Publicité
Ressources Humaines - 07/12/2021

Automobile : le "tout électrique" menace un demi-million d'emplois dans l'UE, selon une étude

(AFP) - La politique actuelle d'électrification de l'automobile à marche forcée pourrait détruire jusqu'à un demi-million d'emplois d'ici à 2040 dans l'UE parmi les équipementiers, selon une étude publiée lundi par l'Association européenne des fournisseurs automobiles (CLEPA).

Auteur : AFP

Partager cet article

Ce travail commandé aux consultants de PwC Strategy& "met en évidence les risques d'une approche exclusivement axée sur les véhicules électriques pour les emplois de centaines de milliers de personnes", a déclaré la secrétaire générale de la CLEPA, Sigrid de Vries, citée dans un communiqué.

Elle réclame une prise en compte de cet impact social dans les politiques publiques.

L'électrification pourrait aussi permettre de nouveaux recrutements, notamment dans les logiciels, la fabrication et l'assemblage des éléments de batteries, selon cette étude, ce qui réduirait la perte nette d'emplois à 275.000.

Mais cela suppose la création d'une filière européenne compétitive de batteries face aux champions asiatiques, et les activités nouvelles ne seront pas forcément localisées dans les mêmes régions, ni les mêmes entreprises, souligne le lobby basé à Bruxelles.

La Commission européenne a proposé en juillet un projet de législation qui prévoit de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves dans l'UE à partir de 2035, ce qui entraînerait de facto l'arrêt des ventes de véhicules essence et diesel à cette date - y compris les versions hybrides et hybrides rechargeables - au profit des seules motorisations 100% électriques.

L'association d'équipementiers européens regroupe 3.000 entreprises qui emploient 5 millions de personnes, dont les poids lourds du secteur comme Bosch, Faurecia, Schaeffler, Valeo ou ZF.

Ces entreprises, bien qu'engagées dans l'électrification des chaînes de traction automobiles, réclament "un cadre réglementaire ouvert à toutes les solutions disponibles, comme l'utilisation de technologies hybrides, d'hydrogène vert et de carburants renouvelables durables".

Elles assurent pouvoir ainsi concilier la préservation de l'emploi et la réduction des émissions de CO2, nécessaire pour lutter contre le changement climatique.

"Alors que les constructeurs automobiles ont une plus grande capacité à céder ou à délocaliser des activités pour compenser une perte d'activité dans le domaine des groupes motopropulseurs, les équipementiers automobiles peuvent réagir avec beaucoup moins d'agilité, car ils sont liés par des contrats à long terme avec les constructeurs automobiles", affirme l'association qui représente aussi "des centaines d'entreprises spécialisées et de PME".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Peu de sociétés maitrisent l'industrie des batteries et à même capables de fournir des produits finis et donc celles-ci ce sont des véritables équipementiers.
Elles sont asiatiques ...et face à une demande croissante elles n'ont pas de concurrents industriellement murs !!
Seul Tesla maitrise (avec l'aide de Panasonic et autres) la fabrication de ses propres batteries à l'intérieur de ses propres structures et ceci est un gros handicap pour ses concurrents.
Tesla les fait évoluer et maitrise leur évolution à son seul profit et gestion de production !! Les économies industrielles d’échelle son là avec une intégration complète sous un même toit et sur toute une gamme de VE.
Nous sommes dans une industrie ou le marketing et la com n'y peuvent rien face à ces faiblesses industrielles !!
Les plaisanteries du genre "Airbus des batteries" sont générales sur toute l'Europe et les "supposés" accords entre constructeurs ne convint personne !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 02:18

Mouais.
Cela fait 15 000 pertes nettes par an pour l'Europe, donc 3000 part an pour la France et encore pour une statistique incomplète qui se limite au marché auto et batteries.
Peanuts..
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 03:49

Il s’agit bien des équipementiers,combien chez les constructeurs ,peanuts?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 08:24

Il s’agit bien des équipementiers,combien chez les constructeurs ,peanuts?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 08:24

Oui peanuts à coté du désastre pour l'emploi que sera le dérèglement climatique, disparition totale de toutes les stations de ski et des milliers d'emplois qui vont avec cette activité, désertification de la montagne donc disparition de tous les emplois connexes, boulanger, coiffeur, dentistes..., disparition totale de l'ostréiculture impossible en eaux chaudes et de tous les emplois qui vont avec cette activité, fabricant et concessionnaires de hors bord et bateaux, commerces et services locaux, disparition des ruches et abeilles et donc des apiculteurs par le dérèglement de la saison de floraison, donc plus de pollinisation des fleurs et des fruits, donc chute dramatique de la production fruitière en France, qui va se reporter sur les pays de l'Europe du nord, donc disparition totales des emplois du secteur, des fabricants de tracteurs, des services et commerces connexes...
Je peux encore vous en faire 100 lignes...
Je vous l'accorde ça ira mieux pour les marchands de glace, mais avec des fruits importé du Danemark ou de Suède.
Faut arrêter de lire ce que raconte votre gourou Jancovic, c'est totalement incomplet et non exhaustif !
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:04

Arrêtez de vendre de la peur et lisez le au lieu de crier au Loup.
Ce n’est pas un Gourou mais un Polytechnicien,comprenez vous la différence ?

