Publicité
Publicité
Analyse - 22/07/2021

Dépassées, les bornes ?

C’est un sujet à haute tension que j’évoque aujourd’hui, où je me demande comment ceux qui ont en charge de promouvoir la voiture électrique comptent s’y prendre avec des bornes de recharge à image négative.

Dépassées, les bornes ?

En VE, attention à ne pas dépasser les bornes…

Auteur : Jean-Philippe Thery

Partager cet article

Au Brésil, l’électricité relève du miracle permanent.

A commencer par la tension, qui varie selon les états adhérant à des écoles de pensée différentes, entre partisans du 110 volts-qui-est-en-fait-du-127, ceux qui ont adhéré au 220 et quelques indécis. Mais comme rien n’est simple, ça ne signifie pas qu’on ne trouve pas du 220 dans les états 110 (et inversement), comme n’en témoigneront plus les différents appareils que j’ai déjà cramés, au rang desquels on compte un aspirateur, un écran d’ordinateur et quelques chargeurs de téléphone, à l’époque où ceux-ci n’étaient pas encore bi(volt). De toutes façons, tout ça varie joyeusement, obligeant les utilisateurs à recourir à des stabilisateurs pour protéger les appareils sensibles, ainsi qu’à stocker les fusibles qui fondent régulièrement dans les multiprises.

Et comme si les douches électriques dont la mise à la terre n’est pas toujours garantie, les fils qu’on entortille et qu’on adhésive plutôt que de les "sucrer", ou les installations hasardeuses qui sont courantes ne suffisaient pas, le pays a adopté depuis 2000 un drôle de format de prise à trois broches de type “N“, héritage d’une tentative d’internationalisation ratée de l’IEC (International Electrical Commission), qu’il partage uniquement avec l’Afrique du Sud. Le résultat, c’est que le meuble de ma cuisine qui supporte micro-ondes, grille-pain, cafetière et Nespresso se distingue par un empilage de câbles, connecteurs et prises plus ou moins multiples à faire se retourner dans leurs tombes respectives Alessandro Volta, Nikola Tesla et Thomas Edison. Comme la nouvelle norme a évidemment été mise en place “pour des questions de sécurité“ (en supposant sans doute que le reste du monde n’a rien compris), seuls les équipements compatibles sont autorisés à la vente, ce qu’ignorent évidemment les camelots et autres marchands de rue qui se font un plaisir de vous fournir en échange de quelques réais les adaptateurs permettant de maintenir en activité les prises aux formats divers et variés qu’on trouve encore ici.

Mais je serais injuste si je ne mentionnais pas le fait que le Brésil est le deuxième producteur au monde d’électricité d’origine hydraulique, laquelle subvient aux deux tiers de ses besoins courants, contribuant à un niveau d’émission de CO2 par habitant inférieur de 56% à la moyenne mondiale. Sans compter que le caractère parfois ubuesque des installation locales, illustré par mes petits soucis domestiques n’a probablement rien à envier à celui de notre réseau de recharge destiné aux voitures électriques.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, sachez que j’assume totalement mon ignardise en la matière. Mon expérience de la voiture électrique se limite en effet à la conduite d’une Clio dans les rues de São-Paulo dans les années 90, laquelle m’a surtout permis d’expérimenter les symptômes de la fameuse “range anxiety“, et plus récemment d’une 208 électrique qui m’a fait forte impression, mais qu’on m’a prêtée impeccablement préparée, nettoyée, parfumée et surtout … chargée !

Et ça tombe bien, puisque je me trouve ainsi dans la situation de l’acquéreur potentiel d’une automobile neuve disposant de certains revenus, et qui se demande si l’heure n’est pas venue de renoncer à des combustibles aussi fossiles que dégoûtants. Alors évidemment, j’ai fait exactement ce que notre acheteur en puissance -c’est le cas de le dire- ferait en pareille circonstance, en commençant par consulter les convertis parmi mes amis.

Ce qui m’amène à la voiture de fonction de Paul. Au moment de la remplacer, celui-ci était particulièrement content de se voir proposer une e-tron à mettre dans son étable, enfin je veux dire une Audi à batteries dans son garage. Et son bonheur ne s’est pas démenti au cours des deux semaines de navettage quotidien qui ont suivi, au cours desquelles il a pu apprécier entre autres qualités le confort acoustique et les performances procurés par la belle allemande.

Mais ça, c’était avant que Paul n’ait la folle idée de partir en weekend quelque part en Champagne, très loin de son domicile de la banlieue Ouest de Paris, un trajet pourtant compatible avec l’autonomie affichée au départ par l’écran de l’ordinateur de bord. Mais après 100 km d’autoroutes parcourus à des allures pourtant très légales, celle-ci a fondu comme un fusible en surtension, obligeant à un arrêt recharge non prévu dans une ZAE dont on imagine volontiers le caractère riant un vendredi soir. Bien qu’arrivé en retard chez les amis qui l’hébergeaient, Paul s’en fut néanmoins dormir avec la sérénité de l’électromobiliste sachant qu’il retrouverait au petit matin une auto gonflée à bloc après une nuit d’alimentation continue au jus de secteur alternatif.

Las, les trente malheureux kilomètres d’autonomie récupérés en nocturne le contraignirent à consacrer une partie de sa matinée à une nouvelle visite de borne. Autant vous dire qu’en arrivant au bureau le lundi matin, Paul met l’Audi en sous-sol pour ne plus y toucher, et récupère aussitôt un autre spécimen lui aussi marqué de quatre anneaux, mais cette fois du genre motorisé par un exemplaire de la mécanique à allumage par compression inventée par un certain Rudolf, dont nous tairons pudiquement le patronyme afin d’éviter de possibles représailles de la part des représentants de la cancel culture thermique.

Si en homme d’études (de marché), je n’étais pas convaincu qu’on ne construise ni de règle générale sur un ou deux exemples, ni d’échantillon avec ses potes, je vous raconterais volontiers le périple effectué à bord d’une Nissan Leaf par mon ami Alexandre entre Versailles et Rouen, lequel nous ferait presque regretter le temps des diligences de la fin du XIXe siècle, quand on ne mettait guère que 18 heures pour rallier la capitale de la Normandie depuis la rue de Notre-Dame-des-victoires à Paris. Mais foin d’hyperbole, puisque c’est dans un souci de probité méthodologique que je me suis adressé au camarade Google pour vérifier si les assertions de mes aminches ne relevaient pas du cas particulier malchanceux.

