Publicité
Autour de l'auto - 07/12/2021

Avec l'électricité qui flambe, les industriels peinent à financer leur verdissement

(AFP) - Difficile pour les usines de passer au vert en s'électrifiant, quand les prix de l'électricité flambent : la "décarbonation" censée accompagner la réindustrialisation de la France est en danger, craignent les industriels.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les activités les plus consommatrices d'électricité en France, comme la sidérurgie ou la chimie, réunies au sein de l'association Uniden, ont prévenu qu'il pourrait y avoir des baisses de production, voire l'arrêt de certaines usines début 2022, si l'addition continuait d'augmenter.

En cause ? L'envolée historique du prix de gros de l'électricité en France, mais également dans d'autres pays d'Europe, depuis début 2021.

Jeudi soir, le cours à terme de l'électricité sur 2022 a terminé la séance à 176 euros le MWh, alors qu'il oscillait en 2020 autour de 50 euros le MWh, soit un triplement du prix. L'écart est encore plus fort si l'on regarde le cours "spot" au jour le jour, qui explose à 310 euros le MWh.

"Avec des prix de l'électricité à ce niveau, nous ne pourrons ni réindustrialiser ni décarboner", les investissements nécessaires pour réduire les émissions ne seront plus possibles, prévient Gildas Barreyre, président du comité Electricité au sein de l'Uniden.

Par exemple, "verdir" une aciérie nécessite de remplacer les fours utilisant des énergies fossiles par des fours électriques, ce qui réduit les émissions de dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre, puisqu'on ne brûle plus de charbon ou de gaz.

Les cimentiers, secteur qui émet plus de CO2 que l'aviation, doivent eux investir dans la valorisation énergétique de leurs déchets afin de produire des ciments plus verts. Or, leur facture d'électricité s'est envolée entre 26 et 30% en deux ans, fait valoir le syndicat français de l'industrie cimentière (SFIC).

Plusieurs facteurs expliquent l'embrasement : début 2021, la reprise économique post-confinement a provoqué une première explosion du prix du carbone, et de l'électricité.

A la rentrée, et à l'approche de l'hiver, c'est la flambée du prix du gaz qui a rallumé la mèche.

Les grands utilisateurs d'électricité en France, sidérurgie, chimie, ciment, pharmacie avaient pourtant tenté en amont d'obtenir du gouvernement un relèvement exceptionnel du quota annuel d'électricité dont ils bénéficient à prix régulé -très bas-.

Ce dispositif, nommé Arenh (pour "accès régulé à l'électricité nucléaire historique") permet aux fournisseurs alternatifs et aux industriels français dits "électro-intensifs" d'acheter à EDF de l'électricité nucléaire à un prix fixe, actuellement fixé à 42 euros le MWh.

Problème européen
Mais le gouvernement n'a pas relevé leur quota.

Officiellement "parce que la Commission européenne s'y serait opposé", lâche un industriel de la pharmacie, furieux, qui requiert l'anonymat.

"Devant la gravité de la situation, et pour une durée temporaire, l'obstacle de la Commission européenne aurait pu être levé", juge-t-il.

Le gouvernement a néanmoins pris une série de mesures pour alléger l'addition des particuliers comme des industriels.

Six millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie recevront ainsi exceptionnellement 100 euros en décembre. Et le gouvernement a surtout promis de limiter la prochaine hausse du tarif réglementé de l'électricité, prévue en février 2022, à 4%, en baissant la taxe sur l'électricité.

Il s'agit du tarif bleu d'EDF auquel souscrivent de l'ordre de 70% des ménages. Les toutes petites entreprises comme les artisans ont droit au tarif réglementé, mais pas les industriels.

Les industries les plus consommatrices d'électricité bénéficieront d'une compensation de 150 millions d'euros sur la taxe carbone pour pallier la hausse des prix.

