Publicité
Publicité
Equipementiers - 07/06/2021

Bridgestone promet 16 millions d'euros pour la "revitalisation" du site de Béthune

(AFP) - Le géant japonais du pneumatique Bridgestone a annoncé vendredi verser 16 millions d'euros, soit "trois fois" plus que "l'obligation légale", pour la "revitalisation du territoire" après avoir fermé son usine de Béthune qui employait plus de 800 salariés.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Par la signature d'une convention de revitalisation, et en complément des mesures d'accompagnement prévues dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi, Bridgestone France a souhaité contribuer volontairement à hauteur de 16 millions d'euros à la revitalisation du territoire, au-delà de son obligation légale", fait valoir dans un communiqué la filiale européenne de Bridgestone Corporation.    

Bridgestone entend ainsi "favoriser la création d'activités et le développement de l'emploi", en vue de "la réindustrialisation du site de Béthune", dans le Pas-de-Calais.
"La signature de cette convention vient renforcer l'accord préalablement signé avec SIG, la filiale aménagement et immobilier de LOG'S, pour l'acquisition et l'aménagement industriel du site de Béthune car il facilitera l'attraction de divers projets au sein du Pôle Industriel MultiTechnologies", souligne Bridgestone.    

Bridgestone s'engage par ailleurs à "la participation à la création d'un fonds territorial d'amorçage afin de renforcer l'attractivité industrielle du territoire et d'accélérer le développement d'entreprises locales" dans l'agglomération de Béthune-Bruay-Artois-Lys-Romane, voire "quelques agglomérations limitrophes au sein du département".    

La fermeture de l'usine avait été brutalement annoncée en septembre 2020, le géant du pneu invoquant une surcapacité de production en Europe et la concurrence asiatique à bas coûts.
L'usine, parmi les plus gros employeurs du bassin d'emploi, existait depuis 1961.
Au moment de sa fermeture le 30 avril, le président de la communauté d'agglomération Olivier Gaquerre rappelait essayer d'obtenir le remboursement de 1,25 million d'euros versé au groupe japonais en 2007, qui n'a jamais créé les 50 emplois promis en échange.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

En perte d'image de marque, cela va couter plus cher encore !

Durand Pierre, Le 07/06/2021 à 11:51

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/06/2021

Distribution automobile : Jusqu’ici tout va bien. Vraiment ?

Dans le rapport d'évaluation qu'elle vient de publier, la Commission Européenne estime que le mode de régulation du système de distribution automobile mis en place en 2010 s’est révélé "approprié et adapté aux différentes situations existantes". Maître Patrice Mihailov, avocat spécialisé en droit de la distribution automobile, ne partage pas cet avis…

OPINION

Carter-Cash reprend Yakarouler.com

Carter-Cash, l'enseigne de vente pièces low cost, renforce sa présence sur Internet en reprenant le pure-player Yakarouler.com, en cessation de paiement depuis septembre 2020.

Services

Claude Cham (Fiev) : "L’arrêt du moteur thermique est une faute que l’on regrettera"

Entre la crise des semi-conducteurs, le passage forcé au véhicule électrique et la menace mortelle pour le moteur thermique que représente la norme Euro 7, les difficultés et les motifs d’inquiétudes ne manquent pas pour les équipementiers. Infatigable défenseur de leurs intérêts, Claude Cham monte au créneau pour faire reconnaître le "cas de force majeure" de la crise des puces et mettre le doigts sur les incohérences des décisions des pouvoirs publics.

Equipementiers

Règlement d'exemption n°461/2010 pour le secteur automobile : que dit le rapport d'évaluation de la Commission

Publié le 28 mai le Rapport d’évaluation sur le fonctionnement du règlement n°461/2010 concernant l’exemption par catégorie applicable au secteur automobile, semble dessiner une poursuite du mouvement initié lors du passage au règlement général : sur le terrain de la vente de VN et de PR, les constructeurs seront très libres et leurs réseaux n’auront guère qu’à s’exécuter. Inversement, comme c’était déjà le cas lors du règlement de 2010, la DG Competition soutiendra les intérêts de la réparation indépendante et de toutes les parties prenantes qui considèrent que les constructeurs sont tentés d’user des évolutions technologiques pour renforcer leur pouvoir de marché.

Analyse

La signature de trois syndicats, CFDT, CFE-CGC et FO, valide l'accord sur le pôle électrique de Renault dans les Hauts-de-France

Les usines de montage de Douai et Maubeuge ainsi que le site de boite de vitesse STA à Ruitz, vont être regroupé dans une même filiale pour créer le pôle électrique Renault des Hauts-de-France. Cette opération se fait dans le cadre d’un accord négocié avec six organisations syndicales. La CFDT, la CFE-CGC et FO ont déjà annoncé qu’ils le signeraient.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Equipements automobiles : la fonderie MBF fixée sur son sort le 22 juin

(AFP) - Le tribunal de commerce de Dijon se prononcera le 22 juin sur le devenir de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), ont annoncé mardi les syndicats de l'équipementier automobile, interpellant une nouvelle fois l'État pour éviter une liquidation pure et simple.

16/06/2021

La Souterraine: LSI (ex-GM&S) menacée de fermeture en 2022, selon la CGT

(AFP) - L'usine de l'équipementier automobile LSI (ex-GM&S) de La Souterraine, dans la Creuse, est menacée de fermeture en 2022, affirme la CGT dans une lettre ouverte, dont l'AFP a eu copie dimanche, où elle fait état de propos publics du directeur du site évoquant cette fermeture.

14/06/2021

Le sidérurgiste Voestalpine boucle son exercice dans le vert

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine, spécialiste des aciers nobles, a conclu son exercice décalé 2020/21 dans le vert grâce à des réductions de coûts et à une reprise de la demande même si ses revenus ont souffert de la crise.

10/06/2021

Fonderies du Poitou Alu : nouveau délai pour trouver des repreneurs

(AFP) - Le tribunal de commerce de Paris a étendu jusqu'à fin octobre la période de redressement judiciaire de la branche aluminium des Fonderies du Poitou, se donnant plus de temps pour trouver un repreneur, a annoncé mardi à l'AFP Jean-Philippe Juin, délégué CGT.

09/06/2021

Vitesco Technologies mise sur l'électrification

Vitesco Technologies, la filiale Powertrain de Continental, prendra son autonomie en septembre prochain à l'occasion de son introduction en Bourse. L'équipementier veut devenir un partenaire majeur des constructeurs pour tous les composants qui équipent les motorisations électrifiées. Stéphane Fregosi, président de la filiale française nous en dit plus.

09/06/2021

Bosch inaugure une usine de puces, en pleine pénurie mondiale

(AFP) - C'est une annonce qui arrive à point nommé : le premier équipementier automobile mondial Bosch a inauguré lundi en Allemagne une nouvelle usine de semi-conducteurs au moment où l'Europe se mobilise pour tenter de rapatrier sur le continent la production de ces précieux composants.

08/06/2021

Claude Cham (Fiev) : "L’arrêt du moteur thermique est une faute que l’on regrettera"

Entre la crise des semi-conducteurs, le passage forcé au véhicule électrique et la menace mortelle pour le moteur thermique que représente la norme Euro 7, les difficultés et les motifs d’inquiétudes ne manquent pas pour les équipementiers. Infatigable défenseur de leurs intérêts, Claude Cham monte au créneau pour faire reconnaître le "cas de force majeure" de la crise des puces et mettre le doigts sur les incohérences des décisions des pouvoirs publics.

07/06/2021