Mais à lire les différents témoignages que j’ai trouvés sur le Net, force m’est de reconnaître que les gars de chez WLTP (acronyme Briton de “procédure d’essai mondiale" harmonisée pour les voitures légères) se montrent plutôt très optimistes quand il s’agit d’évaluer le rayon d’action des VE, alors qu’on avait justement fait appel à eux en septembre 2018 pour mettre fin à la norme NEDC (pour “nouveau cycle européen de conduite“), laquelle promettait à des automobilistes tournés en bourrique des valeurs de consommation de carburant liquide très en deçà (mais alors vraiment très en deçà) de la réalité.

Il faut dire que les VE sont apparemment sensibles à un tas de truc comme la température, le sens du vent ou la consommation d’accessoires gourmands, qui vous mettent à mal un rayon d’action en moins de temps qu’il ne le faut pour consulter sa conso instantanée sur l’écran du computeur embarqué. Mais le pompon, c’est sans doute que le facteur vitesse est le plus impactant. Alors que le conducteur d’une e-tron dispose d’une machine capable de torcher le zéro à cent en 5,7 secondes, celui-ci se voit contraint d’effleurer la pédale d’accélérateur en sortie de péage avant de se caler au régulateur à 110 km/h, afin d’éviter l’humiliation de voir la photo de sa voiture sur un camion balai à motorisation sale diffusée sur les réseaux sociaux.

Evidemment, il y a toujours des âmes charitables qui n’oublieront pas de nous rappeler que “le Français moyen“ ne parcoure que 22 km par jour pour ses déplacements du domicile au travail et retour, soit une distance très inférieure à l’autonomie du plus limités des VE. Un raisonnement qui fonctionne sans doute très bien pour une seconde voiture, ou pour des véhicules de flotte effectuant des trajets standardisés, mais qui oublie complètement que l’acheteur de la voiture principale du foyer choisit son modèle en fonction de son usage maxi, s’exerçant principalement à l’époque des grandes transhumances estivales.

Mais admettons qu’une autonomie réelle sensiblement inférieure à celle annoncée par la fiche technique du prospectus ne fasse pas renoncer un prospect disposé à effectuer de savants calculs planificateurs pour les trajets dépassant la porte de son bureau, du supermarché ou de la salle de gym locale. Alors à lui le jeu des 1.000 bornes ! Ou plutôt des 43.700 que compte aujourd’hui l’hexagone (selon Barbara Pompili, notre ministre de la Transition écologique) auxquelles il aura donc tout le loisir de se brancher. Enfin, s’il trouve la bonne prise entre les modèles 1, 2 ou 3, Chademo ou CCS, dont la diversité n’est donc pas en reste par rapport à l’installation électrique de ma cuisine carioca, et à propos de laquelle l’UE pourtant si désireuse de nous priver de la combustion interne n’a semble-t-il pas encore mis bon ordre, à constater que trois des modèles de prises en question ont été adoubés au standard européen.

Mais j’exagère une fois encore, puisqu’un individu normalement entraîné au jeu des formes géométriques dans sa tendre enfance n’aura sans doute aucun mal à connecter la bonne prise à son alter-égo, s’il na pas oublié son câble que les bornes ne fournissent pas pour certains formats. N’imaginez pourtant pas qu’il soit au bout de ses peines, si l’on en croit le retour d’expérience d’un certain nombre d’utilisateurs se plaignant d’équipements régulièrement en panne, et de la difficulté de faire fonctionner certains d’entre eux, malgré l’interopérabilité permettant théoriquement d’y accéder quel qu’en soit l’opérateur. Et avant d’imaginer que ceux-là sont de mauvaises langues à la solde du lobby pétrolier, sachez que plusieurs études mettent en avant le mauvais état du parc de bornes existant, avec un entretien qui laisse visiblement à désirer. C’est le cas de celle publiée en février par l’AFIREV (Association Française pour l'Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules) selon laquelle un quart des installations présenterait des défauts de fonctionnement.

Bon, mais il y a tout de même bien des gens qui arrivent à se brancher, non ?

Sans aucun doute. Reste à voir à quel type de matériel dans un univers visiblement constitué de castes entre bornes à petite, moyenne ou haute puissance de recharge et celles proposant un courant mono ou triphasé, qui ne présentent évidemment pas toutes les mêmes performances. C’est particulièrement vrai s’agissant de la recharge dite rapide, supposée restituer 80% de leur tonus aux batteries le temps de prendre un expresso (double) et un croissant (en mastiquant bien). Sans mentionner des variations de tarifs allant de moins de 10 euros à plusieurs dizaines d’entre eux pour un “plein“, dont l’avantage économique promis qui est pourtant supposé constituer un avantage de l’électrique par rapport à l’essence apparaît donc peu évident.

Histoire d’enfoncer encore un peu le clou, laissez-moi encore évoquer la question de l’expérience client. Parce que même si je ne fréquente pas (encore) les stations de recharge, j’ai pu observer par photos interposées que la plupart de ses concepteurs n’ont visiblement pas été informés de l’existence des intempéries ou du rayonnement solaire, puisque nombre d’entre elles sont dépourvues ne serait-ce que d’un semblant d’auvent. Et puis, la scène de l’automobiliste se saisissant d’un câble pour brancher son auto me rappelle immanquablement les séances de regonflage des pneumatiques, avec ce truc noir serpentueux qui finit immanquablement par se frotter sur le Burberry beige de l’infortuné propriétaire. Malheureusement, il semblerait que le chargement par induction soit pour l’instant réservé aux téléphones portables posés sur la console centrale.

