Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 15/06/2021

Carlos Ghosn : deux Américains jugés à Tokyo admettent l'avoir aidé à fuir du Japon

(AFP) - Le procès de Michael Taylor et son fils Peter, accusés d'avoir participé à l'audacieuse exfiltration de Carlos Ghosn du Japon fin 2019, s'est ouvert lundi à Tokyo, et les deux Américains ont d'emblée reconnu les faits.

Auteur : AFP

Partager cet article

Tous deux sont arrivés au tribunal menottés, vêtus de vestes noires et de chemises blanches, et masqués en raison du Covid-19.

L'air calme, Michael Taylor, 60 ans, ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter Taylor, 28 ans, n'ont pas contesté les faits exposés par un procureur.

Ils avaient été arrêtés en mai 2020 aux Etats-Unis, en vertu de mandats d'arrêt émis par Tokyo, avant d'être extradés au Japon en mars dernier en vue d'y être jugés, ayant épuisé tous les recours possibles aux Etats-Unis. Ils encourent jusqu'à trois ans de prison.

Au matin du 31 décembre 2019, le Japon apprenait la fuite au Liban de son plus célèbre inculpé : Carlos Ghosn, le grand patron déchu de Nissan, Renault et de leur alliance automobile, jusqu'alors en liberté sous caution dans l'attente de son procès pour malversations financières présumées, avec l'interdiction de quitter le pays.

Deux jours plus tôt, le Franco-libano-brésilien avait tranquillement quitté son domicile à Tokyo pour rejoindre Osaka (ouest) en prenant le shinkansen (train à grande vitesse japonais) portant bonnet, masque et lunettes pour éviter d'être reconnu.

Les deux hommes qui l'accompagnaient ont été identifiés à partir d'images de surveillance : Michael Taylor et George-Antoine Zayek, un homme d'origine libanaise qui reste introuvable.

Dissimulé dans une caisse
Les trois hommes ont rejoint un hôtel près de l'aéroport international du Kansai, près d'Osaka. Les enquêteurs pensent que Carlos Ghosn s'est alors glissé dans un gros caisson de matériel audio, percé de petits trous pour lui permettre de respirer.

Se faisant passer pour des musiciens, ses deux complices ont pu embarquer leurs bagages sans leur faire passer les contrôles de sécurité, comme c'était alors permis au Japon pour les jets privés.

Les trois hommes se sont ainsi envolés vers Istanbul, d'où C. Ghosn a pris un autre avion privé pour le Liban, où il réside toujours.

Peter Taylor, présent à Tokyo juste avant la fuite et qui avait rencontré plusieurs fois C. Ghosn au Japon dans les mois précédents, a lui quitté le pays seul à bord d'un avion vers la Chine.

Un document des procureurs américains a parlé d'"une des fuites les plus effrontées et les mieux orchestrées de l'histoire récente".

C. Ghosn fait aussi l'objet d'un mandat d'arrêt du Japon avec une demande d'arrestation par Interpol, mais reste hors d'atteinte au Liban, qui n'extrade pas ses ressortissants.

Celui qui a déclaré n'avoir "pas fui la justice" mais "échappé à l'injustice" au Japon, est resté très discret sur les conditions de son exfiltration pour "protéger ceux qui ont pris le risque" de l'aider. Il assure n'avoir pas impliqué des membres de sa famille.

Plus d'un million de dollars
Cependant sa fille cadette, Maya, a apporté deux valises à Peter Taylor à Tokyo le 29 décembre. Et c'est Carole, l'épouse de Carlos Ghosn, qui aurait noué le premier contact avec Michael Taylor six mois avant la fuite, le rencontrant également au Liban à l'été 2019, selon les procureurs nippons.

C. Ghosn aurait ensuite échangé avec Michael Taylor via un téléphone portable clandestin. Les Taylor ont reçu plus de 1,3 million de dollars du camp Ghosn, dont plus de 860.000 dollars pour payer les frais de l'opération, puis après son exfiltration environ 500.000 dollars en bitcoins pour payer leurs frais d'avocats, toujours selon les procureurs japonais.

En février, trois ressortissants turcs ont été condamnés par un tribunal d'Istanbul dans cette affaire, un responsable de la compagnie turque de location de jets privés MNG Jet et deux pilotes.

Par ailleurs, la fuite de C. Ghosn n'a pas empêché l'ouverture l'an dernier d'un procès pénal à Tokyo au sujet de rémunérations différées totalisant plusieurs dizaines de millions de dollars que le patron de Nissan était censé toucher à sa retraite, mais sans que cela ait été mentionné dans les rapports boursiers du groupe.

