Publicité
Publicité
Constructeurs - 07/10/2022 - #Renault , #Renault Group

Renault confirme l’affectation de la 4L à Maubeuge et du Scénic à Douai

Par Florence Lagarde Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Renault confirme l’affectation de la 4L à Maubeuge et du Scénic à Douai
Premier aperçu du concept car de la réinterprétation par les équipes design de Gilles Vidal, directeur Renault Design, de l'emblématique Renault 4.

En décembre 2021, le groupe Renault avait annoncé l’affectation de cinq véhicules électriques sur le pôle de ElectriCity en contrepartie de l’accord "Re-Nouveau France 2025" signé avec trois organisations syndicales représentatives du personnel CFE-CGC, CFDT et FO. On sait désormais quels sont ces véhicules.

A son arrivée à la tête du groupe Renault, Luca de Meo a inversé une tendance à la délocalisation qui avait notamment trouvé son apogée avec le transfert de la production de la Clio en Turquie. Pour valider l’affectation des futurs véhicules électriques sur le site France, le dirigeant avait demandé des contreparties aux salariés qui ont été négociées dans le cadre d’un accord appelé "Re-Nouveau France 2025" signé en décembre 2021 (dont nous nous étions fait l’écho à l’époque).
Trois organisations syndicales représentant 75,8% des voix aux dernières élections, CFE-CGC, CFDT et FO, avaient signé cet accord "Re-Nouveau France 2025" pour soutenir la transformation et la performance des sites français sur les années 2022, 2023 et 2024.

Hier, le groupe Renault a officialisé les deux derniers véhicules du pôle ElectriCity. Aux deux actuellement en production que sont la Mégane E-Tech (à Douai) et le nouveau Kangoo E-Tech (à Maubeuge) s’ajouteront la future Renault 5 électrique (à Douai) en 2024, le futur Scénic électrique (à Douai) en 2024 et la future Renault 4 électrique (à Maubeuge) en 2024.
"Par le dialogue social constructif et par l’amélioration de notre outil industriel, nous sommes en train de montrer qu’il est possible de mener en France la bataille de la compétitivité. Nous faisons de la France le cœur de nos activités électriques avec de nouveaux recrutements dans nos usines et nos centres technologiques, et l’affectation de modèles emblématiques comme les futures Renault 5, Renault 4 et Scénic électriques. Nous faisons tout cela dans la fidélité aux valeurs sociales de Renault Group, avec la volonté concrète d’accompagner nos collaborateurs dans la transition vers les nouveaux métiers de l’automobile, de l’électrique au logiciel. Chez Renault, nous sommes fiers de faire tous ensemble le pari de la France", a déclaré Luca de Meo, CEO de Renault Group, cité par un communiqué.

Les futures R5 et R4 doivent aider le constructeur automobile français à revenir dans la course de l'électrique en misant sur les petits modèles plus abordables. Dans des versions "concept car", elles seront les vedettes du stand Renault au Mondial de l’auto qui aura lieu du 17 au 23 octobre prochain à la Porte de Versailles à Paris.

En 2022, le groupe Renault a réalisé 1.000 des 2.500 embauches en France prévues par l’accord dont 700 dans les usines. "D’ici la fin de l’année, ce sont 700 embauches supplémentaires prévues sur les neuf sites industriels français sur des postes qui ont énormément évolué et intègrent aujourd’hui de plus en plus d’électrification, de digitalisation, d’analyse des data (maintenance prédictive et simulation numérique des flux par exemple) et de pilotage énergétique", précise Renault dans un communiqué.

Réactions

"revenir dans la course de l'électrique en misant sur les petits modèles plus abordables"
Bravo Renault, c'est ça la solution.
Les grosses berlines et les lourds SUV doivent "rouler Thermique".

A part de prix, les essais de la Megane E Tech sont plutôt élogieux dans la presse.
De bon augure pour la suite de la gamme 100% électrique de Renault.
Effectivement, l'accession "au plus grand nombre possible" des véhicules 100% électriques ne se fera que par le commercialisation de véhicules plus petits et norlament plus légers et moins énergivores.
Le succcès commercial de la Dacia Spring est un bon exemple.

En mieux sans les fautes de frappe... désolé
A part le prix, les essais de la Megane E Tech sont plutôt élogieux dans la presse.
De bon augure pour la suite de la gamme 100% électrique de Renault.
Effectivement, l'accession "au plus grand nombre possible" des véhicules 100% électriques ne se fera que par la commercialisation de véhicules plus petits et notamment plus légers et moins énergivores.
Le succès commercial de la Dacia Spring est un bon exemple.

... La dernière version du Scénic pourtant très réussie , en tous cas la meilleure édition de toute la saga, fût un relatif échec commercial, hélas.
Pour quelles raisons la version électrifiée connaîtrait elle une meilleure audience ?
Évidemment l'on ne connait pas grand chose du futur monospace compact à part quelques clichés ..