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 09:24

Ouuaaah quand on est polytechnicien on est forcément intelligent et on a toujours raison !
Faut que j'en parle à Carlos..
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 09:26

Mdr déjà un Mètre de neige à Val d’Isere re et re mdr sacré Philippulus((((

Alain Boise, Le 07/12/2021 à 09:54

@Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 02:18
Vous êtes un homme de la nuit Jo car votre commentaire est calme, sensé, sans scatologie, sans insultes et au coeur du sujet. A part les points d'exclamation doublés à la fin des paragraphes qui est un peu votre signature, si ce post n'avait pas été signé je n'aurais pas parié un copek qu'il était de vous.

Sinon, c'est l'éternel dilemme de l'évolution des métiers, c-à-d comment passer du maréchal-ferrant au monteur de pneus. La formation est évidemment nécessaire mais sans doute pas suffisante.

Bruno Haas, Le 07/12/2021 à 10:29

... "L'association d'équipementiers européens (CLEPA) regroupe 3.000 entreprises qui emploient 5 millions de personnes" .... Quelle est la volumétrie concernant les non membres .. 20 % ?

Les gens de PwC Strategy& ont évalué à un demi-million la destruction d'emplois d'ici à 2040 dans l'UE ... D'abord, "On" espère qu'ils ne sont pas trompés dans leurs évaluation...
Si un demi-million ressemble toujours à 500 000, cela représente 10 % des effectifs de l'assiette représentée par les entreprises membres de CLEPA ... On pouvait redouter une destruction d'emplois bien plus importante sur une séquence proche de vingt ans (déjà) ... même si je veux bien concevoir qu'une telle phrase puisse choquer une personne qui n'est pas spécialement du "bon côté du manche"...
Si l'AFP pouvait communiquer sur la varaiation d'emplois des mêmes entreprise, au sein de la communauté européenne, sur les 20 années qui viennent de s'écouler, il me semble que cela nourrirait utilement le propos ...
Sinon, faut vraiment espérer que les cellules du tableur des consultants de PwC Strategy& n'étaient pas trop "vérolées" !
;0)

Ade Airix, Le 07/12/2021 à 10:46

Le spécialiste de la spécialité a oublié de dire que Poutine a promis de faire du blé dans la taïga...une fois que le pergélisol a libéré tout son méthane...et le bel l'effet de serre qu'il fera à coté du Co2...ce sera une plaisanterie !!
La montée des eaux au Bangladesh qui fera quelques millions de réfugiés....et les belles guerres qui vont se succéder par la suite...sans compter les études de scientifiques en Inde sur le tarissement de la source du Gange...
mais en Bretagne il fera frais...il a raison de ne parler que de son pré carré !!
Par contre la seule chose qu'on ne peux jamais reprocher à un polytechnicien c'est de ne pas savoir compter !!
Pour répondre à l'autre spécialiste...cela fait longtemps que chez beaucoup de constructeurs auto...les département de veille technologique n'existent plus !
Il y a un borgne chez les ricains et le reste c'est un monde d'aveugles !!
Pour eux la fuite en avant et le regard fixé sur l'horizon de la dette sont de mise. Pourtant certains en vivent très bien !
Exemple: des actionnaires "visionaires" de chez Merco votent 60 milliards pour la voiture dite autonome et autres bricoles inutiles !! Les pétards circulent largement entre eux. Bande de cons chics.
D'autres bricolent des combustibles synthétiques et d'autres de l'hydrogène fabriqué avec du pétrole !!
Il y aura toujours de places gratuites pour voir tout ce cirque !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 11:28

"De l'hydrogène fabriqué avec du pétrole" !
1. Ca existe depuis un siècle.
2. Belle solution pour l'avenir..
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 11:34

Pour répondre à un autre spécialiste...il est inéluctable (et mettons de coté des oracles qui se gourent toujours) que les "responsables (!!!) politiques à venir vont être obligés de gérer (certains avec une politique désastreuse à coup de bâton et balles réelles) de plus en plus de gilets jaunes, noirs et rouges !!
Le prochain menu à venir...inflation et sous emploi systémique !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 11:36

Pfff ... Il y a quelques semaines encore, vous contestiez "mordicus" le "grand retour de l'inflation" et vous en voilà le "pronostiqueur" ... Tout va très vite, il est vrai et seuls les imbéciles. ..
Sinon ...avec tous ces spécialistes de la spécialité (ou pas) on s'y perd...
Quand c'est flou c'est qu'il y a un loup disait, parait il, la mamie à...
;0)

Ade Airix, Le 07/12/2021 à 12:15

Ce n'est pas moi ce sont des "économistes" qui le disent sur des blogs savants (ils y parlent des heures) et en recherche perpétuelle de notoriété...
L’inflation c'est simple, elle n'existe pas ! Je peux le prouver !!
Moi je mets depuis des années 40 ou 50 euros d’essence dans mon réservoir ...et c'est toujours la même somme...alors ou elle est l'inflation ?? Hi,hi....
Les prix ne cessent d'augmenter...solution, ne jamais sortir son portefeuille !
Le Black Friday cette année à fait un flop !!
La solution pour l'inflation ...vendez sans jamais rien acheter soi même !
Il y a des riches qui jouent tout le temps les pauvres...pour justement apitoyer les pauvres !!
Je vois que vous avez du mal à suivre !!