Bref, il semblerait qu’à l’aune de la transition énergétique, les bornes soient déjà dépassées. Avec 600.000 VE semble-t-il en circulation sur le territoire français, le ratio d’un point de chargement pour 10 véhicules préconisé par l’UE -même si on se demande sur quelle base- est donc loin d’être atteint, sans même prendre en compte les difficultés évoqués précédemment. Evidemment, personne n’imagine sérieusement que l’objectif des 100.000 bornes un temps mentionné pour la fin de l’année sera atteint. Et à ce rythme-là, les 800.000 unités affichées par la PFA dans l'"ambition de la feuille de route à 2030 pour la filière automobile en France au sein de l’Europe" ressemblent à de la science-fiction

Pourtant, si nos édiles veulent convaincre Vincent, François, Paul et les autres de venir -ou revenir- au plus vite à l’électrique, il va falloir mettre un sérieux coup de boost aux infrastructures, au-delà des déclarations de "bornes intentions".

En attendant, je vais me préparer un expresso. Ou du moins vais-je essayer.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les études actuelles d'ERDF et autres montrent que les VE deviennent la première voiture des foyers pour l'usage journalier 350 jours par an et surtout grâce à un facteur dont on ne parle jamais qui est le coût ridicule au km quand on charge à la maison sur une prise 16A le plus souvent. Ce coût diminuant encore de 50% pour ceux qui ont installé le tarif de nuit. Reste aussi le plaisir de conduire un VE qui est totalement négligé dans la majorité dês commentaires associé au plaisir d'avoir la "pompe" à la maison.
Acheter un véhicule dimensionné uniquement pour partir en vacances à toujours été une aberration à la logique de l'utilisation réelle et ce bien avant l'arrivée des VE, délire représenté à l'extrême par un de mes voisins dont la 2ème voiture est un camping car qu'il sort parfois pour aller faire les courses quand madame a pris la 1ère en premier. Vous suivez ?
Reste donc le fameux PB des vacances pour lesquelles il faudrait changer de comportement et logiquement passer à une certaine multimodalité, mais là nos dirigeants ne s'en sentent pas le courage et ont donc pris l'option facile, mais coûteuse, d'inonder notre territoire de bornes qui vont devenir nos nouvelles "éoliennes" avec des "non au parc de bornes du parc Dugommier" qui ne vont pas manquer de fleurir un peu partout.
Enfin Jean-Philippe est passé trop vite sur LE problème majeur des VE et autres PHEV qui est le câble noir
nécessaire mais toujours pourri, humide et dégueulasse qui salit tout et oblige la paire de gants de chantier, le sac poubelle crado et une 3ème main pour rentrer le tout sans se salir encore plus.
Est-ce qu'on apporte son tuyau perso aux pompes à essence ?
Militons donc avec Jean-Philippe pour la sauvegarde des Burberry et des carrés Hermès en exigeant que les câbles soient sur les bornes quelque soit la prise !
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 06:57

Lucos que lignes pour ne……rien affirmer,voyagez vous en VE ?
La seule solution actuelle est l’hybride rechargeable ( plug in pour vous),seule motorisation capable de faire de longs parcours sans s’angoisser.
A condition d’avoir un moteur Atkinson seule techno compatible avec l’HY,vous reprochez souvent le poids de mon char mais savez vous qu’une Zoé pourtant citadine pèse plus lourd(((((.
Autre chose, une prise lorsque vous êtes branché et au bureau ou restaurant vous ne débranchez pas,alors qu’on plein de carburant (5 minutes vous dégagez).
Avec ma petite 8,8 KWh j’arrive à faire plus de deux mille kilometres avec le plein certes au prix de deux recharges journalières soit 3 heures sur une 16A.
Pas sûr aussi que votre raisonnement concernant le tarif de nuit soit efficace,en effet les prix d’abonnement ( important l’abonnement)est plus cher,…..c’est vous qui voyez.
Certains parlent du VE et d’autres le vivent.
Vos insultes n’y changeront rien,souvent un aveu de faiblesse d’ailleurs ((((

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 07:29

Boise,
cessez SVP ces commentaires ridicules, ces agressions matinales inutiles et de penser que vous êtes le seul au monde à rouler en Hybride (Et pas en VE). Je suis assis à 10 m de mon RAV PHEV..
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 07:57

Fait pas être grognon de bon matin comme çà, même si votre effort pour flatter " Durand, Duchene, Pierre, Jo et les autres de bon matin avec son déplaçoir PHEV à toit thermo nucléaire est achement appréciable, Alain !

Sinon ... Euhh
... parce que l'expresso çà va être aussi interdit (?), j'ai pas dû tout bien comprendre à la fin...
Et un peu plus en amont dans chronique
"Consulter les convertis parmi vos amis" ? ...voilà qui est terriblement osé sinon vertueux quoique périlleux, cher Jean Phillipe !
;0)

Ade Airix, Le 22/07/2021 à 08:06

Lucos svp cessez de me traiter d’idiot analphabète et tout ira mieux .
Voyez encore une fois pas de réponses à mes affirmations,abonnement,poids du VE etc etc.
Vous n’êtes pas Autoactu !!!

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 08:07

Cher Druide je n’ai pour habitude de flatter ni ici, ni ailleurs,je ne suis pas grognon ,j’explique ma façon de me déplacer et je ne défends pas des contre vérités .
Je ne préconise pas non plus comme certains de prendre ses vacances en TGV car on possède un VE incapable d’être polyvalent !!!
J’aime le Jeudi ….c’est ouvert!

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 08:14

ADRX,
je pense que JP revenait au PB des branchement électriques brésiliens pour sa machine à café..
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 08:21

Tiens du coup je vais aussi aller me faire un expresso sur ma CE (Cafetière Electrique) branchée sur la prise E/F européenne et qui a remplacé il y a longtemps ma ECC (External Combustion Cafetière) qui tournait au GNV, avec V pour "Ville" à l'époque.
Le paralèlle de JP est malin dans cet article..
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 08:37

Le sujet VE est un vrai sujet de société.
De par son prix et sa relativement faible autonomie, le VE n'est pas utilisable par les familles modestes qui vivent loin des villes et qui doivent pourtant s'y rendre tous les jours pour aller au travail.
Mais le marché français est en train de changer au sujet de cette motorisation.
En juin, sur les ventes de voitures particulières neuves, 11% étaient VE soit un peu plus de 20000 véhicules.
Mais 19% étaient encore diesel, ce qui veut dire qu'il y a encore un marché sur ce type de motorisation !

