Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 07/06/2021

Audition "équitable" pour Carlos Ghosn devant les juges français au Liban

(AFP) - Les avocats de Carlos Ghosn, entendu pendant plusieurs jours au Liban par des magistrats français, ont salué vendredi une procédure "équitable" pour l'ancien patron de Renault-Nissan qui n'a eu de cesse de fustiger la justice japonaise.

Auteur : AFP

Partager cet article

Peu de détails ont fuité sur les cinq jours d'audition réalisés par des juges d'instruction de Nanterre et de Paris venus tout spécialement au Liban pour entendre M. Ghosn s'expliquer, notamment sur des flux financiers avec un distributeur commercial à Oman, des prestations de conseil, mais aussi deux fêtes au château de Versailles.

"Nous considérons que toute la procédure qui s'est déroulée ici était équitable et nous remercions les autorités libanaises d'avoir organisé cela", a déclaré un des avocats de l'ancien homme d'affaires de 67 ans, Jean Tamalet, aux journalistes devant la Cour de cassation à Beyrouth.
M. Ghosn "a fourni des réponses longues et détaillées aux centaines de questions" posées, a-t-il ajouté en anglais à l'issue des formalités de fin d'audition.   

Les avocats de M. Ghosn espèrent faire "annuler une partie du procès, entachée par les erreurs volontairement effectuées par les autorités japonaises", a-t-il assuré.   

Visé par un mandat d'arrêt d'Interpol, l'ancien homme d'affaires, qui a les nationalités libanaise, française et brésilienne, est contraint de rester au Liban depuis sa fuite rocambolesque du Japon en décembre 2019.
Arrêté en novembre 2018 à Tokyo, il avait justifié son évasion en assurant avoir voulu "échapper à l'injustice", dénonçant un "complot" des autorités japonaises.
   
"Satisfait et heureux"
M. Ghosn, entendu comme témoin à ce stade, était interrogé depuis lundi en présence d'un procureur libanais.
Il a notamment été entendu sur des soupçons de bénéfice personnel, en lien avec une convention de mécénat entre Renault et l'établissement qui gère le Château de Versailles, selon une source judiciaire libanaise.
L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan est soupçonné d'y avoir organisé deux soirées privées en échange de ce mécénat.   

La première fête, le 9 mars 2014, pourrait peut-être avoir été organisée en l'honneur des 60 ans du patron déchu -- et non pour célébrer les quinze ans de l'alliance Renault-Nissan.   

Les enquêteurs se penchent aussi sur plusieurs millions d'euros de paiements considérés suspects entre RNBV, filiale néerlandaise incarnant l'alliance de Renault et Nissan, et le distributeur du constructeur automobile français à Oman, Suhail Bahwan Automobiles (SBA).   

A Paris, des juges d'instruction s'intéressent depuis 2019 à des prestations de conseil conclues par RNBV avec l'ancienne ministre française de la Justice Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer, qui nient toute irrégularité des contrats et ont été placés sous le statut de témoin assisté dans cette affaire.
L'audition à Beyrouth était l'occasion pour M. Ghosn "d'expliquer sa position", a assuré aux journalistes un autre avocat, Jean-Yves Le Borgne.
"C'est aujourd'hui chose faite et il en est satisfait et heureux", a-t-il assuré.   

Les avocats de M. Ghosn espèrent désormais un changement de "statut", c'est à dire une mise en examen ou un statut de témoin assisté, que leur client devrait obtenir "pour pouvoir présenter utilement un certain nombre de demandes à la justice française, comme peuvent le faire ceux qui sont soit témoin assisté, soit mis en examen", selon M. Le Borgne.
En étant mis en examen, M. Ghosn pourrait avoir accès au dossier, connaître les charges qui pèsent sur lui, mais surtout demander des actes (contre-expertises, auditions de témoins, confrontations).
Mais cette mise en examen ne pourra pas intervenir tant que M. Ghosn n'est pas sur le sol français.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les Ambassades sont déclarées extraterritorialités ,il n’a qu’à se déclarer locataire de l’Ambassade comme Assange et comme le Liban n’a pas de convention d’expulsion avec le Japon le tour est joué pour accéder au dossier.
Dire qu’avec lui l’Alliance était sur la plus haute marche et aurait réussi la fusion avec Fiat ,au grand dam des Protestants de Belfort)))).