Mais, les "électro-intensifs" vont "devoir compléter une partie importante de leur approvisionnement sur le marché dès les prochains jours dans les pires conditions de prix qui soient", remarque l'Uniden.

"Nous sommes pris au piège d'une structuration de marché qui ne marche pas en Europe, or la Commission refuse d'admettre que le marché de l'électricité dysfonctionne", souligne M. Barreyre de l'Uniden.

"Et il faut des schémas alternatifs pour notre approvisionnement" ajoute-t-il, notamment en proposant "des contrats à long terme" comme il en existe un peu partout dans le monde.

Lors du Conseil européen de l'Energie jeudi, la France "a fait des propositions à la Commission pour faire évoluer ce marché pour tenir compte de la décarbonation des mix", a abondé Barbara Pompili vendredi : "Ça peut aider les pays qui font des efforts pour décarboner, à pouvoir le répercuter sur les consommateurs".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Si on facture l'électricité à son vrai prix, tout explose !
A force de faire des EPR à 15 milliards qui ne produisent toujours pas un Watt depuis plus de 10 ans de retard..
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 03:36

Attention Lucos tu vas faire venir beettlejuice lol

Porte Nawak, Le 07/12/2021 à 07:53

Bien le bonjour les pieds nickelés de l’atome.
Arenh cela vous parle? 42€ Un prix ridiculement bas que toute l’Europe voudrait et decarboné en plus.
Bénissons le Général De Gaulle et le plan Messmer pour la construction de nos 58 réacteurs.
Il a fallu une équipe de branquiniols avec à la tête Nicolas Hulot pour faire fermer une ne centrale refaite à neuf ( Fessenheim)900 MW alors qu’aujourd’hui on importe du jus Allemand bien charboné .
Pourquoi aucune plainte n’est elle déposée contre les mouvements écolos qui se permettent cela alors qu’eux portent plainte contre notre pays.
Tous les revendeurs de jus alternatifs posent les armes et les Français reviennent chez EDF,certains augmentent de 24% par rapport au tarif réglementé,l’électricité n’est pas une matière comme une autre mais un bien public.
Sachez q’EDF depuis sa création (1946) n’a jamais eu un exercice déficitaire tout en étant le plus gros contribuable du pays…..curieux non? Messieurs les détracteurs ….
Allez en Allemagne ou pire en GB regarder les factures de nos voisins et vous allez tressaillir…plus du double des nôtres.
Allez chaque matin sur électricity map.com ou mieux eco2mix découvrir le désastre des producteurs que vous soutenez,peanuts comme vous dites.
27 Chutes de pales depuis 2017 de vos éoliennes chéries et toujours pas d’enquête….alors que nos centrales une fuite d’eau dans les wc déclenche l’arrivée des contrôleurs de l’ASN et les hurlements de la CRIIAD de vos amis((

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 08:48

42€ le MWh du vol !on spolie EDF ( c’est à dire nous)de 2 Miliards de résultats tt les ans pour flatter la Comission!!!
Stop ARENH!
Vous en voulez des éoliennes?alors commencez à en mettre sous vos fenêtres et revenez me voir,c’est mon cas sauf que je n’en voulait pas moi.
Demandez à Hulot et Pompili si ils en ont?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 08:55

"la reprise économique post-confinement a provoqué une première explosion du prix du carbone (???), et de l'électricité."
?

Clerion , Le 07/12/2021 à 08:55

Non Clerion,c’est Vlad le responsable et NS 2 ,la taxomanie verte va faire le reste,Macron bataille pour exempter la production nucléaire et nous prenons dans qq jours le Présidence Européenne.
Douce France pays de mon enfance….euhhhh non j’étais en face au froid)))

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 09:07

Porte Nawak,
j'aime bien l'énerver de bon matin, ça l'occupe...