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 12:36

Quand il écrit la nuit, ça ressemble à quelque chose (!!)
Maintenant qu'il fait jour, c'est à nouveau dramatique (!!)
Changement d'idées et de sujets à chaque ligne (!!)
Il ne peut pas s'empêcher de parler de riches qui jouent les pauvres et les pauvres qui jouent aux pauvres et des riches-pauvres et des pauvres-riches (!!) Obsédé par cette lutte de classe riche-pauvre-riche (!!)
Il nous parle de Black Friday dans un article sur l'emploi menacé par le tout électrique (!!)
Il nous parle d'inflation dans un article sur l'emploi menacé par le tout électrique (!!)
Je préfère quand il écrit la nuit, voire quand il n'écrit pas (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

Bruno Haas, Le 07/12/2021 à 15:01

Et puis le coup du "je mets 50 balles dans le réservoir, comme cela ça ne me coûte jamais plus cher" est assez grandiose !
Jo regardez vos fusibles, il doit y en avoir un tout noir !
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 15:18

Voire même le "je mets 50 balles, comme ça c'est toujours la même somme" est monstrueux !
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 15:20

... C'est "henaurme" ...!
Plus c'est gros, plus çà passe ?
;0))

Ade Airix, Le 07/12/2021 à 16:04

Mort de rire… prenez rendez-vous pour les yeux et le cerveau ! A la lecture tout pour argent comptant et au fait avec ou sans inflation ??

Durand Pierre, Le 07/12/2021 à 16:56

Essayez juste 51 € un jour, juste pour le frisson du Bandit manchot devant la pompe de chez Total !
;0°
"A la lecture tout pour argent comptant et au fait avec ou sans inflation ??"
Je ramasse dans 37 H...
Si y en a un de vous qui a fait Normale Sup philo, socio, lettres classiques et modernes, langues Zo SVP ça nous aiderait !
(Encore que Normale sup pour vendre des Bagnoles...)
;0)

Lucos , Le 07/12/2021 à 20:38

Jo,
mettez SVP des verbes dans vos commentaires, ça nous aiderait !
Merci bien !
;0))

Lucos , Le 07/12/2021 à 20:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/12/2021

Trouver, acheter et importer une voiture ancienne devient un jeu d’enfant

Il existe de très nombreuses raisons d'acheter un véhicule de collection : l'amour de l'histoire d'une marque spécifique, l'expérience de la conduite d'une voiture ancienne et le potentiel d'investissement que peuvent offrir les meilleures automobiles classiques. Il ne fait aucun doute que l'achat de voitures de collection est l'une des activités les plus rentables de ces dernières années.

Publi-rédactionnel

Les syndicats de Renault appelés à se prononcer sur l’accord qui conditionne les affectations en France

Depuis le 16 septembre le groupe Renault négocie avec les organisations syndicales représentatives un accord triennal (2022 à 2024). L’enjeu est de définir les contreparties pour que la France soit remise au centre de son dispositif industriel. Le texte de cet accord est en relecture ce mardi 7 décembre. Dès la fin des négociations, FO a annoncé qu’elle le signerait parce qu’il "redonne la première place au territoire national chez Renault". Hier, la CGT a appelé à la grève dans tous les sites.

Constructeurs

Catégorie Ressources Humaines

Stellantis : coup de pouce de 3,2% pour les salaires en France

(AFP) - Stellantis, qui a dévoilé mercredi d'énormes profits, a proposé pour ses salariés français une enveloppe globale d'augmentation salariale de 3,2% avec une hausse générale pour tous les ouvriers de 2,8% à l'issue des négociations annuelles obligatoires (NAO) achevées mardi soir.

24/02/2022

La métallurgie bien partie pour avoir "sa" convention collective

(AFP) - Un "rendez-vous social historique" : au terme de plus de cinq ans de négociations, les quelque 1,5 million de salariés de la métallurgie, devraient être bientôt rassemblés dans une seule et unique convention collective nationale, alors que leurs droits étaient régis jusqu'ici par une multitude d'accords.

01/02/2022

Métallurgie: la convention collective unique sur de bons rails

(AFP) - Trois des principaux syndicats de la métallurgie ont obtenu l'accord de leurs instances pour entériner la mise en place d'une convention collective nationale unique au lieu des dizaines existantes aujourd'hui, une évolution historique pour les droits des salariés du secteur.

31/01/2022