Publicité
Publicité
Constructeurs - 15/06/2021

Nouveau revers pour Lordstown Motors avec le départ immédiat de son patron

(AFP) - La start-up américaine Lordstown Motors, qui développe un pick-up électrique, chutait à Wall Street lundi après avoir annoncé les départs immédiats de son patron et de son directeur financier et avoir reconnu des déclarations "inexactes" sur des pré-commandes.

Auteur : AFP

Partager cet article

Lordstown Motors a fait part dans un communiqué de la démission de son directeur général Steve Burns et de son directeur financier Julio Rodriguez.

C'est le dernier revers en date pour l'entreprise, qui avait déjà prévenu le 8 juin n'avoir pas forcément suffisamment d'argent disponible pour produire un véhicule à échelle commerciale et pourrait en conséquence avoir à mettre la clef sous la porte d'ici la fin de l'année.

L'entreprise avait alors aussi assuré être en train de lever des fonds supplémentaires pour éviter une telle situation.

Basée dans l'Ohio (nord des États-Unis), où elle a récupéré une ancienne usine de General Motors, Lordstown prévoit d'y lancer la production de son pick-up baptisé Endurance en septembre.

Lordstown Motors a aussi reconnu lundi que certaines déclarations mettant en avant des pré-commandes étaient "inexactes".

Le groupe avait été accusé en mars par la société d'investissement Hindenburg Research d'avoir "induit les investisseurs en erreur sur la demande et ses capacités de production".

Un comité spécial du conseil d'administration a mené l'enquête et réfuté la plupart des accusations d'Hinderburgh, notamment sur l'incapacité technique du groupe à produire un véhicule dans les temps annoncés.

Mais ce comité a convenu que Lordstown Motors avait à plusieurs occasions annoncées des pré-commandes pour des flottes commerciales quand en fait il s'agissait d'entreprises n'ayant pas l'intention de passer de commandes directement, n'ayant visiblement pas suffisamment de ressources pour les financer ou ayant simplement exprimé un "intérêt".

En attendant de trouver de nouveaux dirigeants, Angela Strand a été nommée présidente exécutive du conseil d'administration. Déjà membre de cette instance de direction, elle dirige un cabinet de conseil.

"Nous restons déterminés à atteindre nos objectifs de production et de commercialisation, à nous conformer aux normes d'exploitation et de performance les plus élevées et à créer de la valeur pour les actionnaires", a-t-elle assuré dans un communiqué.

L'action de l'entreprise chutait de 14% à l'ouverture de la Bourse de New York.

 

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

C'est un Burns out en quelque sorte.

Bruno Haas, Le 15/06/2021 à 11:49

MDR !
;0)

Lucos , Le 15/06/2021 à 12:13

Et oui, ils se cassent les Burns...
;0)

Lucos , Le 15/06/2021 à 13:24

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/06/2021

Cheveu sur la langue

C’est un éloge de l’imperfection et des émotions qu’elle procure que je vous propose aujourd’hui. Des bols de thé chinois en morceaux à l’automobile, en passant par nos semblables…

Analyse

Marché moto : c’est bien reparti

Si les volumes d’avril et mai n’ont pas grande signification compte tenu de l’effet Covid 19 de 2020, le marché de la moto est pourtant bien reparti, calé sur les chiffres de 2019. Les moyennes et grosses cylindrées battent même leur record de vente sur 5 mois.

Marchés

Ferrari prend le virage de la haute couture

(AFP) - Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021

Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

(AFP) - Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

27/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

23/07/2021