Adrx,
probablement que le prix des crayon de papier a augmenté ??
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:07

Pardon, c'était pour Clérion...
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:09

Dès que vous parlez électricité, Boise descend dans l'Arenh..
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:23

Rooooh lol

Porte Nawak, Le 07/12/2021 à 09:27

Ahhh la ligue du LOL (((;

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 09:34

Article Les Echos du 7/10/2020 :
"En 2018, la France avait déjà produit et exporté une électricité largement décarbonée. Une production de 548,6 TWh, en hausse de 3,7% par rapport à 2017. La consommation intérieure est constante avec 474 TWh. Avec un solde exportateur de 60,2 TWh, l’excédent est parti à l’étranger, notamment dans les pays limitrophes avec lesquels le réseau français d’électricité est interconnecté (l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, l’Espagne et la Grande-Bretagne, principalement).
La hausse des importations est rendue possible par une production française constante et par des prix de l’électricité chez nos voisins qui sont plus élevés qu’en France. La France affiche ainsi 17 journées importatrices nettes. "
Donc pourquoi si la France importe si peu d'électricité, pratiquer une hausse si importante ?
A cause du dispositif dispositif, nommé Arenh, un comble pour une ouverture à la concurrence, spéculation mondiale, Europe incapable de réguler le prix du marché en temps quasi réel ?

Clerion , Le 07/12/2021 à 09:36

Le prix des crayons de papier a augmenté, mine de rien ?
;-)

Clerion , Le 07/12/2021 à 09:37

L’Arenh c’est un hold up!!pour les finances d’EDF

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 09:50

Voyez Boise, ce n'est pas la "ligue" ici !
Mais la crème du Lol, la Chantilly du MDR !
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:53

... D'aucun pourrait écrire l'"élitre", pardon l'élite, ...
;0)

Ade Airix, Le 07/12/2021 à 10:18

Oui Clerion c’est un échec de la politique énergétique Européenne Et la France va secouer tout ça

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 10:21

Je hais l'UE.

Bruno Haas, Le 07/12/2021 à 10:36

Quand en 2016 nous nous retrouvons dans la situation inverse et que le système Arenh fait que l'électricité de France est la plus chère d'Europe car impossible de baisser son prix et que donc plus aucun des 70 fournisseurs d'énergie clients d'EDF commande un seul watt, on dit quoi ?
Qu'il est impossible de travailler à prix fixe dans un marché que l'on a voulu passer de force à la concurrence.
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 11:28

Lucos ESF n’a pas de .....concurrents,que des suceurs de centrales avec l’Arenh,cqfd.
Le procès fait par Total à EDF s’est soldé par une condamnation du Pétrolier)))))et en appel en plus,tu commandes ...tu payes!

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 11:38

ESF ? ... à force de parler de neige, voilà ce qui arrive..
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 12:30

Maudit correcteur il fallait lire EDF bien sur.
Pour la neige désolé Lucos la folie douce va ouvrir malgré vos cris d’orfraies

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 12:53

J'hallucine...ils écrivent tous dans un français de débiles déscolarisés et des zozos passent leur vie à me les casser avec l'orthographe...ils sont gonflés et hypocrites ! Marre des nases prétentieux !!
Je commente même pas le sujet ! Combien sont-ils des électriciens de métier, et qui ont travaillé chez EDF et ont vu une centrale nucléaire de leur vie...même en visite accompagnée ??
Coté énergie...les cousins teutons n'ont rien à foutre des propos débiles de certains ici et chez nous en général...et leur politique énergétique se fera sans nous demander notre avis !!
Les générations actuelles sans rien demander ont hérité de la cinquantaine de centrales...et là ils vont totalement dépendre de la bonne ou mauvaise maintenance qu'il va être faite de ces centrales...pour sauver nos derrière à tous !!
En plus des imbéciles de technocrates de la Cour des Comptes s'y mettent aussi pour nous dire qu'il faut faire des EPR à gogo...alors que nôtre EPR n'est pas prêt d'être mise en service et la chinoise est à l'arrêt et ne produit pas un Watt...et ne rapporte pas un euro à EDF !! Par contre faire des économies d'énergie c'est tabou !!!
Ne vous fatiguez pas à me répondre...vous perdez votre temps !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 13:53

