Publicité
Publicité
Marchés - 17/10/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Tesla , #Bmw , #Byd , #Ferrari , #Peugeot

Automobile : le nouveau coup de pouce électrique de l'Etat

Par AFP

(AFP) - Emmanuel Macron a annoncé dimanche une série de nouveaux coups de pouces à l'achat de voitures électriques, à la veille de l'ouverture du Mondial de l'auto à Paris.

Le "bonus écologique" va être porté de 6.000 à 7.000 euros pour la moitié des ménages achetant une voiture électrique, a annoncé le président de la République dans une interview au quotidien Les Echos à paraître lundi.
"Parce que nous voulons rendre la voiture électrique accessible à tous, nous allons même porter le bonus écologique de 6.000 à 7.000 euros pour la moitié des ménages, les plus modestes", a déclaré le chef de l'Etat qui se rendra lundi à l'ouverture du Mondial de l'Auto à Paris.   

Ces bonus ont permis de faire décoller le marché des électriques dans de nombreux pays, alors qu'elles restent bien plus chères à l'achat que leurs équivalents à essence ou diesel. Mais plusieurs gouvernements ont déjà baissé les montants des aides.
Ce bonus est valable pour les véhicules vendus moins de 47.000 euros, soit des électriques compactes ou des SUV, comme la Renault Mégane ou la Peugeot e-2008, mais pas une Tesla.
Emmanuel Macron demande d'ailleurs qu'on renforce la "préférence européenne", soit les avantages à l'achat de voitures fabriquées en Europe.    

Le Mondial de l'Auto compte cette année un nombre important de constructeurs asiatiques, comme BYD ou Ora, qui veulent lancer leurs modèles électriques sur le marché européen.  
"Les Américains achètent américain et mènent une stratégie très offensive d'aide d'Etat", a expliqué Emmanuel Macron. "Les Chinois ferment leur marché. On ne peut pas être le seul espace, le plus vertueux sur le plan climatique, qui considère qu'il n'y a pas de préférence européenne".   

La location de voitures électriques à 100 euros par mois pour les foyers les plus modestes devrait être lancée au deuxième semestre 2023.
   
Bouclier sur les bornes
Le bouclier tarifaire sur les prix de l'énergie va par ailleurs être étendu aux recharges sur les bornes électriques, a annoncé Emmanuel Macron.
"Aujourd'hui les prix restent raisonnables, nous allons nous assurer qu'ils le resteront", a déclaré le chef de l'Etat.
Il a également précisé que 150 millions d'euros du "Fonds vert" seraient "fléchés" vers les Zones à faibles émissions (ZFE), pour accompagner ces nouvelles interdictions de circulation des véhicules les plus âgés. 
"Ce qui est insupportable pour nos compatriotes, c'est quand ils ont le sentiment que la ville leur est interdite", a indiqué M. Macron. "Il faut accompagner les ménages qui ont les véhicules les plus polluants pour les aider à changer leurs véhicules et accéder au centre-ville, en lien avec les collectivités territoriales et les employeurs".   

Après avoir reçu la filière automobile à dîner dimanche soir, Emmanuel Macron compte visiter longuement le salon lundi lors de la journée ouverte à la presse, avant l'arrivée du grand public mardi. 
Dans un contexte compliqué pour l'industrie automobile, et après une annulation en 2020, ce 89e Mondial a réduit la voilure. Les organisateurs visent cette année entre 300.000 et 400.000 visiteurs, sur une semaine seulement, contre un million sur presque deux semaines en 2018.   

Sans Volkswagen, BMW ou Ferrari, ce Mondial de l'Auto présente en majesté des groupes français et chinois, alors que l'industrie est engagée dans un virage historique vers l'électrique, et paralysée par une pénurie de puces électroniques. Les ventes de voitures, elles, sont au plus bas depuis le début de la pandémie de Covid.
Le gouvernement a affiché pendant cette crise la volonté de "localiser l'ensemble de la chaîne de production automobile électrique en France, de la production de batterie au recyclage", a indiqué l'Elysée.
Emmanuel Macron a réaffirmé son objectif de deux millions de véhicules produits en France à horizon 2030, contre 1,3 million en 2021.

