Publicité
Publicité
Analyse - 11/09/2020 - #Renault , #Volkswagen , #Audi , #Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi , #Bmw , #Buick , #Honda , #Geely , #Lexus , #Mazda , #Mercedes-Benz , #Mitsubishi , #Nissan , #Opel , #Rivian , #Ford , #Cadillac , #Chevrolet , #Gmc , #Isuzu , #Suzuki , #Stellantis , #Toyota

GM, Honda, Nikola : un joli coup en trois bandes

Par Bertrand Rakoto

Article reservé aux abonnés
GM, Honda, Nikola : un joli coup en trois bandes

Plus question de faire cavalier seul. GM poursuit ses rapprochements avec Honda pour former une nouvelle alliance en Amérique du Nord et investit dans Nikola pour confirmer son orientation vers l’électrique. Ces signaux à la fois convergents et contradictoires tendent à prouver que GM change de régime et passe de la diète au fitness.

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Les différents abonnements InfoMarchéClub

Recevoir par mail la Lettre quotidienne des actualités

Recevoir par mail des Alertes Infos

Recevoir par mail les Lettres Statistiques et Evénements

Accès illimité à tous les articles du journal

Accès illimité à la base de données statistiques automobile

 

Tarifs préférentiels pour les événements Autoactu.com

  

Autres articles

Services

Jean Achard et Grégory Tinon, Financo : "Les réseaux ont privilégié les établissements financiers indépendants au détriment des captives"

Depuis la fin du confinement, Financo enregistre des niveaux de production financière record avec un mois de juin sur un trend annuel à 1,1 milliard d’euros. Juillet et août ont également été des mois très forts. Jean Achard et Grégory Tinon nous expliquent comment Financo a géré ces derniers mois et nous précisent leur position sur le partage de la valeur entre les réseaux et les établissements financiers.

Réseaux

Originauto.com dévoile ses ambitions sur le marché de la rechange

Originauto.com, le site de vente de pièces aux professionnels de Mobivia, s’est totalement renouvelé pour mieux répondre aux attentes des garagistes. S’appuyant aujourd’hui sur 8 plateformes régionales pour pouvoir livrer 100.000 références en H+4, il ambitionne de doubler, voire tripler, cette capacité dans les 3 ans à venir.

Constructeurs

Renault : les bons ratios de Gilles Le Borgne, "benchmark ambulant"

Lors de soirée de remise du prix de l’Homme de l’année organisée par le Journal de l’Auto, Gilles Le Borgne, a livré quelques-uns de ses secrets. Il était entouré de Jean-Dominique Senard, Président de Renault, Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo et Philippe Varin, son ancien patron chez PSA. Tous les trois ont vanté ses qualités de technicien, de manager et sa ténacité. Luca de Meo, le nouveau DG de Renault était également présent.

Analyse - 31/03/2023

Pour les nouveaux constructeurs de véhicules électriques, la consolidation est inévitable

Une vague de consolidation semble se préparer du côté des jeunes constructeurs de véhicules électriques. Pour la plupart, ils doivent s’endetter ou lever des fonds pour assurer leur survie au-delà des 6 prochains mois. Dans le même temps, le marché est en hausse mais pas de façon suffisante pour leur laisser espérer dégager des bénéfices avant plusieurs exercices. Fermeture ou rachat, les prochains mois seront décisifs pour beaucoup de nouveaux constructeurs.

Analyse - 30/03/2023

Bonne ID au carré

VW nous partage ses ID depuis 2019. Mais la dernière en date pourrait bien être la meilleure d’entre elles.

Analyse - 27/03/2023

Data Act : retrouver dans le nouveau monde connecté, l’essentiel de la richesse de l’ancien

Après des années de bagarre et de frayeur, l’après-vente indépendante - largement épaulée cette fois ci par les réseaux de marque – est assez bien partie pour que les velléités impérialistes des constructeurs soient déjouées. De fait, en prenant pour principe fondateur de son Data Act que les données appartiennent aux consommateurs qui doivent être décisionnaires lorsqu’il s’agit de déterminer quelles informations sont transmises, à quels prestataires et pour quels usages, la Commission européenne, soutenue par le Parlement, pose les bases d’une conception très ouverte à la concurrence et à la diversité des acteurs et des traitements de l’information véhicule. Sont ainsi respectées les caractéristiques fondamentales d’un système automobile ouvert qui échappe de facto assez largement à des constructeurs qui seraient bien inspirés de renoncer une bonne fois pour toutes à leur vieux rêve d’être les acteurs omniscients et omnipotents des systèmes d’usage des automobiles.

Analyse - 20/03/2023

La problématique composante chinoise de la bonne santé financière des trois constructeurs allemands

La longue série des entreprises qui viennent annoncer des volumes produits ou vendus moindres et des chiffres d'affaires et profitabilités extraordinaires s’est poursuivie avec les trois grands constructeurs allemands. Alors que le Président chinois vient rendre visite au Président russe, l’analyse des comptes de Volkswagen, Mercedes et BMW montre que la nécessité de prendre quelques distances par rapport à la Chine souvent soulignée ces derniers mois n’est pas à l’agenda et que les protestations de Bruxelles ou de Washington pèsent bien peu face aux équations économiques en jeu. De ce point de vue, l’annonce par Volkswagen de son plan d’investissement très électrique vient indiquer que les constructeurs considèrent que c’est eux qui mènent la danse et qu’un ministre, fût-il allemand, ne saurait dévier un constructeur de la trajectoire qu’il s’est donné.

Analyse - 17/03/2023

Pourquoi Volkswagen doit absolument réussir en Amérique du Nord ?

Oliver Blume n’a pas hérité d’une tâche facile entre Cariad, la guerre économique avec la Chine et un mix produit à redéfinir, il faut être sur plusieurs fronts à la fois. Dans ce contexte, Volkswagen doit absolument poursuivre son redressement en Amérique du Nord. Ce marché, longtemps sous-estimé par Volkswagen, est devenu un axe stratégique majeur pour le leader Européen.

Analyse - 15/03/2023

Pourquoi le "veto" à l’interdiction des moteurs thermique en 2035 n’est pas une surprise

Le "veto" de l’Allemagne pour bloquer l’interdiction des moteurs thermiques n’est qu’une demi surprise. La décision de la première économie européenne s’est prise avec le soutien de l’Italie, la Pologne et la Bulgarie. La réouverture du débat devrait faciliter les relectures initialement prévues pour 2024, puisque les discussions pourront avoir lieu sans nécessiter de détricoter des régulations.

Analyse - 13/03/2023

Sino-dépendance versus sino-indépendance : la nouvelle ligne de fracture dans l’automobile

La Chine n’est plus un eldorado pour les constructeurs et l’axe qui unit Moscou à Pékin rend la sino-dépendance de certains d’entre eux et, particulièrement, des constructeurs allemands de moins en moins soutenable. Dans ce contexte, les premiers de la classe dans la fin des années 2010 risquent d’avoir du mal à tenir leur rang face aux derniers qui sont prémunis contre le risque chinois par le fait qu’ils n’y ont jamais réussi. Il s’agit là d’une nouvelle ligne de fracture dont l’importance s’affirme de mois en mois. Elle divise les Allemands entre eux et devrait logiquement conduire à ce que l’UE soit plus ferme dans sa quête d’une sino-indépendance. Ceci n’implique pas forcément de remettre en question l’électrification mais appelle d’assez nettes inflexions dans la gestion du dossier.