Publicité
Publicité
Equipementiers - 22/07/2021

AkzoNobel : net rebond de la rentabilité au second trimestre

Le spécialiste néerlandais de la peinture AkzoNobel a publié mercredi un résultat opérationnel en forte hausse au deuxième trimestre, représentant 15,3% de son chiffre d’affaires.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Akzo Nobel a fait état mercredi d’un résultat opérationnel en hausse de 86% au deuxième trimestre 2021 à 384 millions d'euros, générant ainsi une marge opérationnelle de 15,3%.

Son chiffre d'affaires a lui progressé de 26%, à 2,51 milliards d'euros, grâce à une hausse des volumes après une année difficile à cause de l'épidémie.

Connu pour ses marques Dulux Valentine, International, Sikkens et Interpon, le groupe néerlandais avait été affecté l'an dernier par une chute de la demande notamment dans l'industrie automobile et aéronautique à cause de la pandémie de Covid-19.

"Les tendances diffèrent selon les régions et les segments, avec une forte inflation des matières premières qui devrait se poursuivre au second semestre 2021", a indiqué la société dans un communiqué.

Le groupe se réjouit d'un "trimestre solide", et ce "malgré les vents contraires importants liés aux matières premières qui affectent notre industrie", a souligné le PDG Thierry Vanlancker.

Face à la flambée des prix, le groupe continuera de s'appuyer sur son programme de réduction des coûts, a-t-il annoncé. AkzoNobel, qui avait mis en place des programmes de réduction des coûts pour faire face aux défis liés à la pandémie, a déjà économisé 243 millions d'euros en 2020.

AkzoNobel s'est lancé ces dernières années dans une transformation pour se recentrer sur les peintures et les revêtements, en se séparant de sa branche chimie.

(avec AFP)

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2021

Dépassées, les bornes ?

C’est un sujet à haute tension que j’évoque aujourd’hui, où je me demande comment ceux qui ont en charge de promouvoir la voiture électrique comptent s’y prendre avec des bornes de recharge à image négative.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Autonomie de niveau 3 et électrification au menu du stand Valeo à Munich

A l'occasion du salon de Munich, Valeo fera circuler dans les rues de la ville son prototype de véhicule autonome de niveau 3. Il présentera également un système autonome pour garer son véhicule dans un parking, un nouveau moteur électrique de grande puissance et de nouvelles stations de charge.

27/07/2021

Les dirigeants de Valeo prévoient un "retour à la normale" début 2022

Les trois chocs d’offres successifs pour les semi-conducteurs ont provoqué une crise violente et "anormale" qui a coûté la production de 4,3 millions de véhicules au premier semestre 2021. Simultanément, les prix des matières premières ont augmenté ces six derniers mois et cette hausse va se poursuivre encore plusieurs trimestres. Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo qui recevait vendredi dernier des journalistes avec Christophe Périllat, DGA, est confiant dans la bascule du marché automobile vers l'électrique.

26/07/2021

Véhicule électrique, taxe carbone aux frontières : "Le point clé c’est la compétitivité du site France", estime Claude Cham (Fiev)

Le passage forcé au véhicule électrique c’est la porte ouverte à l’invasion de véhicules fabriqués en Chine, ne cesse de répéter Claude Cham qui "ne comprend pas la stratégie d’un certain nombre d’Etats" et s’inquiète du risque d’effets pervers de la taxe carbone aux frontières annoncée dans le paquet législatif européen "Fit for 55".

23/07/2021