Publicité
Publicité
Constructeurs - 18/01/2021 - #Volkswagen , #Audi

Dieselgate: abandon d'un chef d'accusation contre l'ancien PDG de Volkswagen

Par AFP

(AFP) - L'ancien patron déchu de Volkswagen, Martin Winterkorn, bientôt jugé dans  l'affaire du Dieselgate, n'aura pas à répondre du soupçon de manipulation de cours, a annoncé vendredi la justice allemande qui se concentrera sur les accusations de fraude.

Le tribunal de Brunswick doit juger à partir du 25 février M. Winterkorn et quatre autres anciens responsables du groupe pour "fraude en bande organisée" et "fraude fiscale aggravée". Il s'agira du deuxième grand procès automobile en Allemagne dans le scandale du Dieselgate. 

Ce tribunal du nord de l'Allemagne a annoncé vendredi qu'il suspendait les poursuites engagées contre l'ancien patron pour le chef de manipulation de cours de bourse. La peine encourue pour cette accusation "n'ayant pas un impact significatif" au regard de celle encourue pour les autres infractions et "n'entraînant pas une augmentation substantielle de la sanction totale", cette charge est abandonnée, a indiqué le tribunal dans un communiqué.   

Dans ce volet de l'affaire, joint au procès en septembre dernier, M. Winterkorn se voyait reprocher de n'avoir, intentionnellement, pas informé à temps les marchés financiers du risque d'une amende, connu "depuis le printemps 2015", en raison de 500.000 véhicules truqués introduits sur le marché américain.    

La manipulation de logiciels dans les véhicules diesel n'avait été révélée que par le biais d'une note publiée le 18 septembre 2015 par l'agence américaine de l'environnement (EPA).
Cette annonce avait fait éclater ce qui est depuis communément appelé le "Dieselgate", conduisant à un plongeon du titre VW en Bourse.
Quelques jours plus tard, Volkswagen a reconnu avoir truqué 11 millions de véhicules dans le monde. 

Ce scandale a valu à l'ancien patron du géant Volkswagen et à quatre autres responsables d'être renvoyés en justice pour avoir "trompé" les consommateurs en installant dans les moteurs des logiciels permettant d'afficher des niveaux d'émission d'oxyde d'azote inférieurs à la réalité.

L'actuel PDG du groupe, Herbert Diess, et le président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch, avaient eux aussi d'abord été renvoyés devant un tribunal en septembre 2019 pour manipulation des marchés financiers avant de finalement éviter un procès, moyennant une transaction financière de neuf millions d'euros, réglée par Volkswagen.

En septembre s'est ouvert à Munich le premier procès d'un grand patron automobile lié au dieselgate : Rupert Stadler, ancien PDG du constructeur Audi, filiale de Volkswagen, comparaît aux côtés d'autres cadres et ingénieurs. Des audiences sont prévues jusqu'en décembre 2022.

Réactions

Tiens, je ne vois aucun spécialiste de la spécialité s'intéresser à aucune question du jour ! Font-t-ils la grasse matinée ou tout ce qui ce passe ici aujourd'hui sur aucune question n'a aucun intérêt ?
Pourtant les "usines tournent" et les tribunaux fonctionnent..et les meilleurs avocats grassement payés plaident pour sauver la tête de margoulins chics dans l'auto !!

Tenez au fait la "révolution" chez Renault...ce sera DÉJÀ une révolution s'ils améliorent leurs produits, les rendent plus fiables, et s'ils améliorent leur culture client (ah l'expérience client qui paye de sa poche, inventé par les feignants du marketing) ou Renault n'était pas et de loin le plus mauvais !!
Autre chose, il y a un formidable complot mondial pour mettre Toyota à la tête de tout et partout concernant leurs produits !!

Nous avons une qualité quand nous n'avons rien à dire, nous ne disons rien...
;0)

Je choisis volontairement de ne pas commenter des actions en justice en cours n'étant pas avocat en droit des affaires (au sens propre et figuré).
Que ce soit pile (électrique ?) fantasque, face dieselgate...

Sujet d'autant plus délicat que la présomption d'innocence s'applique en France. Je me verrais tout à fait déplacé de parler d'actions en justice à l'étranger, car le droit allemand a certainement des caractéristiques différentes de celles de notre pays.

