Publicité
Publicité
Constructeurs - 11/09/2020

Poids lourds : Volkswagen augmente à 3,6 milliards de dollars son offre pour Navistar

(AFP) - La branche camions de Volkswagen, Traton, a augmenté jeudi de 23% à 3,6 milliards de dollars son offre pour acquérir l'intégralité du constructeur américain de poids lourds Navistar, dont il détient déjà 17%.

Auteur : AFP

Partager cet article

L'objectif de Traton, numéro deux mondial : développer ses activités sur le marché américain pour attaquer les concurrents Daimler et Volvo, qui y sont très présents alors que Volkswagen opère surtout en Europe et en Amérique latine.
Traton et Navistar, qui comptent respectivement près de 80.000 et 15.000 employés, coopèrent depuis 2017 dans la technologie et les achats.

Le constructeur allemand détient actuellement 16,8% de l'américain et propose 43 dollars en numéraire par action pour le reste, contre 35 dollars fin janvier (ce qui représentait 2,9 milliards de dollars au total), quand Volkswagen avait pour la première fois manifesté son envie d'avaler Navistar.

"Nous pensons toujours qu'un regroupement complet de Traton et Navistar a des avantages stratégiques pour les deux parties" et "c'est pourquoi nous réaffirmons malgré la situation actuelle marquée par la pandémie de Covid-19 notre intérêt pour la transaction" explique Matthias Gründler, patron de Traton.

Navistar, qui se vante d'être le "leader" du marché américain des bus scolaires, a affiché en 2019 un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de dollars pour 106.500 véhicules vendus. Il commercialise la marque "International Truck".
Traton, entité regroupant notamment les camions MAN et Scania, a vendu en 2019 242.000 unités et affiché 26,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Dans un communiqué, Navistar a indiqué que le directoire allait "examiner avec attention" l'offre reçue.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/09/2020

Jean Achard et Grégory Tinon, Financo : "Les réseaux ont privilégié les établissements financiers indépendants au détriment des captives"

Depuis la fin du confinement, Financo enregistre des niveaux de production financière record avec un mois de juin sur un trend annuel à 1,1 milliard d’euros. Juillet et août ont également été des mois très forts. Jean Achard et Grégory Tinon nous expliquent comment Financo a géré ces derniers mois et nous précisent leur position sur le partage de la valeur entre les réseaux et les établissements financiers.

Services

Originauto.com dévoile ses ambitions sur le marché de la rechange

Originauto.com, le site de vente de pièces aux professionnels de Mobivia, s’est totalement renouvelé pour mieux répondre aux attentes des garagistes. S’appuyant aujourd’hui sur 8 plateformes régionales pour pouvoir livrer 100.000 références en H+4, il ambitionne de doubler, voire tripler, cette capacité dans les 3 ans à venir.

Réseaux

GM, Honda, Nikola : un joli coup en trois bandes

Plus question de faire cavalier seul. GM poursuit ses rapprochements avec Honda pour former une nouvelle alliance en Amérique du Nord et investit dans Nikola pour confirmer son orientation vers l’électrique. Ces signaux à la fois convergents et contradictoires tendent à prouver que GM change de régime et passe de la diète au fitness.

Analyse

Renault : les bons ratios de Gilles Le Borgne, "benchmark ambulant"

Lors de soirée de remise du prix de l’Homme de l’année organisée par le Journal de l’Auto, Gilles Le Borgne, a livré quelques-uns de ses secrets. Il était entouré de Jean-Dominique Senard, Président de Renault, Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo et Philippe Varin, son ancien patron chez PSA. Tous les trois ont vanté ses qualités de technicien, de manager et sa ténacité. Luca de Meo, le nouveau DG de Renault était également présent.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

13/09/2021