Publicité
Equipementiers - 18/01/2021

Valeo : rentabilité meilleure que prévu au second semestre 2020

(AFP) - L'équipementier automobile Valeo a annoncé jeudi une rentabilité opérationnelle plus haute qu'attendu au second semestre 2020 et un chiffre d'affaires en croissance au quatrième trimestre, malgré la crise sanitaire.

Auteur : AFP

Partager cet article

Valeo a enregistré une croissance de 5,3% de son chiffre d'affaires première monte, qui a atteint 4,2 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires total de 5 milliards d'euros lors des trois derniers mois de l'exercice, a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Au second semestre, "grâce à une bonne maîtrise des coûts, en particulier des dépenses de R&D et des frais généraux, et de bonnes performances opérationnelles", la marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) sera supérieure à 13,5% du chiffre d'affaires, contre 12% annoncé en octobre, précise Valeo.

"La Chine a retrouvé la croissance, mais l'Europe et l'Amérique du Nord contribuent aussi à ces résultats", a indiqué à l'AFP Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo.

L'équipementier français, spécialiste notamment des motorisations électriques et des assistances à la conduite pour l'automobile, avait brûlé plus d'un milliard d'euros au premier semestre, mais s'est redressé au deuxième : le flux net de trésorerie devrait atteindre un niveau supérieur à 1,3 milliard d'euros au deuxième semestre, soit le double du chiffre attendu.

Pour l'ensemble de l'année 2020, "malgré la profonde crise de la Covid, Valeo aura généré un flux net supérieur à 275 millions d'euros", indique le groupe.

"Les équipes ont fait un travail remarquable de contrôle des dépenses, des investissements, des frais de recherche et développement", a souligné M. Aschenbroich.

Pour s'adapter à la chute des ventes provoquée par la crise sanitaire, Valeo a supprimé 12.000 postes dans le monde au premier semestre, dont près de 2.000 en France, notamment des intérimaires. Avec la reprise, les effectifs sont revenus au niveau de fin 2019, a précisé Valeo.

Le groupe doit publier ses résultats financiers 2020 définitifs et ses perspectives 2021 après son conseil d'administration du 18 février.

L'équipementier est touché comme de nombreux constructeurs automobiles par la pénurie de semi-conducteurs engendrée par la pandémie. "On travaille énormément dessus et en arrive à livrer nos clients pour l'instant", a précisé M. Aschenbroich.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Prévue ?
;0)

Lucos , Le 18/01/2021 à 11:09

Je ne suis pas sûr que l'économie en général et celle liée à l'automobile en particulier va vivre des lendemains plus sereins en 2021 par rapport à 2020. Entre les revirements technologiques de l'auto, les soucis d'approvisionnement des semi-conducteurs, et une économie mondiale non complètement reparties avec l'effet Covid...
Gardons espoir cependant !

Clerion , Le 18/01/2021 à 11:46

Clerion ...vos estimations semblent pour le moins raisonnables et les aléas bien identifiés....
Pour Valeo qui tire mieux les marrons du feu que prévu en 2020, on peut parier sur des prévisions prudentielles le 18 février .. prévisions qui devront être "réalisées" et pourquoi pas dépassées par la réalité...
Il faut le souhaiter (?), en tous cas..
;0)

Ade Airix, Le 18/01/2021 à 15:46

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 18/01/2021

Marché moto : décembre à +33,6% !

Exceptionnel mois de décembre pour le marché français de la moto (+33,6%), dopé par les pré-immatriculations de modèles Euro 4. Au global, la moto termine l’année à -4,1%.

Moto

Luca de Meo va-t-il refaire de Renault un champion national ?

Au-delà de la rupture avec l’obsession des volumes qui caractérisait le plan de 2017 maintes fois soulignée, le plan présenté par Luca de Meo jeudi rompt aussi avec une tendance perceptible sous Carlos Ghosn à dissocier le sort de Renault de celui du site France. Plus généralement, on perçoit dans le discours et le cap pris une claire volonté presque patriotique de lier Renault et le pays par une forme de nouveau contrat. Même si l’on doit intégrer dans l’analyse des signaux contraires, ce cap peut en l’état actuel des choses convaincre observateurs et parties prenantes. Aux dirigeants de Renault de le concrétiser dans les mois et années à venir.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Faurecia fournira à Renault des réservoirs pour véhicules à hydrogène

(AFP) - L'équipementier Faurecia va fournir à Renault des réservoirs destinés à équiper des utilitaires légers fonctionnant à l'hydrogène, l'une des technologies promettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules, ont annoncé les deux entreprises françaises vendredi.

22/02/2021

France Relance : le fonds de soutien à l’automobile finance 97 nouveaux projets

Le gouvernement a publié hier la liste des nouveaux projets automobiles financés dans le cadre du plan de relance pour un montant de 95 millions d’euros de subventions. Les projets de ces entreprises témoignent du dynamisme du tissus industriel français. Le fonds automobile dispose encore d’une enveloppe de 366 millions d’euros.

17/02/2021

Bridgestone: cinq mois après l'annonce de la fermeture, le PSE signé

(AFP) - Cinq mois après le choc de l'annonce de la fermeture de l'usine Bridgestone de Béthune employant 863 personnes, syndicats et direction ont signé vendredi le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoyant l'accompagnement des salariés, alors qu'aucun projet de reprise totale du site ne semble émerger.

15/02/2021