Réactions

Bon
Prix billet entrée 30€
Que des caisses Francochinoises,plus d’hôtesses,plus de carburant,plus de trains,plus de Métros,de l’électrique alors que l’on ne veut plus fabriquer de jus ou qu’avec des gadgets comme au Lucosland……bonne chance

... Y a du vrai, cher Alain !
2 millions de véhicules électriques en 2030 ?
Tant de défis à relever auparavant que cela paraît un rien "ambitieux", mais bon !
Le vélo ou à la rigueur la "trapanelle" en autopartage (en version Madmax ?) ont plus de chance ...
Sinon ...Le dîner du dimanche avé les patrons du secteur, le Président fait une révision accélérée pour préparer la séquence médiatique de la "visite du salon" avec ses punchlines " jupiteriens "...(?)
C'est bien vu, potentiellement, au niveau de la com ...!
Il importe de ne pas louper le "retour à la normale" pour les départs en vacances en fin de semaine même si c'est le job des "collaborateurs" ... Décidément, de la constance pour le secteur de l'hôtellerie restauration (mais pas que).
;0)

Et allez donc ! 7000 balles au lieu de 6000. Bonus payé par qui ? Par le contribuable, merci beaucoup.
Le bouclier tarifaire est payé par qui à la fin ? Par le contribuable, merci beaucoup.
Le fond vert des ZFE est payé par qui ? Par le contribuable, merci beaucoup.
"Ce qui est insupportable pour nos compatriotes, c'est quand ils ont le sentiment que la ville leur est interdite"
Ce qui est insupportable pour le contribuable s'est de se voir piquer son pognon de dingue comme s'il achetait une voiture électrique chaque année mais de ne pas la posséder.

Je serais curieux de savoir comment le gouvernent va s'y prendre pour favoriser les voitures européennes, a fortiori françaises, vs les bagnoles chinoises. La stupidissime UE veille au grain en s'interdisant tout protectionnisme.

Autre préoccupation, pourquoi les VE sont-ils 30% plus chers que les Thermiques alors qu'ils sont tellement plus simples à fabriquer avec environ 30% d'éléments en moins ?
J'ai une petite idée sur la réponse : les constructeurs se gavent sachant que le contribuable crache au bassinet. Ras le bol !

Malheureusement d'accord ...
concernant le volet "contribuable" (La France tristement "championne du Monde des prélèvements"...) et le positionnement de l'UE face au protectionnisme sans compter les constructeurs qui se goinfrent sur le dos de la communauté

Même si il n'est jamais trop tard , il est bien tard quand même ...En plus, Avec cet endettement record (dont on connaît les fondements) il n'y a pratiquement plus de marges de manoeuvre...

...Çà commence à se confirmer ...
Lors des conférences liées au "Mondial" de l'auto, Madame Linda Jackson (dg de Peugeot ...) vient de confirmer qu'il n'y aurait pas de format de VE inférieur à l'E 208 ... Pour les petits budgets et les courts trajets, les consommateurs sont priés d'aller se faire ...pardon, pardon, d'aller sur du Scoot élec (Peugeot Indeed) ...
Voilà la vision de l'automobilité élec pour les prochaines années en tous cas . .et c'est pas le concept car de 4L trophy élec qui contredira cette tendance (version de série annoncée plus chère que la New e R5 c'est dire ).
... Philippe Beauge et d'autres vont pouvoir disserter sur le caractère "affordable" du prix des "chignoles" encore un "p'tit" bout de temps ...on dirait (?).

Heureusement, not' Président veille avec sa formule de location de VE (all inclusive) à 100 € pour les ménages très modestes ...
;0)

Merci Adeairix pour cette information sur le plan produit de Peugeot.
Quelle erreur kolossale !
La voiture électrique se doit de rester cantonnée aux segments A et B, à la rigueur au C.
J'en viens à souhaiter le pire : que la nullissime UE se mette à interdire la vente des bagnoles de plus de 1500 kg.