Clerion , Le 22/07/2021 à 09:56

Un désastre écologique cette politique extrêmement coûteuse Pour nos finances,combien de gains sur nos émissions depuis 10 ans?
Et encore nous avons la chance en France d’avoir une électricité decarboné que dire de l’Allemagne et pire la Pologne((((

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 10:19

Ah… j’adore cette bande, qui a finalement du bon sens quelque part, même si je suis loin… en ce moment entre terre et mer chez les civilisés qui parlent une langue incompréhensible qu’est le hollandais !!
Cela fait deux ans que je dis, et que je gueule que les gens s’aperçoivent qu’on leur racontent des crasses sur les purs VE et qu’on ne veut qu’à leur argent !!
Cela va être le coup de pied de l’âne généralisé !!
Il est évidé que les gens qui veulent sortir des villes qu’ils vont se ruer sur les PHEV…
Si vous croyez qu’ici dans le nord de l’Europe ils sont plus avancés que chez nous c’est une erreur… ils sont vachement conservateurs même s’il y a des tramways et des vélos partout !!
Du diesel encore partout hors des centres villes !!!
Nous sommes en avance !!
Mais en quoi vous avez le droit de vous dire certains !!
Le prix de l’électricité au bout de la prise va être dans l’avenir une surprise !!!
Quand les gens vont découvrir que les PHEV sont fiables et consomment peu… les constructeurs vont avoir dans le baba… d’une part ils vont être obligés de les fabriquer… mais en vendre moins de neuf dans l’avenir… et il y aura un nouveau business juteux… pour eux… le presque monopole des occases !!
Le prix des bonnes occases va exploser !!
Je revend à mon concessionnaire mon C-HR (impeccable) 13500 euros et il le revend 17500 euros… mais il m’a fait une remise de 3600 euros sur du neuf… deux poches différentes !!
J’ai eu une remise déjà sur le C-HR… vous suivez ???
C’est toujours les riches qui gagnent !!!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 10:25

M. Durand si vous pouviez cesser SVP de parler de votre argent... et de ceux qui en ont et des autres qui en ont moins.
Ce dernier point n'est pas nouveau et n'est pas prêt de s'arrêter.
La richesse de l'homme est dans ce qu'il est, pas dans ce qu'il a.
Merci.
Et bon séjour chez nos voisins de plat pays...

Clerion , Le 22/07/2021 à 10:32

Entre le Troll je suis le seul en hybride avec mon charbon polonais et le Troll qui nous dit tous les jours qu'il est riche et en vacances, ça radote grave ici !
Autoactu, tu ne méritais pas ça !
Non tu ne le méritais pas !
;0)
PS : Clérion, tenter la philo avec les Trolls, c'est comme essayer un ChadeMo sur une prise 16A...
;0))

Lucos , Le 22/07/2021 à 10:37

Oui Jo, on sait maintenant que vous êtes riche, vous nous l'avez souvent dit.
C'est parfait, profitez bien de votre PHEV, mais en silence svp.
Et si vous pensez que les remises que l'on vous a accordées chez Toyota sont parce que "vous êtes un riche gagnant du bon côté du manche" sachez que 3600 € de remise n'a rien d'une performance extraordinaire. Je vous invite à relire l'article sur le CNPA qui donne le montant moyen des remises accordées sur les VN, vous constaterez que vous êtes du bon côté d'un manche... ultracourt !

Quant aux VE et aux bornes, nous y sommes condamnés, mais j'ai la "chance" d'être un vieux chnoc donc je n'achèterai plus de VN.

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 11:00

Et tenter de faire comprendre au troll Eolienne qui affirme qu’elle produit sans le vent......bonne chance,non nous méritons un autre débat sur la transition oui nous le méritons ((((

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 11:04

Continuons d’argumenter… et quand je lis: « acheter un véhicule uniquement dimensionné pour les vacances est une aberration… » c’est quoi cet argument faux historiquement … l’automobiliste dès le début de l’histoire n’a cherché qu’à avoir et accéder à un seul véhicule… et cette « mode » de deux véhicules par foyer… c’est un truc de riches !! Je suis un expert en pauvres et riches !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 11:16

Tout à fait d'accord Jo c’est quoi cette mode de deux caisses soit 4 par foyer comme le préconise Lucos !et voyage en TGV l’été,non mais allô quoi!

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 11:35

Boise,
Avec votre belle démonstration encore une fois totalement débile, vendez votre Alpine alors..
Jo,
Citez moi complètement sans tronquer volontairement SVP. Merci.
C'est vraiment n'importe quoi les Trolls aujourd'hui !
Nous vous avons connus meilleurs que cela !
;0(

Lucos , Le 22/07/2021 à 11:52

Et voilà débile maintenant,comme j’aimerais vous croiser dans les douves le soir….caché derrière votre pseudo à affirmer des contre vérités dans le style les panneaux solaires produisent les soirs de pleine lune,le nucléaire tue,l’éolienne produit les jours d’anticyclone etc etc vous le Troll le plus pathétique enfermé dans votre dogme!!
Oui on va nulle part en VE à moins d’avoir une batterie de 100 …..kWh,et encore!
Vendre mes Alpines!!!!! Jamais ou never comme vous dites(((

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 12:51

Ah… je vais continuer, je suis maso… j’adore me faire taper dessus… par toute la bande qui a un problème, voire gros complexe français avec l’argent !!
La vérité c’est que c’est societal… et va dans le sens des futures pénuries et disparitions de revenus accélérées par le Covid et la transition climatique !!
Je dois féliciter encore une fois l’auteur de l’article M. Thery qui nous fait aussi du social comparatif pauvres et riches équipements électriques dans différents pays plus le guide pour les gens intelligents qui comprennent… et ceux qui jouent les bêtes se permettent de m’apostropher sans frein et sans comprendre que je suis dans le triple degré !!
Comme je vais insister dans le comparatif… ils vont finir par se fatiguer !
Mes vérités relatives vont finir par passer !!
Argumentez, argumentez, il en restera quelque chose… le bon sens de ce matin a disparu et le sujet principal… aussi !!
L’auteur de l’article… nous parle de bornes de recharge qui vont pousser un peu partout de manière anarchique et sans standardisation… et comme la bêtise et le sans gêne est Universal… même dans les pays civilisés… les indisciplinés se garent sur l’emplacement des bornes de recharge sans être des VE !!
Vous m’aurez sur le dos et je n’ai pas fini même en vacances, et c’est nouveau de reprocher à quelqu’un d’être en vacances !
Un truc de jaloux… pas riches ???? !!! Est-ce la même chose que la richesse d’esprit… ou que d’une culture riche !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 13:35

