Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/06/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Tesla , #Bmw , #Chrysler , #Peugeot , #Fiat , #Stellantis

Lithium : les constructeurs automobiles vont-ils descendre au fond des mines ?

(AFP) - Le prix du lithium est si "insensé que nous devrons peut-être entrer dans la mine et le raffinage". D'un tweet, Elon Musk a indiqué sa volonté d'investir dans les métaux stratégiques, secouant toute l'industrie automobile mais aussi le secteur minier.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Jusqu'à maintenant les constructeurs automobiles achetaient directement les produits comme les pièces dont ils ont besoin. Aujourd'hui, ils se rendent compte que cela ne suffit pas et qu'il faut qu'ils reprennent la main la partie ressources, en particulier pour les batteries", détaille à l'AFP Christophe Poinssot, directeur général délégué du Bureau de Recherche Géologique et Minier (BRGM).

En 2035, les véhicules électriques sont appelés à remplacer les moteurs à essence en Europe. Et au milieu de tous les métaux stratégiques pour fabriquer les batteries automobiles, lithium, nickel, cobalt notamment, "il y a tout simplement un élément incontournable sur les dix prochaines années, c'est le lithium" souligne Yves Jegourel, professeur titulaire de la chaire Économie des matières premières du CNAM et co-directeur du guide annuel des matières premières CyclOpe, paru mercredi.

La production minière de cet élément indispensable, aujourd'hui concentrée en Australie et en Amérique Latine, n'arrive pas à suivre l'envol spectaculaire de la demande mondiale.

Des dizaines d'énormes usines de batteries ont été annoncées un peu partout sur la planète, et chaque batterie a besoin d'environ 5 kilos de lithium.

En 2021, le prix du carbonate de lithium pour des contrats au comptant aux États-Unis a doublé à 16,72 dollars le kilo, indique le CyclOpe.

De même, pour les hydroxydes de lithium, de plus en plus demandés pour les batteries automobiles, les prix ont presque doublé (+97%) à 18,82 USD le kg.

Selon différents scénarios, la demande en lithium pourrait quadrupler voire multipliée par six en 2030 par rapport à 2021, à plus de 500 kilotonnes par an, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie.

Stocks stratégiques

Au-delà des constructeurs, les Etats eux-mêmes sont engagés dans des logiques de sécurisation de ces métaux stratégiques pour la transition énergétique en cours.

A Luxembourg, le conseil européen consacré à la compétitivité sous présidence française doit notamment aborder le sujet ce jeudi, en évoquant la possibilité de créer des stocks stratégiques, ou en préparant le terrain au recyclage des batteries afin de "garder" les matières sur le vieux continent.

Pour les constructeurs, la déclaration du patron du fabricant américain Tesla, Elon Musk le 8 avril dernier "ne veut pas dire pour autant qu'ils vont devenir eux mêmes exploitants de la mine", juge M. Poinssot.

"Cela veut dire que d'un point de vue capitalistique, peut-être vont-ils monter au capital d'une mine ou d'un exploitant minier, pour sécuriser leur filière d'approvisionnement. Il y a déjà Tesla qui est en train de regarder", analyse-t-il.

Volkswagen et BMW sont ainsi entrés au capital de Northvolt, le groupe suédois de batteries électriques.

Outre plusieurs usines de batteries à travers l'Europe, le nouveau géant européen prévoit de construire près de Lisbonne une grande usine de raffinage de lithium, avec le pétrolier Galp.

Le groupe Stellantis (né de la fusion de Fiat-Chrysler et Peugeot-Citroën) mais aussi Renault et Volkswagen ont signé des contrats avec le projet de mine allemande Vulcan, pour s'approvisionner en lithium.

Volkswagen prévoit également de créer une coentreprise avec le groupe belge Umicore, spécialiste des matériaux pour la mobilité propre, pour fournir des matériaux de cathode (un des éléments des batteries) aux usines européennes du groupe.

Renault a aussi rejoint en mars le consortium de Veolia et Solvay qui a construit une usine pilote pour améliorer le recyclage des métaux utilisés dans les cellules de batteries, comme le nickel, le lithium ou le cobalt, une alternative essentielle à l'extraction.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

... Ces tensions sur le marché du nickel, du lithium ou d'autres "terres rares" constituent UNE (ce n'est pas la seule) des bonnes raisons pour ne pas tout miser sur le VE à partir de 2035 ...
C'est pourtant ce que viennent de faire les députés européens lors d'un vote majoritaire ...
Pascal Canfin ( président de la commission environnement) ne "se sent plus de joie" sur ce qu'il considère une victoire politique (à coloration idéologique notoire). Souhaitons simplement qu'il ne s'agisse pas, une fois de plus, qu'il ne s'agisse pas d'une illustration éclatante de l'imprevoyance ( ou de l'aveuglement idéologique) dont nos "politiques" font preuve avec une "belle" constance depuis 40 ans ...
Son collègue, Dominique Riquet (vice président du groupe Renew) était, lui, beaucoup moins radical et surtout plus clairvoyant en proposant le maintien de la diversité de chox, notamment mais pas seulement ...las, ce n'est pas cette approche là qui l'a emporté...

