Publicité
Publicité
Constructeurs - 14/01/2021

Honda fait une pause dans son usine britannique faute de composants

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Honda a annoncé mercredi devoir à nouveau fermer pour plusieurs jours son usine usine britannique de Swindon en raison d'une pénurie de semi-conducteurs engendrée par la pandémie.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Des activités de production vont être arrêtées du lundi 18 au jeudi 21 janvier en raison de problèmes d'approvisionnement dans le monde, dont une pénurie de semi-conducteurs", explique Honda dans une déclaration transmise à l'AFP.

"Nous surveillons la situation et nous envisageons de reprendre la production vendredi 22 janvier", précise le groupe.

Honda a dû suspendre ses activités à plusieurs reprises dans l'usine ces dernières semaines, notamment deux jours les 5 et 6 janvier pour les mêmes raisons de chaîne d'approvisionnement.

Elle avait dû également la fermer un temps en décembre faute d'un nombre suffisant de pièces détachées en raison de l'encombrement de plusieurs ports au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition vers le Brexit.

L'usine de Swindon dans le sud de l'Angleterre, à l'ouest de Londres, est la seule du géant nippon en Europe et doit fermer en 2021, avec la suppression de 3.500 emplois.

L'usine fonctionne selon le système du "just in time", c'est-à-dire que les pièces détachées sont livrées juste avant l'assemblage et ne sont pas stockées, ce qui rend la production très sensible à toute perturbation de la chaîne d'approvisionnement.

Honda n'est pas le seul constructeur dans le monde à avoir du mal à faire venir des semi-conducteurs.

Les constructeurs automobiles Ford et Toyota vont ralentir, voire fermer, des sites aux Etats-Unis en raison d'une pénurie de puces électroniques, que s'arrachent nombre de secteurs avec la pandémie.

La demande pour les appareils électroniques de toutes sortes a en effet explosé depuis le début de la pandémie, entre l'essor du télétravail et des loisirs à la maison. Les fabricants de semi-conducteurs peinent à répondre à la demande mondiale.

Les constructeurs allemands Volkswagen et Daimler semblent également concernés, mais l'impact reste flou à ce stade

Le français Renault dit être touché mais sans conséquence sur la production.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le pays de la Queen est un pays d'avenir ...et avec le réchauffement climatique bientôt des Cannes et des St Tropez partout sur la cote !
ès qu'ils changent la conduite à droite je m'y installe. Reste à se faire au pudding, à la bière tiède...et aux bacon beans !!
C'est vrai que les cuisses de grenouille à l'ail ...chez nous mettent aussi de l'ambiance..et par contre nos cabrio font pâle figure à coté des leurs !!
Le sujet c'était quoi déjà...les constructeurs étrangers auto se cassent tous du pays sous des prétextes variés !! Il restent les castes d'Eton !!

Durand Pierre, Le 14/01/2021 à 11:57

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 14/01/2021

Péchés Capitaux, version auto

C’est bien connu, nous sommes tous pécheurs, y compris -certains dirons surtout- en tant qu’automobilistes. Mais en ce début d’année, je vous propose une aide à la rédemption.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Hyundai : hausse de 78% du bénéfice net au 4e trimestre

(AFP) - Hyundai a affiché un bénéfice net en hausse de 78% au quatrième trimestre, le premier constructeur automobile sud-coréen a ainsi résisté aux conséquences de la pandémie grâce de solides ventes intérieures qui ont compensé la faible demande étrangère.

27/01/2021

Sous-marins: la France met en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements

(AFP) - Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire a mis en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements industriels en France concernant sa filiale Man Energy Solutions, qui produit notamment des moteurs pour les sous-marins de la Marine française, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information des Echos.

25/01/2021