Publicité
Publicité
Constructeurs - 21/01/2021

Stellantis : les syndicats italiens rassurés sur les garanties pour l'emploi

(AFP) - Les syndicats du secteur automobile italien se sont montrés rassurés mercredi sur les garanties pour l'emploi données aux salariés de Stellantis, à l'issue d'une visioconférence avec Carlos Tavares, directeur général du nouveau groupe issu du mariage des constructeurs PSA et Fiat Chrysler (FCA).

Auteur : AFP

Partager cet article

"Stellantis a confirmé les engagements pris dans le plan de FCA et, dans un avenir proche, réalisera des synergies qui ne pénaliseront pas les usines italiennes et les travailleurs", a commenté à l'issue de la réunion Francesca Re David, secrétaire générale de Fiom-Cgil.

"L'objectif est de renforcer les marques italiennes, à commencer par Alfa Romeo et Maserati", a-t-elle ajouté.

Lors de sa première conférence de presse depuis la fusion, Carlos Tavares avait déclaré mardi que "chaque marque doit être capable de se projeter dans l'avenir", avant de rappeler que sa première voiture avait été une Alfa Romeo.

Roberto Benaglia, secrétaire général du syndicat Fim-Cisl, a jugé "positif que l'Italie soit au centre du nouveau groupe Stellantis".

Selon lui, "les marques italiennes pourront être renforcées" et de "nouveaux projets pourraient émerger en particulier pour Alfa Romeo et Maserati" afin d'"accroître l'activité des usines italiennes".

PSA et Fiat-Chrysler ont estimé que les synergies permettraient d'économiser à terme jusqu'à 5 milliards d'euros par an, dans les coûts de fabrication comme dans la recherche.

Si les syndicats italiens ont plutôt bien accueilli la fusion, ils réclament un rôle plus fort de l'Etat. Rome n'exclut pas de monter au capital de Stellantis.

"Personnellement, je l'ai déjà dit et je le répète, je ne pense pas que ce soit tabou d'imaginer l'Etat entrer dans la nouvelle entreprise pour acquérir une part similaire à celle du gouvernement français", a déclaré mercredi le vice-ministre italien de l'Economie Antonio Misiani. L'Etat français est présent au capital de Stellantis à hauteur de 6,2%.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ou l’on mesure l’erreur de MmeDelbos d’avoir repoussé la fusion avec Renault,bravoCarlos!

Alain Boise, Le 21/01/2021 à 08:48

Attendons un peu la réaction des syndicats français, avant de tirer des conclusions définitives ... Ce "verouillage" italien a de possibles conséquences ailleurs dans la galaxie européenne de Stellantis ..
A suivre

Ade Airix, Le 21/01/2021 à 09:09

En tout cas la bourse a fait ses choix

Alain Boise, Le 21/01/2021 à 09:11

Un article du jour tente d'expliquer la "tiédeur" de la Bourse vis à vis de la"Renaultlution" ...en tous cas.
;0)

Ade Airix, Le 21/01/2021 à 09:47

Alain, prenez de la distance avec "La Bourse" car ses choix sont souvent malheureux et ne reposent que très rarement sur des faits tangibles.
Comme vous n'avez pas accès aux articles réservés aux abonnés payants, voilà ce que j'écris à propos de l'article de ce matin sur les réactions de la Bourse vis-à-vis du titre Renault :

Cher Seb 16S, heureusement que l'Economie ne se réduit pas aux spéculations spéculatives de spéculateurs spéculant à la bourse. Dans le jargon de ces requins, ils "spielent" ; ils s'amusent...

Avez-vous noté l'augmentation de l'action d'une inconnue totale : Signal qui a grimpé de 6500% en quelques heures après les déclarations de WhatsApp disant qu'ils allaient enregistrer et exploiter les "datas" de tous ses clients.
Il s'agit d'une boîte qui a le même nom que le réseau social Signal concurrent de WhatsApp. Trop drôle que des spéculateurs se soient embringuer dans cette affaire foireuse.

Voyez Alain que "les choix de la Bourse" c'est souvent du grand n'importe quoi.

Si j'en reviens aux 14 marques de Stellantis, il me paraît impossible de les sauver toutes, même en faisant la grande valse du badging comme au temps de la splendeur -et décadence- de la General Motors avec toutes ses marques : Buick, Oldsmobile, Pontiac, Saturn, Chevrolet, GMC, Cadillac, Opel, Vauxhall, Holden, Saab, Passport, Asüna, Daewoo. Tiens, c'est marrant, 14 marques. Combien en reste-il ?Même pas la moitié.