Alain Boise, Le 07/06/2021 à 08:47

En plus la Residende des Pins est truffée de souterrains

Alain Boise, Le 07/06/2021 à 08:55

En gros on en sait pas plus sur le fond de l'affaire, car c'est ça qui est croustillant !
;0)

Lucos , Le 07/06/2021 à 09:56

Et le secret de l’instruction,vous en faites quoi?

Alain Boise, Le 07/06/2021 à 10:44

Sans dédouaner Carlos G. il suffit de lire ci-dessus: "...entachée par les erreurs volontairement effectuées par les autorités japonaises..." pour conclure que les japonais vont prendre une longue veste kimono à cause de leur connerie, fourberie et machiavélisme !!!
Ils ne ce sont pas encore aperçus qu'en remuant toute cette vase dans leur presse nationale et internationale (alors que des procès sont en cours) qu'ils nuisent à l'image de marque de Nissan !!
Leurs avocats auraient pu conseiller à certains de se taire !!
Ceci dit la mentalité américaine, japonaise ou française ne sont pas les mêmes...ce qui relativise les choses !!
C'est une vrai Comedia d'elle Arte ..et à la libanaise c'est simple, mais alors à l'italienne chez FIAT...cela aurait été un vrai ballet mélangé avec un opéra bouffe !!
Les japonais de Nissan avec leur société vertical (et pyramidale) ce sont des vrais enfants de chœur tatoués à la mode Yakusa !
Concernant l'industrie et la mode en vigueur de l’électrification à marche forcée...maintenant tout constructeur auto se doit d'avoir à coté de chez lui une Gigafactory (d'au moins 10000 ouvriers !!!) pour fabriquer des batteries à son usage propre.
Nous n'avons encore rien vu....et finalement je suis d'accord avec tout ce bordel (qui est inévitable) car pour moi le silence de roulement en voiture devient pour moi de plus en plus addict et n'a pas de prix !!
Je me shoot tous les soirs à la prise électrique !!! Je deviens parano...et dès que ma batterie est vide je la recharge !!
Attention chez moi cela ce passe depuis vingt ans...une panne sur mes hybrides Toy et je serais tombé en dépression.
C'est comme le conducteur de caisses allemandes, pas de factures de réparation...certains deviennent dingues. J'ai vu cela chez Mercedes.

Durand Pierre, Le 07/06/2021 à 11:02

De quel secret de l'instruction parlez-vous ?
Des photos du mariage à Versailles ??
Du chèque de Rachida ?
De la Contrebasse ?
;0))

Lucos , Le 07/06/2021 à 11:34

Amateur de fuîtes d’instructions et fidèle de radio moquette?
C’est Oman qui les interraissait....5 jours ....tabarnak

Alain Boise, Le 07/06/2021 à 11:48

A qui à été facturé les costumes d'époque pour la fête à Versailles ??
Je vous recommande à tous (en occase et à jeter après lecture) le livre chez Lafon de Massimo Garcia sur la jet-set !!
La fine fleur des constructeurs auto y figure à commencer par la famille Agnelli !!
Que du croustillant...et je dis comme Massimo...certains sont des amis !!
A partir d'aujourd'hui soleil (ou presque) sur toute la France...mais il y a pour ceux qui ne peuvent pas aller sur le bord de mer (je commence cette semaines par un périple de Lorient jusqu'aux Sables) les piscines municipales !!
PS
Je suis en mission d'essai de voiture et je dois faire des rapports circonstanciés !!

