Publicité
Equipementiers - 28/06/2022 - #Nissan , #Stellantis

Restructuration sous supervision judiciaire pour Marelli

(AFP) - L'équipementier automobile italo-japonais Marelli, fournisseur des constructeurs Nissan et Stellantis notamment, a entamé vendredi une procédure de restructuration sous supervision judiciaire au Japon, n'ayant pu obtenir un accord unanime de ses créanciers sur une méthode alternative.

Auteur : AFP

Partager cet article

Cette entreprise née en 2019 de la fusion de l'italien Magneti Marelli avec le japonais Calsonic Kansei est étranglée par une dette dépassant les 1.000 milliards de yens (sept milliards d'euros), selon les médias locaux.

Un accord transactionnel avec ses créanciers, prévoyant notamment l'annulation d'une partie de sa dette, n'a pas obtenu l'unanimité qui était requise, forçant l'entreprise à opter pour une procédure judiciaire.

Toutefois selon Marelli, cette procédure devrait permettre de valider plus facilement son plan de restructuration proposé avec son propriétaire, le fonds américain KKR, car une majorité de 60% de ses créanciers (en valeur) suffira désormais pour ce faire.

Marelli a dit avoir obtenu l'aval de 95% de ses créanciers pour son plan, et espère désormais que celui-ci sera approuvé "début août", selon un communiqué de l'équipementier.

Le groupe "confirme qu'il a les liquidités financières pour faire face à ses obligations grâce à une solide gestion interne de la trésorerie, au soutien continu de ses principaux clients et banques, et au financement provisoire fourni par KKR".

Dans une déclaration distincte, le puissant fonds américain a réaffirmé son soutien : "Nous sommes totalement prêts à étendre des financements additionnels à Marelli (...) pour s'assurer que la société poursuive ses activités normalement durant la procédure".

Le constructeur japonais Nissan, principal client de Marelli, a aussi estimé qu'il était "possible de continuer une activité stable" avec ce fournisseur et s'est montré confiant quant à l'exécution future de son plan de redressement.

"Marelli est un important partenaire et nous maintenons des niveaux appropriés de collaboration", a ajouté Nissan dans un communiqué.

   Marelli, qui compte environ 54.000 salariés dans le monde, a durement souffert de la cure d'austérité mise en place par Nissan à partir de 2019, puis du choc mondial de la pandémie de Covid-19 et des perturbations des chaînes d'approvisionnement.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 28/06/2022

Sortir du paradigme "Je suis ce que je fais"

Auteur du Leadership au féminin, ouvrage de référence sur le sujet, Eléna Fourès est l'une des meilleures expertes dans l'accompagnement de dirigeants avec des références prestigieuses. Le cabinet qu'elle a créé en 1995, Idem per Idem, est spécialisé dans le domaine du changement et sur les thèmes du rayonnement du leader et de la culture corporate.

Ressources Humaines

Le groupe Renault renoue avec les "bonnes nouvelles" et recrute pour ses usines françaises

La semaine dernière le groupe Renault a annoncé plusieurs centaines de recrutements en CDI sur les sites de Cléon, Le Mans et Sandouville qui s’ajoutent aux recrutements déjà annoncés sur les sites de Batilly et Electricity. Le groupe concrétise son engagement de remettre la France au cœur de son appareil industriel et les promesses faites aux syndicats signataires (CFE-CGC, CFDT et FO) de l’accord "Re-Nouveau France 2025".

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Bridgestone plus confiant dans l'avenir malgré des vents contraires

(AFP) - Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone a relevé mercredi ses prévisions annuelles de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel pour 2022, s'attendant à une accélération de ses ventes à partir du troisième trimestre malgré de nombreux vents contraires.

12/08/2022

Biden promulgue la loi de soutien aux semi-conducteurs

(Reuters) - Un vaste plan de soutien à l'industrie des semi-conducteurs aux Etats-Unis, visant à rendre le pays plus compétitif par rapport à la Chine, va être promulgué mardi par le président Joe Biden.

10/08/2022

Infineon relève ses perspectives pour 2022 en raison de la forte demande de puces

(Reuters) - Infineon a annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile continuant de bénéficier de la forte demande de semi-conducteurs dans un contexte de pénurie.

04/08/2022