Universal comme « sal » en brésilien ! Cela ne manque pas de sel !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 13:38

Depuis le début du 20eme siècle l’auto a eu de succès … pourquoi ? Un instrument de liberté qui permettait de partir seul ou à plusieurs où on voulait et quand on voulait tout en sachant qu’il y avait des stations d’essence même dans les petits villages donc pas de risque d’être en rade ….
Suis je contre les EV ? … non, tout dépend de l’utilité qu’on en a ! Mais j’ai des doutes pour les particuliers !
A terme 2035 …. Plus de thermique ! Et les bornes, on les met où dans les petits villages … ca va être un sacré chantier que de renforcer le réseau électrique de distribution ( je ne vous parle même pas de multiplier les bornes dans Paris) et qui va payer ? L’utilisateur qui va acheter le kWh sûrement tres cher ….
Et les gouvernants souhaitent même interdire les hybrides ….
Il y a d’autres chemins possibles, GPL, Éthanol, carburants synthétiques… zut suis bête, plus de thermique ! Et l’hydrogène vert ?

Claude Makowski, Le 22/07/2021 à 13:42

En effet plus de liberté en électrique ,vous ne faites qu’aller de borne en borne quitte à faire ……marche arrière qqfois.
Qui va payer le recyclage de tout cela ?
Autoactu avec son sérieux devrait nous présenter un article sur le système économique des bornes,prix ,puissance,abonnement,génie civil,prix facturé,rentabilité etc etc ,bref nous informer.
Merci d’avance

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 13:50

@Alain Boise, Le 22/07/2021 à 13:50
Bonne idée. Il faudra bien évidemment faire le parallèle de cette étude économique avec l'exploitation du pétrole :
- Recherche de gisements = des millions de litres de kérosène, des satellites dans l'espace, des visites sur sites, etc.
- Forages, sous terre, en mer, plateformes = norias d'hélicoptères, incendies magnifiques, marées noires grandioses... (20 avril 2010, explosion de la plateforme pétrolière "Deepwater Horizon" = 700 millions de litres de pétrole déversés dans le golfe du Mexique)
- Transport = pipelines, tankers et ses merveilleuses marées noires dont certaines et pas des moindres sous mes fenêtres - Marner-ar-Mor - Port-Blanc - Côtes d'Armor (1967 Torrey Canyon, 1975 Boehlen, 1978 Amoco Cadiz et ses 230 000 tonnes, 1980 Tanyo, 1989 Exxon Valdez, 1999 Erika, etc.
- Raffinage = raffineries, méga cuves style Feyzin, sites classés Seveso, etc.
- Transport des raffineries en camion-citerne vers les stations services et chez les particuliers qui se chauffent au fuel (les gueux).
- Enfin, les 40 millions de bagnoles qui crament tout ça, dont ma pomme !
Ca fait un certain bilan quand même.
Donc, intéressant et nécessaire de comparer sérieusement, sans s'énerver, sans vouer aux gémonies une formule plutôt qu'une autre.

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 14:21

Des fortunes de Mer il y en à toujours eues et les cartes Marines de la Mer d’Iroise en sont les preuves.
Des incendies aussi depuis le moyen âge ,des barrages qui rompent aussi etc etc .vivre est par nature dangereux.
Nous avons choisi ( ou plutôt il a choisi de nous rendre indépendants des autres) dans les années 60,nous mesurons le bien fondé aujourd’hui des choix du Général …..De Gaulle.
On nous promet depuis 50 ans le pic pétrolier ( péak oil pour Lucos)et nous découvrons toujours de nouveaux gisements,par contre il sera de plus en plus cher à extraire et c’est qui nous fait vivre ,nous courrons tous après les résultats !
Comment mettre en sommeil les merveilleux progrès des constructeurs en matière de pollution,se servir du TDI gate pour tuer une filière est un scandale,oui nos autos n’ont jamais été aussi propres.
Chez nous la folie verte nous pousse à immerger une éolienne sous marine que l’on a déjà ressorti 3 fois ( avec une barge Z’Hollandaise,nan pas l’autre,à 2Milions à chaque fois) au fou ,alors qu’il suffirait de tirer un câble depuis le continent pour fermer cette saloperie de groupe électrogène….ainsi v le monde vert soutenus par des énergumènes que l’on retrouve même ici !!!

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 14:48

Mr Lucos semble méconnaitre la réalité des tarifs électriques.
Le "tarif de nuit" (en fait le tarif HP/HC - heures pleines / heures creuses) n'est pas à -50% mais à -27% du tarif heures pleines qui lui même est 14% plus cher que le tarif de base (sans HP/HVC) et sans même parler du surcout d'abonnement entre les deux formules.
A l'arrivée, le tarif "heures creuses" d'un abonnement 9KVA est de 0,1353 €/kW contre 0,1630 € sur un tarif de base. Différence réelle : 17%. Et n'oubliez pas qu'en heures pleines, le kWh d'un abonnement HPHC vous est facturé 0,1853 € contre 0,1630 en tarif de base
Ca relativise l'économie réalisée ...

Quant à recharger sur une prise 16A ... vous disposerez au mieux de 3,5 kW... vous allez recharger quoi avec ça ? Un PHEV avec batterie 10kWh en 3 ou 4h ... mais pour l'Audi Q4 e-tron, il faudra plus de 16h (batterie 55 kW) ou plus de 24h (batterie 82 kW). Meme une banale ZOE 40kW mettra plus de 12h à charger sur une prise domestique.

Car on touche aux limites de la distribution électrique résidentielle : impossible d'accéder à une recharge en courant alternatif de plus de 7kWh (wallbox sur ligne 32A). On reste donc sur une recharge d'appoint, faire le plein d'une full-électrique à l'autonomie décente prend plus d'une demi journée dans tous les cas...

