Publicité
Publicité
Constructeurs - 12/09/2022 - #Volkswagen , #Tesla , #Bmw , #Chrysler , #Peugeot , #Fiat , #Stellantis

BMW va s'équiper en batteries dans six usines partenaires

(AFP) - Le constructeur automobile allemand BMW a indiqué vendredi qu'il comptait s'approvisionner en batteries électriques dans six usines partenaires qui seront ouvertes en Amérique du Nord, Europe et Chine, afin d'équiper ses modèles vendus à partir de 2025.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les usines, dont deux seront ouvertes dans chacune des trois régions, auront une capacité annuelle de "jusqu'à 20 gigawattheures" (GWh).
Contrairement aux fabricants qui, comme Tesla ou Volkswagen, ouvrent leurs propres usines de production de batteries, BMW a choisi de s'associer à des fabricants de cellules, notamment le géant chinois CATL, qui construit actuellement une première usine en Allemagne.
Le groupe chinois EVE Energy est le partenaire retenu pour deux sites, en Chine et en Europe, détaille BMW dans un communiqué, tandis que la recherche est en cours pour les usines en Amérique du Nord.   

"BMW a déjà attribué des contrats" de plus de 10 milliards d'euros pour assurer l'approvisionnement en batteries pour sa gamme de voitures baptisée "Neue Klasse", commercialisée à partir de 2025.
Les coûts de fabrication de ces batteries -- rondes et non carrées comme la plupart de celles utilisées actuellement -- seront "jusqu'à 50% inférieures" à celles des générations actuelles.
Ces batteries représentent "un grand saut technologique en terme de densité énergétique, de vitesse de recharge et d'autonomie", explique Frank Weber, directeur chargé du développement technique chez BMW.   

Le constructeur, pionnier de l'électrique avec la i3 mais qui a depuis pris du retard sur la concurrence, vise des ventes cumulées de plus de deux millions de voitures purement électriques d'ici fin 2025.
Avant 2030, "50% des ventes mondiales du groupe pourraient être des voitures électriques", ajoute BMW.
Volkswagen veut devenir le premier constructeur européen à fabriquer lui-même une partie de ses batteries et à devenir ainsi moins dépendant de la production asiatique où Chine et Corée dominent ce savoir-faire.
Le groupe a lancé six projets de méga-usines européennes d'une capacité de 40 GWh chacune, ainsi qu'une aux États-Unis.
Le groupe Stellantis, issu de la fusion entre Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, prévoit de construire au total cinq grandes usines de batteries en Europe et en Amérique du Nord.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

1 - BMW n'a pas les ressources financières de VW, GM ou Stellantis et ne joue pas la même partition , d'ailleurs.
2 - Ces annonces d'investissements sur des giga factories toujours plus grosses "filent les jetons" au regard d'une techno qui est loin d'être stabilisée ...Quid en cas de retournement rapide (?)
3 - Tesla, ne s'y trompe pas ...il y a la sécurisation de l'approvisionnement des terres rares en amont ... même si certains annoncent pouvoir se passer du lithium à l'avenir...
;0)

Ade Airix, Le 12/09/2022 à 08:43

... Dans un autre genre et à propos de voitures " teutonnes "... Contrairement à Durand Pierre alias Jo Duchene, tout le monde a pu constater ce week end que la famille royale choisissait Mercedes pour des transports non pas amoureux mais chers à son coeur quand même ...
RIP comme on dit en Bretagne.

Ade Airix, Le 12/09/2022 à 09:20

La Queen reste quand même une Saxe-cobourg-Gotha à l'origine, avant que grand papa (George Vé) change le nom en Windsor en 1917 pour cause de 1ère guerre mondiale, donc une voiture allemande ça reste raccord !
;0)

Lucos , Le 12/09/2022 à 10:45

Ach ! ... z'est bien vrai zà !
;0)
Ps : Antoine ! ...les clefs de l'Audi !

Ade Airix, Le 12/09/2022 à 11:08

Eternel choix entre "faire en interne" ou sous-traiter, avec les avantages et les inconvénients des deux formules.
(voilà un commentaire qui fait sérieusement avancer le schmilblick)

Bruno Haas, Le 12/09/2022 à 11:24

Le Jo après des vacances d'enfer en PHEV increvable sur la montagne Corse puis en catamaran de 60 pieds pour y faire le tour vient de me rappeler pour dire que définitivement c'est RAB comme à l'armée !!
Les voitures teutonnes (la Queen n'était pas maline sauf un qui s'est barré aux States) ) continuent d'être du caca hyper cher et à la fiabilité douteuse !
Les coréens avant les chinois vont bouffer les prétentieux et arrogants cousins européens de Paris et Berlin !!
Reste les pousse caddie chinois Spring de chez Renault qui se font bouffer à leur tour par les arabes du pétrole (Aramco et Cie) plus les chinois !!
Attendez qu'ils changent de logo, essayez Renaulentis !!! Joli scénario catastrophe !
La saga Toyota continue ! Fiabilité et garanties d'enfer ! Pas la peine de vendre des millions de VE.
C'est juste un peu ennuyeux (mais ont s'y fait avec bonheur) de ne pas avoir de pannes sur leurs caisses !

Durand Pierre, Le 12/09/2022 à 12:07

Ca radote grave dès la reprise...
;0)

Lucos , Le 12/09/2022 à 12:15

… Duchene Durand, de retour de Corse sans séquelle, de plus, après le 18 août … Encore un miraculé de la plaisance alors … Cà fait plaisir … !

