Publicité
Publicité
Marchés - 06/06/2024 - #Tesla , #Chrysler , #Honda , #General Motors , #Jeep , #Ford , #Stellantis , #Toyota

Etats-Unis : Ford revendique un gain de part de marché en mai

Par AFP

Etats-Unis : Ford revendique un gain de part de marché en mai
Ford a vendu 238.114 unités de son pick-up F-150 depuis le début de l'année, dont 54.109 sur le seul mois de mai.

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mardi un bond de 11,2% de ses ventes au mois de mai aux Etats-Unis, revendiquant un gain de parts de marché grâce à ses nouveaux modèles et, en particulier, à la nouvelle version de son pick-up vedette, le F-150.

Le groupe de Dearborn (Michigan) a vendu 190.014 véhicules en mai, et 877.685 depuis le début de l'année (+5,6% sur un an). Il affirme avoir augmenté sa part de marché de 0,7 point, pour atteindre 12,8% en mai.

Sur ce seul mois, il a enregistré un bond de plus de 64% à la fois des ventes de véhicules électriques (8.866) et des véhicules hybrides (17.631).

Elles "ont progressé plus rapidement que leurs segments de marché respectifs", a relevé Ford dans un communiqué.

De leur côté, les ventes de véhicules thermiques ont augmenté en mai de 5,6% à 163.417.

Les résultats financiers du groupe (marques Ford et Lincoln) au premier trimestre avaient dépassé les attentes des analystes malgré une perte de la branche Ford Model e (véhicules électriques) "à cause d'une baisse des prix dans le secteur", avait expliqué le directeur financier John Lawler le 24 avril.

Le groupe attendait également beaucoup de la montée en puissance de la production du modèle 2024 du F-150, pick-up le plus vendu aux Etats-Unis depuis presque cinq décennies.

Il en a vendu 238.114 depuis le début de l'année, dont 54.109 pendant le seul mois de mai. La version électrique a vu ses ventes bondir de 91%, avec 3.260 exemplaires en mai.

Son Maverick Hybrid est le pick-up de ce segment le plus vendu aux Etats-Unis, avec 33.748 exemplaires écoulés depuis le début de l'année (+80,5% sur un an).

A fin mai, le groupe cumulait près de 540.000 véhicules en stock.

Année meilleure

Ford est le seul des trois constructeurs historiques américains à publier ses ventes mensuelles. General Motors et Stellantis (Chrysler, Jeep, etc.) doivent annoncer leurs ventes du deuxième trimestre aux Etats-Unis début juillet, tout comme Tesla et Toyota.

Le constructeur japonais Honda (marques Honda et Acura) a en revanche également publié ses ventes des cinq premiers mois de l'année sur le sol américain.

Celles-ci ont augmenté de 6,4% à 127.129 véhicules en mai et de 11,1% (577.539 véhicules) depuis le début de l'année, ce qui le place légèrement au-dessus de sa prévision de croissance de 10% sur l'année, a-t-il commenté dans un communiqué.

"Les ventes de véhicules avancent lentement" pour l'ensemble du marché aux Etats-Unis, relève Oxford Economics, dans un rapport, signalant une hausse de 0,9% en mai sur un mois.

Les ventes annuelles pourraient atteindre 15,9 millions (15,5 millions en 2023), soit légèrement au-dessus de sa prévision de 15,8 millions pour l'année.

Même constat du côté de Cox Automotive, qui attribue ce mieux au fait que les stocks étaient relativement "robustes" début mai et que la pression sur les prix a permis aux consommateurs de faire de bonnes affaires.

"Nous nous attendons à ce que des taux d'intérêt plus bas finissent par servir de catalyseur pour augmenter encore davantage les ventes de véhicules dans les prochaines années, mais le coup d'accélérateur ne devrait pas se produire avant la fin de cette année", ont estimé les experts d'Oxford Economics.

Ils ont signalé néanmoins que la part des véhicules produits sur le territoire américain avait "chuté de manière significative ces derniers mois".

Publicité

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Chronique

Flemme Olympique

Aujourd’hui, je vous emmène sur des voies réservées. A condition bien sûr, que vous soyez accrédité…