Quant à l'auteur de l'article, Jean-Philippe Thery, dont la tasse de thé semble plus habituellement être la voiture de collection sportive que la voiture électrique, il gagnerai à proposer des analyses originale et arrêter d'enfoncer des portes ouvertes plutôt que s'autosatisfaire de ses calembours dignes d'un animateur de radio de province des années 80.

Nrbert Boutboul, Le 22/07/2021 à 14:49

Pour Bruno,j’étais présent en train de pomper à Portsall,les dégazages sauvages sont un fléau et moins spectaculaires que les naufrages
Dépêchez vous de venir plonger sur l’Amoco elle devient dangereuse et les tôles commencent a battre avec la houle du Suroît,mais bonne zone de pêche et beaux Homards)))))

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 14:53

Houla c’est la Saint Lucos aujourd’hui)))
Je rajouterai M Boutboul que je reprends mes 8,8 kWh ( théoriques) en 1 heure et demi,en réalité je n’ai jamais 100% en électrique cela n’existe pas à plus forte raison pour une batterie.
La preuve donnée pour 25 kilomètres ( a 20 Celsius) je n’ai jamais pu Faire plus de ……18(((
Revenez plus souvent Monsieur remettre l’Eglise au milieu du Village,je vous offre de mon Calva à l’Alpine Bar Club.
Bien à vous

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 15:01

Je vous mets dans le mille qu'ERDF et ENEDIS augmenterons leur tarif de nuit en France dans quelques années quand une majorité de VE rechargerons. Très facile à voir techniquement avec le compteur Linky du point de vue de la consommation électrique de chaque foyer...

Clerion , Le 22/07/2021 à 15:08

@Alain Boise, Le 22/07/2021 à 14:53
Oui Alain, je sais que le dégazage est un fléau insolvable avec le droit maritime international qui est scandaleux et où les dégazages réglementaires dans un port coûtaient plus chers que l'amende d'un dégazage sauvage en pleine mer. Je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais à constater les récents dégazages sauvages (le mois dernier), ça doit toujours être le cas.

Sinon, vous savez fort bien que je continue à défendre le Thermique mais que je suis pour le VE en milieu urbain. Oui, je sais, ça fait 2 bagnoles au foyer (et non pas 4). Mais comme il y a déjà presque 2 bagnoles par foyer (29,3 M de foyers en France en 2019 pour 40 781 186 véhicules précisément au 1er janvier 2021), qu'est-ce que ça change ?

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 15:32

Je dois informer notre cher commentateur M.Boutboul que la théorie est une chose et que la pratique en est une autre!
J’ai reçu un familier ( encore un cousin) qui est resté chez moi avec sa Tesla SR+ branchée 24 heures sur ma prise de parking qualité aspirateur 220 V … et qu’il a obtenu des centaines de km.
Donc il est faux de dire qu’il faut une centrale nucléaire en direct chez moi pour brancher une Tesla Plaid … et quand je serais encore j’aurais encore plus de revenus, ce sera mon achat prioritaire !!
Désormais je n’écrirais plus le mot riche ou pauvre !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 16:34

Mais Bruno y’a plus de bagnole en ville.....électrique ou pas!
Lucos a t’il été placé en PLS après son KO du deuxième round???debile il disait wouarf)))))

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 16:41

Mais Bruno y’a plus de bagnole en ville.....électrique ou pas!
Lucos a t’il été placé en PLS après son KO du deuxième round???debile il disait wouarf)))))

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 16:41

Cher M. Boutboul,
il faut changer immédiatement de fournisseur d'électricité car vous payez largement trop cher.
Vous avez raison j'y suis allé d'un arrondi à 50%, la différence sur ma facture est de 39,7%. La différence d'abonnement, bof peanuts et vite remboursé de plus j'ai besoin de 12 kVA à la ferme pour d'autres applications électriques.
Lisez donc encore une fois l'étude d'ERDF, les français chargent tous à la maison, et en heures creuses entre 23 H et 7 H ou ailleurs vous pouvez très largement recharger les 10 kWh de votre PHEV sur une prise 16A, allez en 4H ! et un VE sur votre wallbox en 7 kWh. Je rappelle, à la louche, oui j'aime, que 7 x 7 = 49.. Faut s'équiper un minimum quand on roule VE voyons Norbert !
Psst la Wallbox 7 kWh c'est 20A en mono, 11 en tri 20A et 22 en tri 32A.
C'est sûr qu'il faut déjà savoir compter.
Pour ce qui concerne votre réflexion sur l'humour de JP, cela montre que vous n'en avez absolument pas ou alors que vous êtes intellectuellement très limité pour en saisir les ultimes finesses et les différents degrés.
Remarquez vous n'êtes pas obligé de lire Autoactu, ses articles et nos commentaires.
Vous me rappelez quelqu'un ici qui maintenant a été de toutes les marées noires !!
Risible.
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 17:50

Mais Alain, arrêtez de dire qu'il n'y a plus de voiture en ville. Je reviens à l'instant d'Annecy centre, si je n'avais pas été à moto, je pense que j'aurais mis 50 minutes pour rentrer chez moi à Duingt (13 km de distance.
Dans Annecy, c'est indescriptible, 30 bagnoles au m² ! toutes à l'arrêt complet, clim à fond (35°C). Et le maire qui vient d'être élu = un escrolo passé avec une dizaine de voix d'avance sur le second. Il a annoncé qu'à la fin de son mandat il ne voulait plus de bateaux Thermiques sur le lac. Levée de boucliers de tous les loueurs, les shipchandlers, les chantiers, les réparateurs, les concessionnaires ou agents Honda, Suzuki, Yamaha, Evinrude, Mercury, Volvo, etc. Il a déjà reçu quelques menaces bien trempées (c'est le cas de le dire).
Donc la fin des bagnoles en ville, ce ne sera pas de mon vivant.

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 18:33

Messieurs quelle forme aujourd'hui ! Désolé ne n'avoir pu trop participer (y'en a qui bossent !) mais le cœur y était.

Pour ma part j'ai passé une de mes 3 (désolé... ) voitures du foyer en électrique et c'est un vrai bonheur ! Bien sûr nous n'irons pas à Strasbourg avec, mais elle n'est pas faite pour ça. Du coup, même si j'étais bien informé, je découvre une réalité des bornes moins reluisante mais pas forcément toute noire.

