Publicité
Publicité
Marchés - 02/07/2021

Christophe Prévost, DCF Peugeot : "Nous avons fait le choix d’alimenter en priorité notre réseau"

Leader du marché VP ce semestre, Peugeot perd néanmoins chaque mois des points de parts de marché. La faute à la production qui ne suit pas le rythme des commandes, explique Christophe Prévost, directeur du commerce Peugeot, qui a orienté l’essentiel des flux vers son réseau.

Christophe Prévost, DCF Peugeot : "Nous avons fait le choix d’alimenter en priorité notre réseau"

Christophe Prévost ne s’attend pas à une reprise du marché avant le dernier trimestre, avec le décalage des renouvellements lié aux confinements.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 02/07/2021

L’électrification en pleine recherche d’image comme le montrent les nouvelles 4L et la R5

Vingt ans après la première vague néo-rétro, voici la seconde. L’électrification perturbe les constructeurs. La différentiation entre les marques ne pourra plus être basée sur les motorisations et pour s’assurer que l’ADN est toujours présent, les centres de design présentent de plus en plus de concepts et de modèles reprenant les traits de véhicules emblématiques dans l’histoire des marques. Après Volkswagen, Stellantis et Honda, Renault revisite son passé.

Analyse

Catégorie Marchés

Eté morose pour le marché automobile européen

(AFP) - Le marché automobile européen, qui avait repris du poil de la bête au printemps après une année 2020 minée par la crise sanitaire, a rechuté en juillet et en août, selon des chiffres publiés jeudi.

17/09/2021