Un ancien responsable juridique de Nissan, l'Américain Greg Kelly, arrêté le même jour que C. Ghosn en novembre 2018, se retrouve ainsi seul sur le banc des accusés, Nissan étant jugé en tant que personne morale.

Tout en étant engagé dans plusieurs contentieux au civil contre Nissan, C. Ghosn, qui clame son innocence sur toute la ligne, est aussi concerné par diverses enquêtes en France.

Des juges d'instruction français l'ont récemment auditionné pendant plusieurs jours à Beyrouth. Mais C. Ghosn ne peut être mis en examen hors du territoire français.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

.. . Un épisode de "mission impossible" qui a bien ou mal tourné selon les points de vue. En tous cas, les deux américains vont passer à la "caisse" sans espoir d'exfiltration, ce coup ci ... A défaut de ...
;0)

Ade Airix, Le 15/06/2021 à 08:45

A quand le livre, suivi d'un film, suivi d'une série télé, suivie de BD, suivis d'un nouveau livre "Ma vérité" par Carlos Ghons himself qui pourra l'écrire en français, en portugais, en arabe et en anglais.
Quelle histoire rocambolesque !

Bruno Haas, Le 15/06/2021 à 11:36

L'argent ne fait pas le bonheur mais y contribue visiblement...
Que ne ferait-on pas en l'échange de bons services ?
D'où l'expression "my taylor is rich"...
;-)

Clerion , Le 15/06/2021 à 11:47

Je suis quand même toujours surpris que les Américains aient lâché 2 de leurs Rambo aussi facilement !
Ca cache quelquechose...et la vérité est ailleurs !
;0)
PS : 3 ans ça laisse le temps d'apprendre la contrebasse..

Lucos , Le 15/06/2021 à 12:17

Lucos 12:17, c'est marrant, je me suis fais la même réflexion tout en pensant que j'avais trop d'imagination.

Bruno Haas, Le 15/06/2021 à 12:40

3 ans de contrebasse, ça Rambo ?
(elle était facile, indulgence, je suis sur la digestion...)
;-)

Clerion , Le 15/06/2021 à 13:14

La contrebasse en avion, commence à jouer faux quand elle touche le sol !
Si, si...
;-)

Clerion , Le 15/06/2021 à 13:16

@Lucos et Bruno
Effectivement le lâchage Us de ses "forces spéciales" est bien singulier, notamment, au regard des pratiques habituelles de l'aigle américain. ..En plus la décision fût prise du "temps de Trump" ...
Besoin de ménager les japonais au regard d'autres enjeux ou autre raison plus terre à terre (?).
;0)

Ade Airix, Le 15/06/2021 à 13:27

Oui Adeairix, je pense en effet aux relations nippo-américaines qui ne sont pas "faciles".
Mais bon, peut-être suis-je un peu "complotiste" ?

Bruno Haas, Le 15/06/2021 à 13:36

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/06/2021

Cheveu sur la langue

C’est un éloge de l’imperfection et des émotions qu’elle procure que je vous propose aujourd’hui. Des bols de thé chinois en morceaux à l’automobile, en passant par nos semblables…

Analyse

Marché moto : c’est bien reparti

Si les volumes d’avril et mai n’ont pas grande signification compte tenu de l’effet Covid 19 de 2020, le marché de la moto est pourtant bien reparti, calé sur les chiffres de 2019. Les moyennes et grosses cylindrées battent même leur record de vente sur 5 mois.

Marchés

Ferrari prend le virage de la haute couture

(AFP) - Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

Qualité de l’air : le Conseil d’Etat sanctionne l’absence de "plan" du gouvernement

L’automobile n’étant pas seule responsable de la mauvaise qualité de l’air, les ZFE ne sont pas une réponse suffisante. C’est en quelque sorte ce que l’on peut déduire de l’arrêt du Conseil d’Etat qui a condamné l’Etat à une astreinte de 10 millions d’euros dont l’essentiel sera réparti entre l’Ademe, le Cerema, l’Anses et l’Ineris.

12/08/2021

Fin d'un litige de succession sur la "Joconde des Ferrari"

(AFP) - La Cour de cassation vient de mettre un terme à un vieux litige de succession autour d'une Ferrari de collection, la "Joconde des Ferrari", devenue lors de sa vente en 2014 le véhicule le plus cher du monde : sa valeur devra être partagée entre les héritiers Bardinon.

05/08/2021

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021