En revanche, après une gestation compliquée de plus de 5 ans Vw sort sa réinterprétation de son Combi avec l'ID Buzz dont le gabarit a plus à voir avec l'Espace qu'avec la famille nombreuse des T1, T2 et autres T3. Bon y a bien la face avant qui est une évocation mais sinon pas grand chose de commun avec le véhicule cher aux amateurs de surf ou autres routes "Katmandiennes" ...
Ce véhicule vu son positionnement prix, notamment, s'adresse aux familles aisées, ce qui était la cible de l'Espace V et précédents ...
Du coup, on se dit qu'un show car qui ressemblerait à un Espace 6, pour tester au moins la réaction du public serait pas l'idée la plus saugrenue qu'ait eu l'élégant à la pochette blanche. Pour l'instant de perso, il n'en pas eu beaucoup de bonnes mais attendons la suite, sauf bouleversement majeur ...
(...)
A propos de concept car, aujourd'hui, Citroën est plutôt sur la bonne "piste"avec un véhicule qui tend vers la "sobriété".
;0)

Bof...et rebof...commençons par le E-Tech Megane !
J'ai déjà mis un bon moment mon derrière dans une de ces Megane...et ce fut l'horreur pour moi !!
Je n'ai jamais autant été confiné dans une bagnole !! Ce n'est pas possible ! Riquiqui à l'intérieur et volumineuse à l'extérieur !
Je ne voyais pas la route avec un TdB trop haut ...et pareil montants épais !
Je me suis dis...vite un toit ouvrant..sinon tout était noir dedans passagers compris !!
Je m'en fous je n'avais pas l'intention de l'acheter au départ...et chez Renault...ils ne savent même pas que j'existe !!
Tesla et les coréens reviennent à la semi berline et des bons Cx ...plus de l'espace intérieur ...moi je pige pas..mais ne vous inquiétez pas pour moi et mon opinion !!
Je prend la nouvelle Honda Civic...10000 euros mois chère et l'espace intérieur ont voit ce que c'est immédiatement ...et vogue la galère... jusqu'à 2035 !!
Pour rouler en ville je prends une FIAT 500 trois portes avec la grosse batterie...c'est la classe !!
Il ne faut pas comparer qui disent certains ...oui, oui mon pote et mes potesses...quand c'est mon fric....c'est 100% de comparomètre !! Vous faites ce que vous voulez avec votre fric !
J'ai mon petit doigt qui me dis que Luca ...va faire un carton avec deux ou trois modèles et le reste c'est de la petite plaisanterie et super mou en ventes !!
Nos cadors maison, et chez les teutons aussi ...ils font l'impasse sur la concurrence (elle n'existe pas selon eux) ...et en plus ont fait le "lit" des chinois comme disent certains !!
Je suis dans un attentisme optimiste concernant les VE (je mets en tête Tesla dans mes choix à venir dans 5 ans et si tout ce passe bien et s'ils cassent les prix de 10000 euros plus les six mille euros de prime d'Etat )...
Ne vous gênez pas de rigoler franchement !!

Si seulement Renault pouvait nous faire cette R4 une version "Rodéo", ça remplacera la e-Mehari qu'on voulait tous et qu'on a pas acheté car très mal née.
Besoin de rien pour ce qui serait l'archétype de la seconde voiture du foyer, car je le redis le VE pénètrera dans les familles par la seconde voiture pour caboter à 20 bornes du foyer et charger pas cher à la maison.
;0)

... Pourquoi pas ? ... A quand le remake de "Tanguy et Laverdure" avec la Rodéo électrique de l'enfer ...En plus, Luca, grand amateur de BD tel qu'il est .,.Michel Édouard Leclerc serait prêt à les commercialiser, paraît il ...

Sinon côté seconde voiture .... Toyota au lieu de se fourvoyer avec son SUV que n'a t il concocté une sorte d' IQ électrifiée avé les sièges en "cuir végétal" pour la "sobriété" et les pneus en carton mâché...
Le recyclage, les gars ! ...pensez au recyclage.
En plusse ...J'verrais bien une série ultra lumited badgée "Jancovici" pour le lancement . ..
Il est vrai que chez Toy qu'ils ont une citadine dans leur carton ...Bz1x çà s'appelle , une sorte d'Aygo cross pas hybride mais électrique ...
L'un empêche pas l'autre (?).
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Equipementiers

Symbio va créer deux usines de piles à combustible en France pour un milliard d’euros

Sélectionnée parmi les entreprises françaises bénéficiaires des aides d’Etat dans le cadre du premier projet d’intérêt européen dédié à l’hydrogène, Symbio a annoncé un investissement d’un milliard d’euros dans la création de deux usines de piles à combustible en France d’ici à 2028. Son premier site, implantée à St-Fons (69), doit débuter sa production au second semestre 2023 pour fournir notamment Stellantis et le fabricant de bus Safra.

Constructeurs - 01/12/2022

Véhicules électrique : vers une valeur résiduelle de 50% à 9 ans ?

La transition énergétique vers le véhicule électrique couplée au changement d’usage apporté par le numérique et l’exploitation des données des véhicules redéfinit le business model de la chaîne de valeur automobile. L’une des conséquences pourrait être une moindre obsolescence des véhicules avec des valeurs résiduelles qui auront une bien meilleure tenue, a souligné Nicolas Harlé, partner de Bain & Company lors d’une conférence de la PFA.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.