Publicité
Publicité
Marchés - 04/03/2021

Allemagne : le marché automobile reste en nette baisse en février

(AFP) - L'activité du marché automobile allemand est restée en février nettement inférieure au niveau de l'année passée après une forte baisse en janvier, conséquence du retour au taux normal de la TVA.

Auteur : AFP

Partager cet article

Au total, 194.349 voitures neuves ont été immatriculées dans la première économie européenne, soit 19% de moins sur un an, a indiqué mercredi l'agence nationale de l'automobile KBA.

Les ventes avaient progressé de 10% en décembre et chuté de 19% sur l'ensemble de l'année 2020. Le marché avait fléchi de 31% en janvier, notamment car l'allégement temporaire de la TVA, destiné à soutenir l'économie face à la crise du Covid-19, a pris fin et a poussé les clients à anticiper leurs achats avant l'augmentation mécanique des prix.

En février, les acheteurs potentiels ont également continué à se heurter aux fermetures des halls d'exposition des concessionnaires, imposées pour cause de lutte contre la pandémie.

Depuis le début de l'année, 364.103 voitures neuves ont été vendues, un quart de moins que sur les deux premiers mois en 2020, avant l'impact de la pandémie de coronavirus.

"Même si les vendeurs font tout pour maintenir l'activité face aux restrictions, une telle baisse n'est quasiment pas rattrapable et le marché allemand va droit vers un nouveau résultat annuel catastrophique", a commenté Reinhard Zirpel, président de la fédération des constructeurs étrangers VDIK, demandant une réouverture des points de vente.

Les immatriculations de voitures commerciales, représentant 70% du marché, ont reculé de 15% tandis que les ventes aux particuliers ont fondu de 27%.

"Dès que les concessionnaires vont rouvrir, les immatriculations vont grimper nettement", estime Peter Fuß, analyste du cabinet EY.

"Toutefois, un très bon deuxième semestre ne suffira pas pour atteindre le niveau d'avant-crise de 2019", ajoute-t-il, s'attendant néanmoins à une hausse significative des ventes de voitures électriques cette année avec la résolution de problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs qui freinent la fabrication.

La pénurie de puces "freine encore" la production domestique, qui atteint pour janvier et février 560.700 unités, soit 23% de moins qu'à la même période l'an passé, explique la fédération des constructeurs VDA.

En février, 18.278 voitures purement électriques ont été vendues (+124% sur un an) sur fond de généreuses subventions.

Les voitures hybrides ont représenté 27% du marché tandis que les ventes de modèles diesel (-35%) et essence (-41%) ont reculé, même si ce dernier reste le carburant préféré des clients allemands (38% du marché).

Le pionnier américain des voitures électriques Tesla s'est distingué, affichant une progression des ventes de 180% mais à des volumes encore réduits représentant 1% des immatriculations.

Le marque VW du groupe Volkswagen reste leader du marché avec 21% des ventes, malgré une baisse des immatriculations de 10% sur un an.

Parmi les marques importées, les françaises Citroen (-25%), Peugeot (-8%), Renault (-17%) ont également baissé.

 

Vous pouvez consultez les statistiques avec un paiement à l’unité ou par pack de 10

Le détail des immatriculations VP neufs par marque en Allemagne février 2021

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pour acheter une Tesla, prenez un ticket et attendez votre tour. Poussez pas, gardez la distance, mais le guichet n'est pas fermé.
C'est juste chargé à 180% de plus. Tesla adore la comparaison avec les VE allemands, et allez vous promener sur leurs autoroutes.
Je ne sais pas le dire en teuton !!

Durand Pierre, Le 04/03/2021 à 12:57

Sur les autoroutes allemandes, on se promène pas, on fonce !
(vitesse libre pas partout fort heureusement)
;-)

Clerion , Le 04/03/2021 à 15:17

Eh bien oui, justement...le teuton qui va acheter en Allemagne une Tesla de course...se dit...c'est fabriqué part des ouvriers allemands à Berlin...c'est du soutien de l'économie nationale et c'est du Made in Germany.
Alors pourquoi pas ?? Ce qui est dangereux (devinez pour qui) si beaucoup d'allemands font pareil !!
Si je sais compter, je fais pareil... et je suis capable d'aller chercher une Tesla au prix super cassé en Allemagne !!
Il y a déjà des exemples sur le net, d'un type qui est allé chercher une classe S en Hollande à un prix hors toute concurrence...et même en changeant le moteur électrique et la batterie..ce fut une affaire en or.
Si les russes cassent sérieusement le prix de leur gaz...qui va se plaindre de la dictature de Poutine, ou que Musk...s'amuse sur Mars ??

Durand Pierre, Le 04/03/2021 à 16:11

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/03/2021

La 208 en tête du marché en février

Performance record pour le 2008 en février qui pointe à la deuxième place du marché derrière la 208. Sur le canal des particuliers, les nouveaux modèles Yaris et Tucson réalisent aussi de bons résultats.

Marchés

Andritz : bond du bénéfice net en 2020

(AFP) - Le groupe autrichien de technologie, d'équipements et d'ingénierie industriels Andritz a annoncé mercredi un bénéfice net en forte hausse de 66% en 2020, malgré la pandémie de coronavirus, grâce à des prises de commandes record enregistrées avant la crise.

Equipementiers

Eloge du Nouveau Normal

C’est d’une voiture française et d’une japonaise dont je vous parle aujourd’hui, et de leur rapport au "Nouveau Normal", d’hier et d’aujourd’hui.

Analyse

Catégorie Marchés

Le gouvernement refuse le PTZ pour l’achat d’un véhicule électrique malgré les ZFE

Des députés de tous bords ont plaidé lors de la discussion de la loi Climat pour que les ZFE (zones à faibles émissions) soient accompagnées d’un dispositif de prêt à taux zéro (PTZ) pour les plus modestes. Le gouvernement est resté inflexible visiblement peu au fait des niveaux de prix auxquels les ménages modestes achètent des véhicules.

13/04/2021

Renault conforte son leadership sur le marché VUL au premier trimestre

Avec 119.782 immatriculations à fin mars, le marché français du VUL est nettement plus solide que le marché VP. Il récupère sur le premier trimestre le niveau de 2020, ce qui est loin d’être le cas du marché VP. Renault reste de très loin le leader avec plus de 31% de part de marché et les trois modèles les plus vendus : Master, Kangoo et Trafic.

09/04/2021

Début d'année difficile pour le marché automobile en Allemagne

(AFP) - Le marché automobile allemand est resté au premier trimestre en dessous de son niveau de 2020, connaissant son pire début d'année depuis la réunification, plombé par l'impact durable de la pandémie de Covid-19, selon des données officielles publiées mercredi.

08/04/2021

Russie : les ventes de voitures plongent de nouveau en mars

(AFP) - Les ventes de voitures neuves ont accusé une importante baisse de 5,7% sur un an en mars, après un mois de février qui laissait présager une stabilisation, les constructeurs s'attendant toutefois désormais à une reprise.

07/04/2021

Peugeot à un point haut, Renault à un point bas sur le marché français au premier trimestre

Depuis quelques années, la marque Peugeot bénéficie d’une gamme attractive qui lui a permis de conjuguer hausse de prix et hausse de volume sur le marché français. Dans le même temps, pour tenir ses parts de marché, Renault a poussé les ventes tactiques, une stratégie coûteuse dont la marque tente de sortir. Analyse des immatriculations VP du premier trimestre 2021 et explications d’Ivan Segal (Renault) et Guillaume Couzy (Peugeot).

06/04/2021