Publicité
Publicité
Constructeurs - 22/07/2021

Pénurie de puces : Daimler abaisse sa prévision de ventes pour 2021

(AFP) - Le constructeur allemand Daimler a abaissé mercredi sa prévision de ventes pour sa principale branche automobile Mercedes-Benz Cars, expliquant qu'il s'attendait à ce que la pénurie mondiale de semi-conducteurs continue de peser sur l'activité.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe compte vendre cette année autant de voitures que l'année passée, là où il s'attendait précédemment à un niveau "nettement supérieur".

Daimler table néanmoins toujours sur un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation "nettement supérieur" à ceux de 2020 et a affiché au deuxième trimestre un bénéfice net de 3,7 milliards d'euros contre une perte de 1,9 milliard l'an passé.

"Daimler s'attend à une normalisation progressive des conditions économiques" avec la campagne de vaccination, mais "reconnaît que la visibilité sur l'évolution de la situation d'approvisionnement est limitée".

La pénurie aura donc un impact "aussi au second semestre", notamment au troisième trimestre.

Ainsi, pour la période de juillet à septembre, "les ventes de Mercedes-Benz Cars pourraient se situer au niveau du deuxième trimestre", où le groupe a écoulé 521.200 unités, "où en dessous", explique Daimler.

Le constructeur avait publié la semaine passée des résultats partiels préliminaires, faisant état d'un bénéfice opérationnel de 5,2 milliards d'euros au deuxième trimestre.

"Nous avons atteint une bonne performance" entre avril et juin "malgré" les problèmes d'approvisionnement en puces électroniques, qui ont entraîné des arrêts de production, s'est félicité dans un communiqué le patron Ola Källenius.

La rentabilité de l'activité automobile, très scrutée par les analystes, a atteint 12,2%, contre -5,9% en 2020, un succès également dû au programme d'économies, qui inclut des milliers de suppressions d'emplois.

Daimler affirme également que son vaste projet historique de réorganisation en deux groupes autonomes - Mercedes-Benz Cars et Daimler Trucks - avance comme prévu.

L'introduction en Bourse de la branche poids-lourds, dont la marge doit atteindre entre 6% et 8%, devrait intervenir "avant la fin de l'année 2021" après avoir été validé "à l'automne" par une assemblé générale extraordinaire des actionnaires, selon le constructeur.

Ola Källenius doit par ailleurs dévoiler jeudi plus de détails sur la stratégie d'électrification du groupe lors d'une conférence de presse virtuelle.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2021

Dépassées, les bornes ?

C’est un sujet à haute tension que j’évoque aujourd’hui, où je me demande comment ceux qui ont en charge de promouvoir la voiture électrique comptent s’y prendre avec des bornes de recharge à image négative.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021

Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

(AFP) - Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

27/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

23/07/2021

Herbert Diess : "Nous allons réinventer Volkswagen"

D'ici 2026, le groupe Volkswagen disposera d'une unique plateforme pour tous ses modèles électriques et de son propre système d'exploitation logiciel, prêt pour le niveau 4 d'autonomie. Une "New Auto" dans laquelle le groupe investira 73 milliards d’euros sur la période 2021-2025.

23/07/2021