Mais enfin...vous imaginez le désarroi des patrons du Salon de l'Auto...s'ils n'avaient pas trouvé des clients pour leur louer des espaces au salon à prix d'or ...et voilà le miracle chinois et vietnamiens qui arrive et qui paye cash sans discuter !
Ils seraient aujourd'hui sur la paille ! C'est l'offre et la demande ...et les intérêts de l'industrie auto européenne on s'en fout ! Je ne leur jette pas la pierre remarquez !
Pas de panique, tous ces constructeurs asiatiques ont compris de manière brillante le capitalisme mondial productiviste...ils ne cassent pas les PRIX ...nous allons pouvoir souffler et seuls deux constructeurs cassent les prix...il faut qu'ils aient les moyens de tenir sur la longueur...et par contre si ce sont ses deux là qui ont les plus grosses valorisations boursières...on est mal très mal ...mais les agonies sont lentes !
Pour les amateurs de province...qui ont pris la décision de ne pas venir à Paris, ils ont raison, et des sites web spécialisés en auto (essayez le site "Automobile Propre") ont déjà testé pas mal de ces chinoiseries et vous êtes déjà pas mal renseignés plutôt que venir mettre votre cul à Paris dans des caisses qui ne sont là que pour montrer leurs gammes bling bling et tarifs corsés !!
Ce n'est pas au salon qu'on va leur dire que la seule marque vietnamienne y présente ...à déjà fait installer sur son petit territoire plus de 40000 bornes de recharge à ses frais !!
Chez nous pas plus de 65000 actives ou pas ! Ce n'est pas l'Europe qu'ils essaient de copier ...mais Tesla !!
Ce qui est extrêmement INQUIÉTANT à moyen terme terme, c'est que ces constructeurs qui sont sur le salon veulent ATTAQUER un marché mondial...et pas que nous qui passons notre vie à nous regarder le nombril !
Si vous n'avez pas pigé...je peux vous faire un dessin !!

... Ce que j'ai pigé, cher Jo, c'est que le sujet de l'article c'est l'augmentation de l'aide de "l'état" pour l'acquisition d'une "watture" électrique. ..Pas le "Salon de l'auto", les Vietnamiens ou les Chinois sans même compter nos "pov" constructeurs qui n'ont pas de tête.....y a d'ailleurs une page sur le sujet pour cela dans la présente édition autocars que vous avez déjà commentée, il est vrai ... Sinon oui on sait le serveur est "achement" "confort", tout çà ...
Comme dirait Bruno,l'augmentation
de la recrudescence" de l'aide étatique, çà vous inspire quoi (?). "Z'êtes" pas obligé d'avoir un avis sur tout, cher Jo ...
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Alliance Renault-Nissan, le mythe du "nécessaire rééquilibrage"

Le rééquilibrage de l’Alliance est maintenant un "marronnier" dans la presse automobile. De facto, l’Alliance est déséquilibrée puisque ce qui l’a fondé est un appel au secours d’un constructeur important auquel a répondu un constructeur qui l’était moins et qui a tellement bien fait son travail que le déséquilibre s’est confirmé. Ajoutons à cela des arbitrages du patron de l’Alliance peu porteur de rééquilibrage et nous avons une question que, par bienséance, on se refuse à clore en réaffirmant un droit du plus fort capitalistiquement. A force de persévérance, le terrain pour un abandon en rase campagne d’un contrôle légitime d’un constructeur par un autre est prêt. Si, plutôt que de résister à cette pression, on s’y soumet, la marronier va mourir et l’Alliance avec.

Autour de l'auto

Bornes de recharge intelligentes et modules photovoltaïques parmi les finalistes des Trophées de l’INPI

L’INPI (*) a révélé les 15 finalistes de son concours annuel qui récompense, dans 5 catégories, les entreprises françaises "qui ont fait de l’innovation un pilier de leur croissance, en menant une politique de propriété industrielle volontaire et cohérente". Un jury composé d’une quinzaine d’experts de l’innovation désignera le 30 novembre prochain les 5 lauréats.

Marchés - 30/01/2023

Seat et Cupra, championnes du leasing en 2022

La part des ventes aux particuliers financées en leasing (LOA ou LLD) continue de progresser en France. Elle a représenté 52% des immatriculations selon les données du SIV (traitement NGC Data). Seat et Cupra avec plus de 70% de leurs volumes sont les champions incontestés de cette technique de vente. Forte progression de Volkswagen et Skoda.