Publicité
Publicité
Constructeurs - 04/11/2021 - #Volkswagen

Volkswagen recule en Bourse, suite à des rumeurs sur le départ de son patron

(AFP) - Le titre du géant allemand de l'automobile Volkswagen reculait jeudi de plus de 3% à la Bourse de Francfort sur fond de discussions en interne sur l'avenir du patron Herbert Diess, dans le collimateur des représentants du personnel.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Des discussions constructives et confidentielles ont lieu et d'éventuels résultats seront communiqués", a indiqué à l'AFP une source proche du Conseil de surveillance.

En début d'après-midi le quotidien économique Handelsblatt a révélé que le puissant comité d'entreprise de Volkswagen remettait en question le PDG Herbert Diess, à la tête du groupe depuis 2018.

Le titre perdait 3,4% à 186,90 euros vers 14h30 à la Bourse de Francfort.

Un comité de médiation comptant des représentants des salariés et des actionnaires devrait être constitué au sein du conseil de surveillance pour trouver une issue à ce conflit interne, poursuivait le journal.

Le groupe n'a pas souhaité commenter ces informations.

Ces informations interviennent alors que Herbert Diess a évoqué fin septembre devant le conseil de surveillance la possibilité de 30.000 suppressions d'emplois, ce qui a remis le feu aux poudres dans le conflit entre le directeur et les représentants du personnel.

M. Diess a l'ambition de tourner définitivement la page du Dieselgate et de lancer Volkswagen dans l'ère de l'électrique.

"Il n'est pas question d'une réduction de 30.000 emplois", avait tenté d'apaiser une source proche du directeur.

Une source syndicale au conseil de surveillance avait indiqué qu'il existait "un consensus" sur le fait que "si les ajustements nécessaires ne sont pas faits dans les prochaines années, cela pourrait dans le cas extrême avoir des conséquences sur l'emploi".

Mais la nouvelle femme à la tête du comité d'entreprise, Daniela Cavallo, a depuis ouvertement critiqué M. Diess.

Herbert Diess a été prolongé en juillet jusqu'en 2025 à la tête du constructeur.

Il avait déjà perdu en 2020 la direction de la marque phare du groupe, VW, après une attaque inhabituellement violente des syndicats, qui avaient fustigé dans une lettre ouverte des "erreurs massives de gestion" dans deux lancements d'importants modèles.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Diess va démissionner et retrouver un poste chez Tesla à Berlin, c'est cohérent !! Il voit que les gammes VE chez VW sont merdiques et que l'écart technologique est irrattrapable !!
Beaucoup d'allemands ne voient pas pourquoi ils n’achèterait pas des Tesla.
C'est un produit allemand, fabriqué dans une usine allemande avec des ouvriers allemands !!

Durand Pierre, Le 04/11/2021 à 13:27

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/11/2021

Complètement à l'Est

Aujourd’hui, je vous suggère de coiffer votre plus belle chapka, d’enfiler vos gants et d’enrouler une écharpe autour du cou. Parce que c’est en direction de l’est que je vous emmène.

Analyse

Les ouvertures et reprises de concessions en octobre

Du nouveau en octobre chez Citroën avec la reprise de la concession de Saint-Jean-de-Maurienne (73) par le distributeur Peugeot local, Hugues Alpettaz. Des changements ont également eu lieu dans les réseaux Nissan, Volkswagen, Skoda, Kia et Lexus.

Réseaux

Deux-roues : le marché continue de grossir en Europe

(AFP) - Alors que les ventes de voitures sont au ralenti, le marché des deux-roues motorisés a continué de croître dans cinq des principaux marchés européens depuis le début de l'année, a indiqué mercredi l'Association des constructeurs européens de motocycles (ACEM).

Marchés

Pénuries de matériaux : du mieux en Allemagne

(AFP) - Les problèmes de pénuries de matériaux qui plombent actuellement l'industrie allemande sont moindres en octobre, même si les entreprises s'attendent à ce que la situation reste difficile dans les prochains mois, selon une étude publiée mardi.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Renault Nissan : De Meo pourrait retourner au Japon dès juin

(Reuters) - Le directeur général de Renault pourrait retourner au Japon en juin pour le deuxième mois d'affilée, a dit à Reuters une source proche du dossier, signe d'une intensification des échanges avec Nissan sur le projet d'entité électrique du constructeur automobile français.

23/05/2022

Lancia prépare son retour dans cinq pays européens pour 2026

Lancia a annoncé vendredi les grandes lignes de son plan pour revenir sur les grands marchés d’Europe de l’Ouest avec une gamme de 3 modèles tous entièrement électriques et un positionnement premium. Le réseau sera peu dense et la moitié des ventes se feront en ligne. Dans chaque pays, la direction de la marque est confiée au directeur d'Alfa Romeo et donc à Paola Picchierri pour la France.

23/05/2022

Le design Renault retrouve l’inspiration avec Gilles Vidal

Renault a présenté hier le premier concept car de l’ère Gilles Vidal. Un design puissant et épuré qui réinterprète avec bonheur le cœur de gamme de la marque. Baptisé "Scénic Vision", il définit l’orientation design des prochaines années et aussi dans quel esprit la marque veut incarner la notion "ESG". Précisions avec Gilles Vidal.

20/05/2022

T&E se méfie du double discours des constructeurs et demande le ban des thermiques en 2035

L’organisation T&E a coordonné la signature d’une lettre commune de 26 entreprises demandant aux membres du parlement européen et représentants des gouvernements européens de "faire preuve de leadership" et de voter le ban des moteurs thermiques y compris hybrides pour 2035. Trois "prises de guerre" du secteur automobile l’ont signé : Volvo, Ford et Lease Plan. T&E estime que les constructeurs ont un "double discours" et en veut pour preuve la lettre de Zipse à Macron.

18/05/2022