Non je préfère me fatiguer.
Taishan 2 tourne 24/24 en attendant d’avoir compris ce qui se passe sur les crayons de la 1( qualité ou brassage on ne sait pas encore)
Concernant les visites de centrales je doit être le seul à être rentré non pas dans la centrale mais dans le cœur à Brenilis en cours de démantèlement et voyez je suis encore là à vous contredire)))
27 pales d’éoliennes se sont détachées depuis 2017 plus deux mâts en avez vous entendu parler.
Je suppose Jo que vous admirez la gestion de la ville de Paris et son excellente candidate Socialiste.
J’espère aussi et au moins que vous réjouissez de la vente de nos 80 Rafales à moins que vous ne soyez un antiFrance primaire,ce que je n’espère pas.
Parlez nous du Cartel du charbon Allemand si cher à vos yeux et ses 180 g de CO2 par KWh…..pourquoi tu tousses Tonton.
Les écolos Français feraient mieux de s’occuper des braguettes de leurs dirigeants au lieu d’emmerder EDF.
Pour les leçons de français….non pas vous désolé

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 14:12

Selon Larousse :
Vulgaire : "Qui est sans aucune élévation, qui est ordinaire, prosaïque, bas, commun : Des préoccupations vulgaires. ... Qui manque d'éducation, de délicatesse, qui fait preuve de grossièreté : Un homme vulgaire. Des goûts vulgaires."
Grossier : "Qui est rude et de mauvaise qualité, qui est fait de manière rudimentaire : Du tissu grossier. ... Dont l'esprit et les mœurs manquent de raffinement, d'éducation, de culture ; qui dénote ces manques : Un esprit grossier."

Clerion , Le 07/12/2021 à 14:34

1 - ...je salue la pugnacité d'Alain
2 - Sans être électricien (enfin j'me comprends) j'ai déjà visité une centrale nuc et collaboré pour des "mainteneurs" et même un peu plus et n'en tire pas de motif de gloire particulière...
3- Un garcon tel que Monsieur Durand Pierre, Jo Duchene, José de Carv...( j'en passe et pas des meilleurs) entouré (cerné?) de zozos, de débiles, d'imbéciles et autres compliments a quelque chose de vaguement inquiétant...
Le pôvre...

Nous sommes vraiment peu à nous inquiéter ici ... donc tout va bien ?
;0))

Ade Airix, Le 07/12/2021 à 14:35

Et à scatologique elle dit quoi la belle Rousse qui sème a tout vent

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 14:36

Ma pugnacité est propre à mon caractère,je m’oppose et m’opposerai toujours à ceux qui veulent éteindre la lumière et n’admettent pas la contradiction.
Il ne suffit pas de se réfugier derrière l’insulte ou le Lol pour écrire des vérités de comptoir.
Rassurez vous cher Druide je continue

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 14:44

Hasta la victoria siempre ! Gardarem lo Larzac ! Patria o muerte ! Allume pas la lumière j'ai les doigts dans la prise !
Boise Président ! Boise Président ! Boise Président !
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 15:29

Il ment avec toutes ses dents… l’ERP chinois n’a pas été mis en route et ne rapporte rien à l’actionnaire EDF ! Les retards de notre EPR dépendent en plus maintenant de la solution des vibrations de l’EPR chinois !!
Pour la maintenance des centrales c’est le silence…e pour les pales des éoliennes, c’est pire…( voir l’émission de M6) mais c’est une industrie capitaliste productiviste à marche forcée et ils ne savent pas que nous existons !
Dans l’émission d’M6 constat amère car que les maires soient d’accord ou pas les éoliennes s’installent quand même!
A propos des Rafales il a reçu l’échéancier des payments bien sur ! Macron est son pote !
Rien à foutre de votre nationalisme marchand pourri !
Son époque qui fait vomir est aux aboies !! Il est dupe et pas crédible et c’est d’une tristesse !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 16:28