Remarque qui n'a aucun intérêt....(à part s'envoyer des fleurs) comme dirait un spécialiste de la spécialité !!
Attention, c'est tout à fait son droit, ce qui rend l'enfoiré (hommage à Coluche) humain et sympa des fois !! Hi, hi ...
La semaine commence bien aussi pour Carlos et son copain italien...ils s’envoient des fleurs en se présentant en personne à la Bourse de Wall Street pour une petite fête. Des stellas (blondes surement et fraiches) et pas de hantise.
Quelle importance !!

Jolie prudence de l'ami Clerion ...c'est vrai qu'il est délicat de confondre justice et morale !!

Jo, vaut-il mieux aucun commentaire sur cet abandon de chef d'accusation à propos du "dieselgate" plutôt que des commentaires comme les vôtres sur Renault, sur Toyota, sur "Carlos et son copain italien", sur Wall Street, sur la bière, etc. ?
La réponse est dans la question Jo.

Cool, cool ... Jamais je serais bon sur le "deuxième degré" !!
Le vin est tiré à Wall Street...il faut le boire !!
Les critiques mitigées de la presse auto à propos de la révolution de Renault sont là et bien là...mais j'applaudis des deux mains les nouvelles hybrides de Renault !
Pas de faux pas pour Toyota depuis longtemps et en France les ventes JUSTE de la C-HR (14406) sont dérrière celle de la classe A de Mercedes (14893), mais rendons à César...les trois premières places des ventes sont de chez PSA !!
PSA va produire des voitures qui vont se vendre avec plus au moins de succès, Renault pareil ....et il n'y a aucun doute !!
J'ai l'impression qu'ils ne sont pas aidés...exemple d'une histoire vrai qui s'est passé au téléphone ce matin...
Un familier qui a des revenus et qui habite Levallois (retraité avec des revenus) mais désireux de faire une vie normale comme tout le monde, et acheter une nouvelle voiture, se voit répondre qu'il peut être vacciné pour le premier Avril !!
Ce n'est pas une blague !! Places réservées qu'aux habitants de Levallois.
Bon lundi cool ....

Contrairement aux fausses idées de certains ici qui croient que je suis contre l'industrie française auto, et que je pense qu'ils sont en retard...eh bien non et mille fois non !!
Ils ne sont pas en retard et beaucoup mieux en phase que les allemands.
Vendre des millions de véhicules en Chine par les allemands ne FERA jamais couler les français. Il y a des énormes doutes de la rentabilité de tout cela.
M. Clerion parle de Tesla...mais pour moi ils font les malins et sur certains points...ils ne vont nulle part et d'autres cadors dans les recherches avancées sur les aides à la conduite disent ce matin ceci (titre piqué dans la presse qui parle de l'industrie digital) :
"La stratégie de conduite autonome de Tesla va dans une impasse, selon le CEO de Mobileye " !!
Malheureusement il y a ENCORE de la place pour la production de plus de 100 millions de voitures par an dans le monde ...et ceci jusqu'à quand ?
La structure "légère" de l'industrie auto française va leur être favorable dans l'avenir en cas de très grosse crise !!
Je ne crois pas une seconde au gros croquemitaine chinois des voitures exportés chez nous par dizaines de millions...et le milliard déjà produits chez eux RESTENT dans leurs poubelles chez eux en Chine !!
Cela ne nous concerne pas ou très peu...mais va accélérer les crises de toute sorte !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Moto

Marché moto : décembre à +33,6% !

Exceptionnel mois de décembre pour le marché français de la moto (+33,6%), dopé par les pré-immatriculations de modèles Euro 4. Au global, la moto termine l’année à -4,1%.

Analyse

Luca de Meo va-t-il refaire de Renault un champion national ?

Au-delà de la rupture avec l’obsession des volumes qui caractérisait le plan de 2017 maintes fois soulignée, le plan présenté par Luca de Meo jeudi rompt aussi avec une tendance perceptible sous Carlos Ghosn à dissocier le sort de Renault de celui du site France. Plus généralement, on perçoit dans le discours et le cap pris une claire volonté presque patriotique de lier Renault et le pays par une forme de nouveau contrat. Même si l’on doit intégrer dans l’analyse des signaux contraires, ce cap peut en l’état actuel des choses convaincre observateurs et parties prenantes. Aux dirigeants de Renault de le concrétiser dans les mois et années à venir.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.