Bruno Haas, Le 21/01/2021 à 11:33

"Ouais" et çà promet de jeux de rôles à l'intérieur de Stellantis ...Beaucoup d'energies probablement perdues à ne pas se consacrer au marché et à être meilleur que la concurrence "externe"...
Heureusement, le pire n'est pas toujours sûr ...
;0)

Ade Airix, Le 21/01/2021 à 12:42

Le marché a toujours raison,il suit Carlos et pas LDM et sa R5))))

Alain Boise, Le 21/01/2021 à 12:56

Parlons de la pratique future avec praticité .... (le correcteur me propose "rapicité") !!
Si déjà Stellantis vend les voitures de ses quatorze marques uniquement là ou elles ont une chance de se vendre, c'est déjà du bon sens !
Quand ils commenceront à perdre de l'argent...et ils décideront d'arrêter de perdre...quel progrès !!
Quand ils décideront d'écouter leurs client et de s'en occuper, ils vont les garder longtemps !!
Chez Stellantis il y a quand même des marques super sympas, et qui font encore envie !!
Pour une fois qu'on a le choix...
Tenez j'ai une super idée pour Carlos Tavares, il faut absolument qu'il lise Autoactu !!!
Il a qu'a faire des concessions avec toutes ses marques mélangées et cela va être le délire pour la clientèle, des salons auto (maison) permanents pour Stellantis.
Avec le choix les clients n'iront jamais voir ailleurs, et je lui dis que c'est une idée révolutionnaire. Interdiction de compétition entre marques.
Chacune différente (design surtout) et chacune avec ses qualités et son look.
Pas de cathèdrales de luxe...juste un entrepôt en dehors des villes et grands parkings pour les clients (no parking no business).
Comme les concurrents de Stellantis sont des brelles, ne pigent que dalle (surtout les cousins teutons) ils ne vont pas nous lire.
Cela fera un buzz d'enfer non seulement en France mais aussi en Europe.
Attention que des voiture toutes options et en plus toutes allumées tout le temps comme un feu d'artifice !
Obliger les directions des entrepôts à faire du commerce croisé entre marques...jamais dire non au client...tout en lui faisant payer le service mais avec des tarifs standard exposés.
J'en ai collé certains au mur chez Tesla ! Facile.
Pas de commerciaux ignares en technique, s'il ne sait pas il se renseigne !
J'en ai collé certains au mur chez Tesla ! Facile.
Pas d'internet si le client n'est pas passé avant à l'entrepot, because qualification (humaine ) nécessaire...car on peu faire un profil bidon sur le net...et donc leads pourris !!
Le client cuisiné ou harcelé au téléphone ne vaut presque rien !!
Demandez le programme !
Pour "les experts" qui veulent se défouler ici, et ricaner allez y !!

Durand Pierre, Le 21/01/2021 à 18:49

Alors je ricane puisque vous me l'autorisez, mais je ricane de votre correcteur qui vous propose des mots n'existant pas ! Un conseil : changez de correcteur, et prenez-en un qui corrige les fautes, toutes les fautes.

Bruno Haas, Le 21/01/2021 à 19:25

Aidez-moi le spécialiste !
Par contre, même si vous ne me croyez pas, Stellantis va beaucoup m’intéresser cette année. Je suis loin de penser comme beaucoup que çà ne marchera pas !
Je ne m'intéresserais qu'aux choses qui donneront envie !
Par contre s'il y a de la guéguerre entre les marques...et l'arbitre ne sait pas siffler...

Durand Pierre, Le 21/01/2021 à 21:35

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 21/01/2021

Logo-platisme

Rassurez-vous, pas de théorie du complot chez Autoactu, mais la mise à plat de toute une série de nouveaux logos récemment dévoilés par plusieurs constructeurs. Et ça commence par une testudine d’outre-manche.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Renault Sandouville prévoit des samedis et jours fériés au volontariat

Les discussions entre trois organisations syndicales, CFDT, CFE-CGC et FO, et la direction du site ont donné lieu à une proposition pour augmenter le volume de production sur un site dont le carnet de commandes ne désempli pas. Fabien Gloaguen, délégué FO sur le site se félicite du respect des "lignes rouges des salariés" avec des samedis et jours fériés supplémentaires qui se feront "au volontariat".

26/02/2021

Stellantis délocalise la production d'un moteur vers la Hongrie

(AFP) - La direction de Stellantis a annoncé vendredi la délocalisation de la production des moteurs essence EP génération 3 du site PSA de Douvrin (Hauts-de-France) vers l'usine Opel de Szentgottard en Hongrie, a-t-on appris de sources syndicales.

26/02/2021

Peugeot opte pour un "blason" pour signifier sa montée en gamme

La marque Peugeot a dévoilé hier un nouveau logo qui est une version "flat design" de celui de 1960 et sera inauguré sur la nouvelle 308. Les raisons de ce changement expliquées par Linda Jackson, DG Peugeot, Thierry Lonziano, directeur marketing et Matthias Hossann, directeur du design.

26/02/2021

Volvo Cars et Geely Auto abandonnent leur projet de fusion

(AFP) - Le constructeur automobile suédois Volvo Cars et le chinois Geely Auto renoncent à leur projet de fusion, mais vont renforcer leur collaboration désormais tournée vers l'électrique, ont annoncé mercredi les deux filiales du groupe chinois Geely.

25/02/2021