- Beaucoup gratuites installées il y a des années mais HS : aucune maintenance.
- L'incivilité des gratuites avec des gros phev qui squattent la prise toute la journée et tant pis pour les autres.
- la recharge à domicile en heure creuse sur une prise standard (pas greenup) faisable en 13h environ, ça ira bien pour de l'appoint à 0.1353 € le kWh (mais sur une grosse batterie de 75-100 kWh il faudra oublier).
- en étant un peu malin, entre la recharge au travail et sur les quelques prises 7 kW gratuites aux bonnes heures, je n'ai jamais dépensé aussi peu en "carburant" en un mois !

Je commence à comprendre les convaincus VE de longue date... Même si j'aurais mis le temps à m'y mettre.

Seb 16S, Le 22/07/2021 à 18:34

@Seb 16S, Le 22/07/2021 à 18:34
Témoignage intéressant car non-partisan ; ça fait du bien.
Mais 3 voitures au foyer, Alain va nous faire une syncope (lui qui en a 3 ou 4 ou 5 ?)

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 18:38

Jamais moins de soixante......c’est mon stock))))
Rdv dans dix ans avec des autonomies riquiqui ,pas grave on loue comme dirait qu’un

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 19:17

;-)

Jean-Baptiste Segard, Le 22/07/2021 à 19:35

J'ai dit au foyer Alain, pas chez le marchand pro.

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 19:37

Il voit juste le spécialiste de la spécialité… en 4 heures j’ai 60 km de chargé sur mon PHEV avec ma prise électrique d’aspirateur !!
Tout le monde à ( eu) la forme aujourd’hui !!
Matin quel site qu’Autoactu… et à demain matin si vous voulez bien !!
Je lis d’autres sites… rien de comparable !!
PS
Si le zigoto de Maire interdit les bateaux du Lac… je pars illico de Paris avec mon PHEV pour participer à la manif ( qui sera dure) contre une telle ineptie. Rien de plus beau qu’un catamaran de 60 pieds, skipper diplômé, hôtesse et cuisinier d’équipage minimum !

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 20:42

Non Jo, le maire n'interdit pas les bateaux sur le lac, il ne veut plus de bateaux à MOTEUR THERMIQUE !
Et dieu merci il n'y pas de cata de 60 ft sur le lac.

Bruno Haas, Le 22/07/2021 à 21:02

Dommage j’aime bien le côté thermique car le cata serait équipé de deux diesels électriques !!
Vous qui êtes un spécialiste, vous connaissez le rendement !!
Plus de planeurs motorisés, je suppose ! Pour les helicos, même un petit Robinson… pareil … non?
Gardez pour votre Maire… un chien de votre chienne !!

Durand Pierre, Le 22/07/2021 à 22:04

Faut se les faire les trolls à la comprenette plus difficile qu'un Jap demandant pourquoi ça a chuté pendant les confinement...
Boise,
C'est pas vous qui êtes allé sur la Lune en 69 ?
Rassurez moi !
;0))

Lucos , Le 22/07/2021 à 22:16

Et la pénicilline c'était vous ?
;0))

Lucos , Le 22/07/2021 à 22:18

Seb 16S,
Nous aussi on bosse, enfin on essaye entre les débilités fantasmagoriques qu'on peut lire ici et qu'il nous est obligé de devoir corriger pour le bien de l'humanité..
;0)

Lucos , Le 22/07/2021 à 22:48

En tout cas respect pour JP, qui nous les a bien énervés...
;0))

Lucos , Le 22/07/2021 à 22:49

Mais Lucos je suis toujours sur la Lune et bien avant 69,regardez bien qui passait le drapeau en soufflant dessus pour faire croire au vent …..dans le studio de la NASA))))

Alain Boise, Le 22/07/2021 à 23:48

Lucos,
vos affirmations péremptoires n'en sont pas moins erronées ...
20 A en monophasé (220V) n'ont jamais délivré 7kWh mais seulement 4,4. Et ça c'est en supposant que la chaine de charge fonctionne à 100% de rendement sur la totalité du temp. Illusoire ...
Si le triphasé est accessible aux professionnels, très peu de particuliers peuvent y avoir accès. Ainsi a été conçu notre réseau de distribution à usage résidentiel ... donc, on reste bien sur une charge maximale de 220x32 = 7kWh possible pour les résidentiels, rendant très longues les recharges de véhicules avec une grosse batterie
Durand nous parle de 24h pour charger la Tesla de son cousin... ça fait rêver.

Quant aux supers abonnements fournisseurs d'énergie, qui vous font des remises de 37% sur la facture ... hé bien partagez, démontrez ....
Jusqu'à preuve du contraire, une facture d'électricité est composé peu ou prou de 50% d'électricité et 50% de taxes, contributions, redevances. Et toujours jusqu'à preuve du contraire, les meilleures offres alternatives pour particuliers (*) proposaient 20% sur la conso électrique (soit peu ou prou 12-13% du total de la facture). Démontrez moi comment vous arrivez à -37% sur une facture. Franchement, je suis impatient.

Enfin, effectivement, je ne goûte pas au calembours de Mr Théry. Ils n'ont d'autre fonction que d'occulter un contenu désespérément creux. Chacun trouve ses plaisirs où il peut...

(*) Le fournisseur le plus avantageux pour les particuliers était Energies Leclerc qui proposait 20% de remise sur le prix du kWh. Offre qui n'est plus commercialisée, tous les contrats sont résiliés au 15/10/2020. Les offres pour particuliers les plus avantageuses actuelles tournent autour de 15% de remise. Ou alors Total et ses heures "super creuses" exclusivement de nuit, au détriment du tarif heures pleines qui est plus cher de 14% qu'un tarif de base sans HCHP...

