Mouvements - 22/09/2020

Fabio Sangermano, chef de projet e-mobilité de FCA Allemagne

Fabio Sangermano est nommé au poste nouvellement créé de chef de projet e-mobilité de FCA Allemagne.

Auteur : Farida Sacha
Chef de rubrique

Partagez cet article     

Comme en France, FCA Allemagne se dote d’une direction e-mobilité pour accélérer le développement de ses services liés aux nouvelles mobilités et à l’électrification de ses gammes de l’ensemble de ses marques. Ainsi, Fabio Sangermano est nommé au poste nouvellement créé de chef de projet e-mobilité de FCA Allemagne. Dans ses nouvelles fonctions, il est rattaché à Maria Grazia Davino, Présidente-directrice générale de FCA Allemagne. 
Fabio Sangermano coordonnera la commercialisation et le respect des exigences dans tous les domaines fonctionnels du groupe en Allemagne et soutiendra également les objectifs en matière de CO2. 

Diplômé de l’université de Johann Wolfgang de Francfort (Allemagne), Fabio Sangermano a débuté sa carrière en 2008 chez INBAS comme administrateur. La même année, il rejoint Fiat Chrysler Automobiles en Allemagne où il a occupé diverses fonctions, notamment au service formation. En 2011, il est promu spécialiste de la formation commerciale de FCA Allemagne. En 2015, il devient responsable de la formation des vendeurs des marques Alfa Romeo et Jeep de FCA Allemagne. En 2017, il devient responsable de l'expérience client de FCA en Allemagne. Depuis 2019, il était responsable expérience et formation de Fiat Chrysler Automobiles en Allemagne.

FCA Allemagne crée une direction e-mobilité confiée à Fabio Sangermano.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/09/2020

La libéralisation des pièces captives de retour dans le projet de loi ASAP

Les députés ont adopté en commission un amendement et un sous-amendement au projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP) qui modifie la protection dessins et modèles sur les pièces captives. Il s’agit de remplacer des dispositions qui avaient été adoptées dans la loi LOM et censurées par le Conseil constitutionnel.

Marchés

Catégorie Mouvements