Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/05/2022

Rivian chute en Bourse après des informations sur une grosse vente d'actions par Ford

(AFP) - Le fabricant de pick-up, SUV et camionnettes électriques Rivian chutait en Bourse lundi à Wall Street après des informations de presse affirmant que l'un de ses plus gros actionnaires, Ford, avait cédé un gros paquet d'actions à un prix bradé.

Rivian chute en Bourse après des informations sur une grosse vente d'actions par Ford

Auteur : AFP

Partager cet article

Vers 14H15 GMT, l'action Rivian perdait 13,03% à 25,04 dollars.

Peu après son entrée en Bourse en novembre, le titre avait grimpé jusqu'à 172 dollars, valorisant alors Rivian à 152 milliards de dollars, soit plus que Ford ou General Motors.

Cette performance a un temps gonflé les résultats de deux de ses plus importants actionnaires, Amazon et Ford, qui possédaient respectivement 17,7% et 11,4% de Rivian fin 2021.

Mais l'action de la jeune société, qui n'a livré ses premiers véhicules qu'en septembre, a depuis fortement chuté alors qu'elle peine à accélérer sa production.

Aussi dès que Ford a été autorisé à le faire, à la fin de la période de 180 jours lui interdisant de céder des actions après l'introduction en Bourse, le constructeur a décidé de céder une partie de ses titres, affirme la chaîne d'informations financières CNBC.

La banque d'affaires Goldman Sachs s'est occupée de vendre pour le compte de Ford 8 millions des 102 millions d'actions détenues par le constructeur, détaille CNBC.

JPMorgan Chase gère de son côté la vente de 13 à 15 millions d'actions pour un client inconnu, ajoute la chaîne.

Dans les deux cas, les actions étaient mises en vente à 26,90 dollars l'unité alors que le prix de clôture vendredi était de 28,79 dollars.

Sollicité par l'AFP, Ford n'a pas souhaité commenter ces informations.

Le constructeur avait pu inscrire dans ses comptes du quatrième trimestre un gain exceptionnel de 8,2 milliards de dollars lié à son investissement dans Rivian, avec qui il avait noué un partenariat en 2019.

Cet investissement s'est en revanche traduit par une perte comptable de 5,2 milliards de dollars au premier trimestre.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les Rats quittent le navire ,n’est pas Tesla qui veut

Alain Boise, Le 10/05/2022 à 00:08

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/05/2022

Catégorie Constructeurs

Nissan renoue avec un bénéfice net annuel, après deux exercices de disette

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan, allié au français Renault, est redevenu rentable lors de son exercice 2021/22 achevé fin mars, une première depuis 2018/19, mais son nouvel exercice s'annonce semé d'embûches, entre flambée des coûts des matières premières et problèmes d'approvisionnement.

13/05/2022

Mobilize s’appuiera sur une gamme dédiée pour "extraire plus de valeur" par véhicule

Renault a présenté ce mardi 10 mai sa stratégie de développement sur le créneau convoité du "vehicle as a service". Ces offres vont combiner des services de RCI Bank, de plusieurs filiales de l’univers des offres de mobilité et surtout une gamme de véhicules spécifiquement conçus pour ces usages. C’est ce qui doit permettre de maximiser le chiffre d’affaires par véhicule tout en baissant le coût d’usage pour les clients.

11/05/2022