Publicité
Publicité
Services - 07/05/2021 - #Volkswagen , #Mg

Europcar toujours dans le rouge, plombé par les restrictions de déplacements

(AFP) - Le loueur de voitures Europcar continue d'être durement touché par la paralysie des voyages provoquée par la pandémie de Covid-19, avec un recul de 36% de son chiffre d'affaires et une perte nette de76,7 millions d'euros au premier trimestre.

Auteur : AFP

Partager cet article

Europcar, repris par ses créanciers au début de l'année, traverse avec cette pandémie sa pire crise depuis sa fondation en 1949. Les Etats français et espagnol ont soutenu le groupe au printemps 2020 en garantissant 321 millions d'euros de prêts.

Un plan d'économies, prévu avant la pandémie, a été poussé à un milliard d'euros sur l'année 2020. Europcar a également coupé dans sa flotte, descendant fin mars 2021 à 187.000 véhicules, soit -36% sur un an.

Avec 355,7 millions d'euros de revenus dans le monde entre janvier et mars, contre 559,9 millions au premier trimestre 2020 - où les restrictions n'avaient été instaurées qu'à partir de mars - le loueur subit de plein fouet les effets de la crise sur les déplacements et le trafic aérien international.

Les pertes sont néanmoins compensées par les locations d'utilitaires, par une croissance en Australie, en Nouvelle-Zélande - qui totalisent peu de cas de Covid-19 - et aux Etats-Unis, où la campagne de vaccination est avancée, et par "une réduction des coûts", précise le groupe dans un communiqué.

Europcar prévoit une croissance de ses ventes cette année mais "n'est pas en mesure" de donner une prévision sur l'exercice 2021, "qui reste affecté par la pandémie", en raison de campagnes de vaccination "plus lentes que prévu" et de la limitation du trafic aérien longue distance.

Pour la directrice générale du groupe Caroline Parot, citée dans le communiqué, "la reprise sera forte dès que les conditions sanitaires et de marché s'amélioreront, grâce à des taux de vaccination plus élevés, comme le démontre notre activité aux Etats-Unis".

L'an dernier, le groupe avait essuyé une perte nette de 645 millions d'euros.

Au début de 2021, face à une dette devenue insoutenable, le groupe a changé de mains.

Le fonds Eurazeo, qui l'avait racheté à Volkswagen en 2006, s'est retiré au profit des créanciers du groupe. Europcar est maintenant sous le contrôle de cinq fonds anglo-saxons, dont les New-Yorkais Anchorage (propriétaire des studios MGM) et Marathon.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/05/2021

Le groupe Horizon va installer BMW-Mini à Nanterre

BMW-Mini va s’installer dans les locaux de l’ancienne filiale Citroën de Nanterre (92) à compter de septembre prochain. Porté par le groupe Horizon ce projet va lui permettre notamment d'augmenter de 50% sa capacité d'accueil à l'après-vente, par rapport à son site actuel de Courbevoie.

Réseaux

Volkswagen poursuit sa reprise, malgré la pénurie de puces

(AFP) - Le constructeur automobile Volkswagen a renoué au premier trimestre 2021 avec son rythme de croissance d'avant la pandémie, malgré la persistance de la crise sanitaire et "les effets légers" de la pénurie de puces électroniques, qui devraient être "plus significatifs" au deuxième trimestre.

Constructeurs

Catégorie Services

Bee2link intègre les données du financement dans le CRM des concessions

L'éditeur d'applications dédiées à la distribution automobile Bee2link a développé des interfaces pour faire communiquer les modules de financement avec les postes vendeur et le CRM, dans le cadre de la vente en concession et sur Internet. Les explications de Benoit Bachelot, directeur général opérationnel de Bee2link.

06/05/2022