Au moins pour les Coréens, partageons nous le même avis comme écrit précédemment dans un autre fil …
Et oui le projet de scission et la perte de contrôle qui en découle pour Renault ne sent vraiment pas bon du tout !

… Finalement (?) l'apport de "l'élégant à la pochette blanche" se révèle bien décevant pour l'instant … Le travail sur les PR et l'abaissement du point mort et le price machin, c'est essentiellement pas lui (JDS et Clotilde en fait …), le succès des modèles électriques reste bien hypothétique, "on giga factorise" surtout et pour le reste …
Si c'était pour venir pour bazarder les "joyaux de la couronne" ou "vendre le bébé avec l'eau du bain" … Heureusement, le "rebadgeage" de Renault Sport en Alpine reste une grande réussite (je galèje, calmez vous …) Mazette !
;0)

Ade Airix, Le 12/09/2022 à 12:43

Je lis ici et là que le choix du corbillard Mercedes fait polémique au Royaume-Uni et certains se demandent s'il n'était pas possible d'en trouver un (En Ecosse) sur base de Rolls, Jaguar ou Range !
Sauf qu'à part le symbole tout ceci n'est plus franchement British !
Peut-être en Morgan 3 wheeler, God save the Twin...
;0))

Lucos , Le 12/09/2022 à 13:26

Ou un break Lotus Super 7 ?
Light is right et la Queen était svelte.

Bruno Haas, Le 12/09/2022 à 13:36

Faire appel aux indiens de chez Tata because qu'ils se sont gavés au rabais avec l'industrie auto anglaise (ce qui veut dire qu'il fallait faire appel à eux pour enterrer l'ancien colonisateur, ce serait la honte suprême !!
Cela fait un moment que c'est "God shave de Queen" ...et cette fois-ci il rase gratis pour la dernière fois...car la crise il faut désormais la payer cash ! Le jaguar en plus est devenu un tigre de papier !!
Plus encore les ors de la City ...ne brillent plus !
Nous verrons si le Big oncle Ben...va se déplacer à l'enterrement !

Durand Pierre, Le 12/09/2022 à 13:55

... Plutôt qu'un 3 Wheeler(s) ...pourquoi pas une Aston Martin DB5 shooting brake ?

... a fortiori ( ...) pour une Darling mam' assez portée sur la pédale de droite, semble-t-il ...
Le Defender des familles especial eût été aussi une spéciale dédicace, dans un autre genre, mais pour faire plus de 300 km, sans doute était ce peut être un peu trop "Roots"(?) voire spartiate ...
Bon, pour la longueur utile de la DB5 "chuis" pas sûr non plus, reste le symbole ...!
Je galèje bien sûr

Ps : "chais" pas pourquoi j'ai en tête une campagne de pub pour merco genre : "pour vos moments importants, préférez voyager en Mercedes ..."
Good gracious et bloody Mary !
;0))

Ade Airix, Le 12/09/2022 à 13:56

Oui et puis en Land avec le Barbour ça faisait trop nouvel épisode de "Vera"...
;0)

Lucos , Le 12/09/2022 à 16:33

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/09/2022

Que sont les volumes devenus ?

Depuis la Ford T il y a 115 ans, l’accord est très général pour considérer que l’industrie automobile est d’abord et avant tout une industrie de volume. Il se trouve que, avec la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs, l’industrie européenne fait l’expérience pour la première fois d’une baisse drastique des volumes vendus rendue compatible avec le maintien de niveaux de profitabilité étonnamment élevés. Il en nait une conviction assez clairement exprimée par le management de Stellantis à Sochaux le 5 septembre selon laquelle les volumes n’importent plus – ou importent beaucoup moins – désormais. Fondée par l’expérience récente, cette conviction mérite d’être interrogée et la voie symétrique doit continuer d’être considérée avec intérêt.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Alpine veut s’investir dans des projets de recherche collaboratifs et écologiques

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab, un incubateur au service de projets collaboratifs, principalement dans le domaine du développement durable. Un premier programme de recherche est lancé avec la start-up Aqualines qui développe une nouvelle génération de bateau ultra-rapide à faible empreinte carbone.

27/09/2022

Volkswagen s'associe à Umicore sur les matériaux de batterie

(Reuters) - Volkswagen a annoncé lundi la création d'une joint-venture de 2,9 milliards de dollars avec la société belge de matériaux Umicore, devenant ainsi le dernier constructeur automobile européen à rapprocher l'approvisionnement en batteries dans le cadre de la transition vers les véhicules électriques.

27/09/2022

Sollers en pourparlers pour racheter Mazda à la coentreprise russe

(Reuters) - Le constructeur automobile russe Sollers est en pourparlers avec Mazda Motor Corp en vue de racheter la participation de la société japonaise dans leur coentreprise russe, a déclaré Sollers lundi, alors que Mazda se prépare à mettre fin à ses opérations en Russie.

26/09/2022

Inde : Fisker envisage de produire localement

(Reuters) - La start-up américaine Fisker commencera à vendre son SUV électrique Ocean en Inde en juillet prochain et pourrait commencer à fabriquer ses voitures localement d’ici quelques années, a déclaré le directeur général de l’entreprise à Reuters.

27/09/2022

La gouvernance, épine dans la roue de Porsche cotée en Bourse

(AFP) - L'introduction en Bourse jeudi du constructeur Porsche fait la part belle aux familles Piëch et Porsche et au groupe Volkswagen, sans que les investisseurs externes n'aient voie au chapitre. Un cas de gouvernance qui n'est pas sans risque.

27/09/2022