s’engagent sur le développement d’un réseau de distribution d'hydrogène en Allemagne

Par AFP

(AFP) - La start-up américaine Nikola et le constructeur Iveco ont signé un partenariat avec le distributeur de gaz OGE pour développer en Allemagne un réseau d'hydrogène au service des poids lourds, ont annoncé les sociétés mercredi.

Les trois sociétés ont indiqué dans un communiqué avoir signé une lettre d'intention en vue d'une collaboration, "visant à mettre en place une structure commerciale pour le transport de l'hydrogène via un réseau de pipelines, depuis les sites de production jusqu'aux stations de ravitaillement en hydrogène".

Nikola, qui conçoit des camions électriques et à hydrogène, pilotera l'installation de points de ravitaillement en hydrogène "à des endroits-clés, soutenus par les systèmes de distribution d'hydrogène d'OGE".

OGE (Open Grid Europe), qui contrôle 12.000 km de pipelines en Allemagne, s'engage de son côté "à mettre en place une infrastructure de pipelines pour le transport de l'hydrogène entre les sites de production et les points-clés de distribution", a déclaré Thomas Hüwener, directeur technique d'OGE.

Le géant des utilitaires Iveco a pris une participation dans Nikola en septembre 2019 et les deux partenaires développent en commun des poids lourds électriques et à hydrogène, dont les tests sont prévus pour 2021 et 2023.

La start-up américaine avait emballé les marchés avec ses promesses, et éveillé l'intérêt de GM et Bosch. Mais ces géants de l'automobile ont diminué leur engagement après que la société ait reconnu avoir exagéré ses avancées technologiques.

"Nous sommes convaincus que cette collaboration va donner naissance à une solution de ravitaillement en carburant à long terme, extrêmement intéressante qui, selon nous, fera progresser l'industrie et permettra l'adoption des technologies de pile à combustible à l'échelle mondiale", a déclaré Pablo Koziner, président des activités commerciales de Nikola.

L'hydrogène, qui permet un remplissage rapide et promet une autonomie importante en ne rejetant que de la vapeur d'eau, est une des options explorées par plusieurs constructeurs d'utilitaires pour leur transition énergétique. Hyundai a déjà livré ses premiers prototypes tandis que Toyota, GM ou encore Traton (Volkswagen) accélèrent le développement de leurs modèles.

Le nombre de stations hydrogène reste cependant très limité et des doutes subsistent sur la capacité de l'industrie mondiale à produire de l'hydrogène en limitant les émissions de CO2 et à un tarif compétitif.

Réactions

Rappelons quand même encore une fois de ne pas mettre la remorque avant le tracteur et que si cet H² est produit à 99% avec du pétrole comme c'est le cas aujourd'hui, cette filière n'a absolument aucun intérêt.
Autant mettre le Pétrole directement dans le réservoir..
Le H² deviendra la solution majeure quand nous sauront le produire en masse avec du renouvelable.
;0)

L'hydrogène ne sera jamais moins cher que l'essence, gaz ou l'électricité...et...une solution (peu-être)...pour les transports industriels et commerciaux...et encore dans les pays du nord développé !!
Les cargos et bateaux de croisière au GNV ....sont déjà là !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Bornes de recharges dans les copropriétés : pataquès autour d’un amendement de la loi Climat

L’amendement à la loi Climat qui encadre le financement des bornes de recharge dans les copropriétés que viennent de voter les députés pourrait-il être un frein à leur développement ? C’est ce que craignent les opérateurs privés Borne Recharge Service, Bornes Solutions, Park’n Plug, Waat, Zephyre, Zeplug. Ils estiment que le décret "droit à la prise" paru en décembre était suffisant. L’amendement les met également en concurrence avec Enedis qui bénéficie d’un mécanisme de financement parafiscal créant une situation déséquilibrée. Explications.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.