Durand Pierre, Le 07/06/2021 à 12:05

Je préférerais pilote d’essai au Guide Michelin plutôt que de me trimbaler dans un déplaçoir même .......hybride

Alain Boise, Le 07/06/2021 à 12:18

... Les gens sont méchants !. il avait bien précisé, tout à fait au hasard Lorient ...et il s'en prend quand même une ... de la part du pêcheur breton qui n'a pas apprécié la connivence à peine voilée... quelle ingratitude !
;0))

Ade Airix, Le 07/06/2021 à 15:15

Des rapports circonstanciés...?
C'est un peu le problème avec les bidules modernes ...obligés de faire des rapports (circonstanciés donc) tellement le bon fonctionnement ne coule pas de source ...Çà rappelle l'époque héroïque des fifties où il fallait remettre de l'eau dans le radiateur des mécaniques assoiffées quand çà n'etait pas les culbuteurs qui avaient besoin d'un p'tit serrage du jeu ...Que des jaloux ou des envieux, j'vous dis !
;0))
Ps : quand même un p'tit carnet de voyage sur YouTube avec debrief de la "caravane" le soir à l'étape, çà aurait de la gueule, nan ? ...en plus, va savoir, Toyota.fr irait p'tet jusqu'à défrayé le carousel ...
Pas à l'abri mon cousin ...!
;0))

Ade Airix, Le 07/06/2021 à 15:31

Hum ...Défrayer çà fonctionne aussi ...

Ade Airix, Le 07/06/2021 à 15:33

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/06/2021

Distribution automobile : Jusqu’ici tout va bien. Vraiment ?

Dans le rapport d'évaluation qu'elle vient de publier, la Commission Européenne estime que le mode de régulation du système de distribution automobile mis en place en 2010 s’est révélé "approprié et adapté aux différentes situations existantes". Maître Patrice Mihailov, avocat spécialisé en droit de la distribution automobile, ne partage pas cet avis…

OPINION

Carter-Cash reprend Yakarouler.com

Carter-Cash, l'enseigne de vente pièces low cost, renforce sa présence sur Internet en reprenant le pure-player Yakarouler.com, en cessation de paiement depuis septembre 2020.

Services

Claude Cham (Fiev) : "L’arrêt du moteur thermique est une faute que l’on regrettera"

Entre la crise des semi-conducteurs, le passage forcé au véhicule électrique et la menace mortelle pour le moteur thermique que représente la norme Euro 7, les difficultés et les motifs d’inquiétudes ne manquent pas pour les équipementiers. Infatigable défenseur de leurs intérêts, Claude Cham monte au créneau pour faire reconnaître le "cas de force majeure" de la crise des puces et mettre le doigts sur les incohérences des décisions des pouvoirs publics.

Equipementiers

Règlement d'exemption n°461/2010 pour le secteur automobile : que dit le rapport d'évaluation de la Commission

Publié le 28 mai le Rapport d’évaluation sur le fonctionnement du règlement n°461/2010 concernant l’exemption par catégorie applicable au secteur automobile, semble dessiner une poursuite du mouvement initié lors du passage au règlement général : sur le terrain de la vente de VN et de PR, les constructeurs seront très libres et leurs réseaux n’auront guère qu’à s’exécuter. Inversement, comme c’était déjà le cas lors du règlement de 2010, la DG Competition soutiendra les intérêts de la réparation indépendante et de toutes les parties prenantes qui considèrent que les constructeurs sont tentés d’user des évolutions technologiques pour renforcer leur pouvoir de marché.

Analyse

La signature de trois syndicats, CFDT, CFE-CGC et FO, valide l'accord sur le pôle électrique de Renault dans les Hauts-de-France

Les usines de montage de Douai et Maubeuge ainsi que le site de boite de vitesse STA à Ruitz, vont être regroupé dans une même filiale pour créer le pôle électrique Renault des Hauts-de-France. Cette opération se fait dans le cadre d’un accord négocié avec six organisations syndicales. La CFDT, la CFE-CGC et FO ont déjà annoncé qu’ils le signeraient.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021

Florence Lagarde rejoint le jury "Car of the year"

Le Jury de la voiture européenne de l'année (Car of the year) accueille trois nouveaux membres : Alain Rousseau pour le Luxembourg, Frank Buma pour les Pays-Bas et Florence Lagarde pour la France !

07/07/2021