Hélas Jo comme déjà dit je n’ai pas de télé.
Désolé le faire traiter de menteur par vous m’amuse.
Si c’est de l’EPR de Taishan dont vous voulez parler Et bien il tourne et nous encaissons 30% chaque heure.
Croyez vous que l’autorité nucléaire Chinoise et Française laisserait tourner le 2 Si il y avait danger?
Olkiuoloto démarre dans qq jours et oui désolé,le combustible est chargé et les essais à froid ont été satisfaisants re désolé.
Je ne comprends pas cette joie que les gens font preuve lorsque les entreprises françaises ont des déboires.....ne l’êtes vous pas ,Français ?
Les usines Dassault vont embaucher et les sous traitants aussi ....ça vous désole? Moi pas.
L’Etat Français lance un grand chantier pour être indépendant énergiquement,ça vous désole aussi ?moi toujours pas.
Vous me parlez de ma vision vue de Bretagne mais vous que voyez vous dans votre tour du 18 ieme?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 16:45

Il ne connais pas en la matière (et en ce moment) l'état du dossier technique.
Même pas un borgne. C'est un mythomane aveuglé ! Mais au fait quelle importance.
Pour ma tour du 19ème, cela fait presque deux ans que n'y suis plus.
Prenez des notes comme l'autre ! Des concierges qui n'ont rien à dire !!
Ils perdent leur temps, tout tombe à plat.

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 20:05

Tandis que vous vous le connaissez grâce à votre abonnement à Pif gadget ?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 22:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/12/2021

Trouver, acheter et importer une voiture ancienne devient un jeu d’enfant

Il existe de très nombreuses raisons d'acheter un véhicule de collection : l'amour de l'histoire d'une marque spécifique, l'expérience de la conduite d'une voiture ancienne et le potentiel d'investissement que peuvent offrir les meilleures automobiles classiques. Il ne fait aucun doute que l'achat de voitures de collection est l'une des activités les plus rentables de ces dernières années.

Publi-rédactionnel

Les syndicats de Renault appelés à se prononcer sur l’accord qui conditionne les affectations en France

Depuis le 16 septembre le groupe Renault négocie avec les organisations syndicales représentatives un accord triennal (2022 à 2024). L’enjeu est de définir les contreparties pour que la France soit remise au centre de son dispositif industriel. Le texte de cet accord est en relecture ce mardi 7 décembre. Dès la fin des négociations, FO a annoncé qu’elle le signerait parce qu’il "redonne la première place au territoire national chez Renault". Hier, la CGT a appelé à la grève dans tous les sites.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

Elisabeth Borne, une "bûcheuse" capée issue de la gauche

PARIS (Reuters) - Expérimentée, efficace, grande travailleuse issue des rangs de la gauche : en accédant lundi à Matignon, Elisabeth Borne devient la deuxième femme à diriger un gouvernement français depuis Edith Cresson au début des années 1990.

18/05/2022

Brésil : La déforestation de l'Amazonie atteint un record en avril

(Reuters) - La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint un niveau record pour le mois d'avril, avec près du double de superficie détruite par rapport au même mois en 2021, selon des données préliminaires du gouvernement brésilien publiées vendredi.

09/05/2022

Le marché européen de l'électricité n'a pas besoin d'être remanié, selon les régulateurs

(Reuters) -  Le marché européen de l'électricité n'a pas besoin d'une refonte radicale, mais les décideurs politiques devraient envisager davantage de mesures pour soutenir le passage à une énergie à faible teneur en carbone et protéger les consommateurs des coûts élevés, ont déclaré vendredi les régulateurs du marché de l'énergie de l'Union européenne (UE).

02/05/2022