Nrbert Boutboul, Le 23/07/2021 à 12:54

Il n’y a rien a gagner avec un fournisseur alternatif,mais Lucos récite ses débilités,en plus les revendeurs vont disparaître avec des prix de gros ( spot) qui sont tirés vers le haut depuis un an.
L’Arenh étant limité à 100TWh ils sont ( les alternatifs)obligés d’acheter sur le marché spot qui n’est pas.a 42 € mais à 80€ Donc mort subite mais cela le Troll ne peut pas comprendre il préfère insulter c’est à cela qu’on les reconnaît.
Comment va Darie Monsieur Boutboul?revenez plus souvent,j’adore

Alain Boise, Le 23/07/2021 à 13:34

La prise “N”, disponible en Afrique du Sud, au Brésil et … c’est pas tout. En Suisse aussi.

Marc Flury, Le 23/07/2021 à 14:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/07/2021

Catégorie Analyse

Euh-lectrique

C’est d’un célèbre agent secret dont je vous parle aujourd’hui, qui perdrait sans doute son latin à conduire les voitures de demain ressemblant à celle d’hier. A moins que ce ne soit l’inverse.

29/07/2021

Un réseau, ça sert d’abord à ajuster son pricing

L’étude très novatrice que le CNPA a fait faire à TCG permet de progresser notoirement dans la clarté des débats sur la distribution de VN et son coût. Elle continue toutefois de conférer à la fiction qu’est le "prix catalogue" une importance centrale. En remettant celle-ci en question, on peut effectuer un pas supplémentaire dans cette voie de la clarification et mettre le doigt sur le travail commercial réalisé par les réseaux et son coût pour les constructeurs et les clients : face à des produits toujours plus chers pour lesquels les clients ont des consentements à payer très en deçà des prix catalogues et très hétérogènes, il faut aller chercher les clients qui ne souscrivent pas spontanément à l’offre constructeur et ajuster les prix. Le réseau est dans cette fonction difficilement remplaçable.

26/07/2021

Le grand chantier de l’organisation de la distribution automobile

Bien que demeurant importants, les débats sur le régime légal applicable à la distribution ont, depuis 2010, perdu en acuité. Si tel est le cas, c’est, pour l’essentiel, parce que "la messe a alors été dite" : le fait d’être passé sous le régime général a clarifié techniquement le débat juridique et a correspondu à une espèce "d’épuration technique" du dossier qui ne pose désormais plus que des questions d’efficience concurrentielle et s’abstient de chercher à préserver l’intérêt des parties. L’actuel débat confirme ces tendances et les renforce face au dossier numérique en particulier : peu contraints légalement, les constructeurs vont devoir se montrer adroits et imaginatifs face à des évolutions d’importance.

19/07/2021

Signaux de fumée

C’est à un sujet pour le moins opaque auquel je fais allusion aujourd’hui, dont les vraies victimes ne sont pas forcément ceux qui ont jeté un rideau de fumée sur l’industrie automobile.

15/07/2021

La France doit négocier sa place dans la nouvelle Europe de l’automobile

Mis au pied du mûr par une espèce de surenchère politique dans les exigences de décarbonation que l’on fait peser sur eux, les acteurs de la filière demandent paradoxalement à la fois défiscalisation et baisse des charges et soutiens publics massifs. Dans la mesure où cette demande est adressée en France comme ailleurs, l’Europe du véhicule électrique ne rompt guère avec son logiciel dominant qui est celui de la mise en concurrence des sites et des pays. A ce jeu, jusqu’alors, la France de l’automobile a beaucoup perdu et on peut espérer que, conscient qu’il s’agit là d’une impasse, le gouvernement profite de l’occasion pour proposer une autre Europe de l’automobile, un autre positionnement de la France en son sein et in fine un autre deal à nos deux constructeurs.

12/07/2021

La Mercothèque

C’est une chronique de riches que je vous propose aujourd’hui. Mais avec des trucs auxquels auront peut-être droit demain, ceux qui n’ont pas forcément la bonne étoile aujourd’hui…

08/07/2021

Pourquoi l’Airbus des batteries est resté un ULM

La visite d'Emmanuel Macron à Douai au lendemain des régionales est venue célébrer la construction dans le site Renault d’une "gigafactory" Envision. Ce projet vient signer une forme d’acceptation par l’Etat français de la réduction aux acquêts de son projet d’Airbus des batteries qui, conformément à ce que l’on pressentait depuis de longs mois déjà, ne sera qu’un projet Stellantis-Total. Au-delà de la déconvenue politique, cette séquence en dit long sur la nature du jeu concurrentiel dans l’industrie et la place que la question des batteries va désormais occuper. En la saisissant mieux, il paraît assez clair que le projet était mort-né.

05/07/2021

L’électrification en pleine recherche d’image comme le montrent les nouvelles 4L et la R5

Vingt ans après la première vague néo-rétro, voici la seconde. L’électrification perturbe les constructeurs. La différentiation entre les marques ne pourra plus être basée sur les motorisations et pour s’assurer que l’ADN est toujours présent, les centres de design présentent de plus en plus de concepts et de modèles reprenant les traits de véhicules emblématiques dans l’histoire des marques. Après Volkswagen, Stellantis et Honda, Renault revisite son passé.

02/07/2021

La fin des véhicules thermiques en 2035 : le grand saut dans l’inconnu

C’était en gestation et chaque semaine qui passe le confirme : en s’engageant à la neutralité carbone à l‘horizon 2050, l’UE avait signé l’arrêt de mort du véhicule thermique à une échéance antérieure à 2040 et il était patent que les -37,5% actés en 2018 pour le CAFE 2030 ne suffiraient pas. Avec la nouvelle commission et le green deal, les choses se précipitent et on en aura confirmation le 14 juillet. Des politiques comme Pascal Canfin essaient de nous convaincre que tout va bien se passer et que l’horizon qui se dessine est désirable. Si on peut comprendre leurs arguments, ils négligent tout de même un certain nombre de questions cruciales qui se poseront très vite.

28/06/2021

Pourquoi GM poursuit-il ses investissements dans la conduite automatisée ?

La fièvre de la conduite automatisée s’est effacée au profit d’une intensification de l’électrification au sein des stratégies CASE (Connected, Automated, Shared, Electrified), mais cela n’empêche pas GM d’augmenter ses investissements de 20 à 35 milliards de dollars conjointement dans les solutions de véhicules électriques et de conduite automatisée. Le constructeur américain a-t-il compris quelque chose que nous ignorons ou bien poursuit-il un autre objectif caché derrière la vitrine de la conduite automatisée ?

25/06/2021