Publicité
Publicité
Constructeurs - 22/07/2021

Suzuki et Daihatsu vont développer des véhicules utilitaires avec Toyota

(AFP) - Les constructeurs automobiles japonais Suzuki et Daihatsu vont rejoindre une coentreprise récemment créée par leur compatriote Toyota avec Hino et Isuzu pour développer des véhicules utilitaires propres, selon un communiqué commun publié mercredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Suzuki et Daihatsu vont prendre chacun 10% des parts de cette coentreprise japonaise lancée le 1er avril, et qui va rester contrôlée à 60% par Toyota.

Les deux nouveaux entrants dans cette alliance sont des spécialistes des mini-véhicules ("kei cars"), un segment automobile très populaire au Japon, représentant près de 40% des véhicules en circulation dans le pays, souligne le communiqué.

"Les mini-véhicules peuvent jouer un grand rôle dans la réalisation d'une société neutre en carbone et la propagation des nouvelles technologies automobiles (véhicules électriques, connectés, partagés et autonomes, NDLR), mais dans cette ère de profondes transformations, il y a beaucoup de défis que les fabricants de mini-véhicules ne peuvent relever seuls", ont rappelé les constructeurs.

Toyota détient 100% du capital de Daihatsu depuis 2016 et environ 5% de Suzuki depuis 2019. Le géant automobile nippon détient par ailleurs la majorité du capital du fabricant de camions Hino et a acquis en mars 4,6% d'Isuzu, un autre compatriote spécialiste des véhicules utilitaires légers.

L'action Suzuki avait brièvement bondi mercredi à la Bourse de Tokyo, sur fond de spéculations sur une éventuelle augmentation des parts de Toyota. Le titre Suzuki a finalement pris 3,84% à la clôture, et celui de Toyota de 1,17%.

Alors que Nissan a renforcé depuis l'an dernier son alliance avec le français Renault, l'autre grand constructeur japonais, Honda, a aussi exprimé ces derniers jours son envie de s'associer à de nouveaux partenaires pour partager les énormes coûts de développement de véhicules électriques et autonomes. Honda est déjà allié avec l'américain General Motors dans ce domaine.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Qualifier Isuzu de "spécialiste des véhicules utilitaires légers" est effectivement un peu "léger" pour une marque qui produit des PL de la série Giga et des moteurs Diesel de près de 700 ch.
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 08:55

A propos d'Isuzu...
Il est vrai que son V6 diesel n'a pas laissé que des bons souvenirs en terme de fiabilité lorsqu'il a été monté sur les voitures du losange...
ça c'était avant ?

Clerion , Le 22/07/2021 à 13:13

Chez Isuzu il y a eu un et un seul moteur pas fiable, pas de bol c'était celui-ci...
Rappelez vous des Corsa mazout avec un moteur de la même marque..
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 13:33

Ces bons moteurs là se ramassent à l'Opel ?
;-)

Clerion , Le 22/07/2021 à 15:03

Les Diesel Opel ont toujours fumé…Et dans leurs bureaux… aussi la moquette !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 22:24

Il ne faut pas oublier Subaru …

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 22:28

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2021

Dépassées, les bornes ?

C’est un sujet à haute tension que j’évoque aujourd’hui, où je me demande comment ceux qui ont en charge de promouvoir la voiture électrique comptent s’y prendre avec des bornes de recharge à image négative.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021

Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

(AFP) - Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

27/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

23/07/2021

Herbert Diess : "Nous allons réinventer Volkswagen"

D'ici 2026, le groupe Volkswagen disposera d'une unique plateforme pour tous ses modèles électriques et de son propre système d'exploitation logiciel, prêt pour le niveau 4 d'autonomie. Une "New Auto" dans laquelle le groupe investira 73 milliards d’euros sur la période 2021-2025.

23/07/2021