Publicité
Publicité
Nominations - 05/01/2021 - #Volkswagen Vp , #Kia , #Skoda , #Ford , #Seat , #Toyota

La présidence de Kia Motors France confiée pour la première fois à un non-Coréen

Par Farida Sacha Chef de rubrique

Article reservé aux abonnés
La présidence de Kia Motors France confiée pour la première fois à un non-Coréen
Marc Hedrich devient le premier français a accéder la présidence de Kia Motor France.

Marc Hedrich devient Président de Kia Motors France. Il est le premier français à être désigné pour occuper de telles fonctions chez un constructeur coréen.

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Les différents abonnements InfoMarchéClub

Recevoir par mail la Lettre quotidienne des actualités

Recevoir par mail des Alertes Infos

Recevoir par mail les Lettres Statistiques et Evénements

Accès illimité à tous les articles du journal

Accès illimité à la base de données statistiques automobile

 

Tarifs préférentiels pour les événements Autoactu.com

  

Autres articles

Réseaux

Les groupes Lempereur et DMD signent avec MG

Le déploiement de la marque MG se poursuit en France avec la nomination de deux nouveaux investisseurs, les groupes DMD et Lempereur. Ce dernier ouvre une concession MG à Douai mais se développe aussi avec d'autres marques : Mazda à Courrières, Seat-Cupra à Liévin et BMW Motorrad à Arras.

Analyse

A quel prix les promesses de synergies de Stellantis pourront-elles être tenues ?

Les histoires de fusion acquisition sont un peu comme les histoires d’amour, elles sont beaucoup plus belles et faciles à conter avant qu’elles ne se concrétisent. La suite dure plus longtemps, se déroule plus loin des regards, permet de tenir certaines promesses et conduit à en oublier d’autres. Ainsi, dans la corbeille de mariage du marié Stellantis, il y a, nous assure-t-on, 5 milliards d’euros annuels de synergie qui constituent la justification fondamentale de l’union. Dès que l’on s’inquiète de savoir comment ces milliards seront trouvés, l’histoire change fatalement de nature. Le roman rose l’est un peu moins. Nous y sommes dès 2021 et les suivantes ont peu de chance de nous permettre de retrouver la romance que n’on nous chantait jusqu’à hier.