Publicité
Publicité
Constructeurs - 07/05/2021

Volkswagen poursuit sa reprise, malgré la pénurie de puces

(AFP) - Le constructeur automobile Volkswagen a renoué au premier trimestre 2021 avec son rythme de croissance d'avant la pandémie, malgré la persistance de la crise sanitaire et "les effets légers" de la pénurie de puces électroniques, qui devraient être "plus significatifs" au deuxième trimestre.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le constructeur allemand fait état d'un bénéfice net de 3,4 milliards d'euros (3,05 au premier trimestre 2019), et d'un résultat opérationnel de 4,8 milliards (3,9 en 2019).

Ces résultats lui permettent de "relever ses prévisions" pour l'année en cours, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le géant allemand table désormais sur un bénéfice opérationnel en hausse de "5,5 à 7%", contre "5 à 6,5%" précédemment.

Au premier trimestre 2020, marqué par la première vague de coronavirus, le groupe avait vu son bénéfice net plonger à seulement 517 millions d'euros avec un résultat opérationnel de 904 millions d'euros.

"Nous avons commencé l'année avec beaucoup d'élan et notre opérationnel est solide", a commenté le patron du groupe Herbert Diess, cité dans un communiqué.

Le groupe aux douze marques a livré 2,4 millions de véhicules à ses clients dans le monde, un chiffre en hausse de 21,2% sur un an.

L'activité a été portée par "l'augmentation des volumes en Chine", avec une hausse de 61,5% des ventes sur un an.

Le marché européen reste sinistré par la pandémie (-5,2%), tandis que les livraisons d'automobiles aux Etats-Unis repartent (+26,9%).

Les principales marques vendues ont été Volkswagen (1,3 million), suivie de Audi (462.828) et Skoda (249.553).

Le chiffre d'affaires de l'entreprise atteint 62,4 milliards d'euros, en hausse de 13,3% sur un an.

De "légers effets" de la pénurie de puces électroniques, qui plombe actuellement le secteur automobile, se font sentir, a prévenu le constructeur, qui a dû recourir à des périodes de chômage partiel dans certaines usines.

Pour le deuxième trimestre, ce déséquilibre devrait avoir "un impact un peu plus significatif", a-t-il anticipé.

Transition électrique

"L'offensive électrique continue d'aller de l'avant et a contribué à ces développements positifs", s'est félicité Volkswagen dans un communiqué.

Dans sa course pour rattraper le pionnier américain Tesla, le constructeur allemand a dit en mars vouloir vendre en 2021 un million de voitures électrifiées et compte dominer ce marché "au plus tard" en 2025.

Au premier trimestre, le groupe a livré 133.300 véhicules électrifiées à ses clients, un chiffre ayant "plus que doublé" sur un an, selon Volkswagen.

Le groupe a prévu d'investir 46 milliards d'euros en cinq ans dans son virage électrique. Il veut notamment ouvrir six usines géantes de batteries en Europe.

Plusieurs chantiers sont déjà en cours : avec son partenaire Northvolt en Suède, le constructeur allemand doit ouvrir en 2023 un site pour les cellules et batteries "premium", utilisées dans les modèles haut de gamme.

Une deuxième usine sera ouverte dès 2025 sur un site du groupe Volkswagen en Allemagne, à Salzgitter.

Cette transition à marche forcée vers l'électrique se fera néanmoins au prix d'un plan de suppression de jusqu'à 5.000 emplois d'ici 2023 notamment à travers des départs anticipés à la retraite.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Qui va vérifier que tout ce qu'ils disent est vrai ??

Durand Pierre, Le 07/05/2021 à 11:31

L'humain est comme nos amis canidés en somme. Sans puces, il n'arrive pas à s'occuper...
(humour pochard qui ne laisse rien présager de bon pour le week-end ?)
;-))

Clerion , Le 07/05/2021 à 14:05

Ah bon...pourtant il va faire beau !!

Durand Pierre, Le 07/05/2021 à 19:25

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/05/2021

Le groupe Horizon va installer BMW-Mini à Nanterre

BMW-Mini va s’installer dans les locaux de l’ancienne filiale Citroën de Nanterre (92) à compter de septembre prochain. Porté par le groupe Horizon ce projet va lui permettre notamment d'augmenter de 50% sa capacité d'accueil à l'après-vente, par rapport à son site actuel de Courbevoie.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

L’industrie automobile s’inquiète de la prolongation des quotas d’importation d’acier

Les organisations européennes représentatives des constructeurs (ACEA) et des équipementiers (Clepa) contestent le bienfondé de la reconduction des quotas d’importation d’acier en Europe. Ils estiment que leurs intérêts sont sacrifiés pour privilégier ceux des aciéristes. La Commission européenne n’a pas confirmé cette décision encore soumise à la validation des Etats membres.

16/06/2021

Pôle "ElectriCity" : Renault vend 148 hectares de son usine de Douai

(AFP) - Renault va vendre 148 hectares de son usine de Douai, dans le Nord, à la communauté d'agglomération pour 35 millions d'euros, afin d'"améliorer sa compétitivité" pour son futur pôle électrique "ElectriCity", selon un communiqué diffusé par la collectivité locale lundi.

15/06/2021

Ferrari prend le virage de la haute couture

(AFP) - Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée.

15/06/2021