Si la "vie des citoyens européens"devient un "bordel organisé" en 2035 par la faute de cette décision plus ideologique que réfléchie, une fois de plus, Monsieur Pascal Canfin ne sera pas rechercher en responsabilité ..
et de toute façon La belle affaire !

Seule la clause de revoyure en 2030 (?) suggérée par l'ACEA peut éviter la survenance du "marasme" ...espérons qu'un reste de bon sens l'emporte ... c'est pas gagné !
(...)

Ade Airix, Le 10/06/2022 à 09:07

Ce que les Khmers verts ont oublié, c'est la puissance du peuple qui va cubaniser à-tout-va...
;0)

Lucos , Le 10/06/2022 à 09:39

Merci Adeairix, excellent commentaire ; pas mieux.

Bruno Haas, Le 10/06/2022 à 10:27

Pareil. D'accord avec Adeairix.
C'est d'ailleurs globalement mes propos sur l'autre article "Virage électrique".
Reste qu'à interdire la vente de pétrole sous forme d'essence ou de diesel pour accélérer le processus de destruction massive de l'écosystème Européen.
Bon il me reste 10 ans pour me mettre au cheval...

Fred Et Rick, Le 10/06/2022 à 10:57

@Fred & Rick
Il faut faire attention à ce qu'on écrit ! C'est quoi cette plaisanterie "Reste qu'à interdire la vente de pétrole sous forme d'essence ou de diesel...
Prenez en avance une lampée en avance de pétrole et de diesel ...tout en vous me disant que tout LE MONDE sait que la consommation ne serait-ce que de diesel pour les les voitures particulières...par rapport au diesel de transports et diesel industriel c'est PEANUTS !!
Se monter le bourrichon et crier qu'on a mal...largement avant 2035 cela à l'air un peu ridicule !!
Cela dit l'EU n'a pas fini avec les constructeurs auto...et ils vont être obligés de recycler leurs batteries...et il va falloir aussi qu'ils assument la garantie de leurs produits...et qu'ils arrêtent les prix de monopole de leurs pièces !! Ils vont être obligés de REPARER et non de remplacer
au prix fort leurs batteries !
Ils vont se bouffer le nez les uns les autres !!
Un simple fait d'inertie industrielle (les usines dans le monde qui raffinent le diesel) ...va faire descendre les prix à cause d'un arrêt progressif de la demande !
On aura une très forte demande de diesel dans le cas d'une troisième guerre mondiale !
Si vous choisissez les feux d'artifice type Poutine à venir...j'ai tort !!
Beaucoup de gammes de chars ...marchent tous combustibles et même à l'huile d'olive !!
C'est sur que la demande dans le transport maritime va fortement baisser pour les naftes très polluantes !!
Les américains vont interdire les cargos polluants comme ils interdisent déjà dans leurs ports les cargos qui transportent du pétrole sans double coque.
Fred pensez industrie avant de penser d'aller chercher votre pain avec votre VE...mais c'est vrai qu'il n'y a plus d'industrie en France ....sauf Poutine et Xi Jinping encore ces deux criminels !!
Le russe et le chinois va de moins en moins s'apprendre dans les écoles ...et alors pour le concours d'Eurovison ...
Tiens allons humilier la Russie pou voir, et de toute façon les suédois font une meilleur Vodka que les russes !! Rigolez !
Il faut que les européens arrêtent de se regarder ne nombril !!
Le reste du monde ne peut fonctionner sans pétrole (essence et diesel) et sans blé...qu'il faut payer avec du blé !!

Durand Pierre, Le 10/06/2022 à 12:04

J'aime bien les naftes très polluantes de Jo.
Ca sent la nafte à Line dans ses placards.
Et il demande à F&R de faire attention à ce qu'il écrit. Impayable Jo.

Bruno Haas, Le 10/06/2022 à 14:59

... La naptaline ...c'etait pour décourager les cafards, çà ...en somme les nuisibles ?
C'est dommage on ne peut encore en mettre dans nos commentaires, ce serait pas du luxe, des fois ...
;0))

Ade Airix, Le 10/06/2022 à 15:42

Naphtaline... voulais je écrire...
;0)

Ade Airix, Le 10/06/2022 à 15:43

"J'aime bien les naftes très polluantes de Jo.
Ca (sic) sent la nafte à Line dans ses placards.
"... La naptaline (sic) ...c'etait (sic) pour décourager les cafards, çà ...en somme les nuisibles ?
C'est dommage on ne peut encore en mettre dans nos commentaires, ce serait pas du luxe, des fois ...
;0))

Du verbiage infantile et minable d'inutiles qui n'a aucun sens !!
Les lecteurs jugeront !!

Durand Pierre, Le 10/06/2022 à 21:38

... Qui n'a aucun sens ? hi hi hi !...
Mais ça n'est parce que vous l'affirmez, martialement, cher Jo Du rand Pierre que c'est forcément vrai ... Au contraire ...
Allez bon we quand même et à la revoyure . ..!
;0)

Ade Airix, Le 10/06/2022 à 21:57

C'est hors sujet mais il y a de la place...et c'est le WE

C'est dommage qu'on passe notre vie à lire sur ce site des blagues vaseuses de trois abrutis, analpha bêtes ou presque et qui se prennent pour des cadors depuis des lustres (mais qui ne représentent rien comme moi et ne sont même pas observateurs) mais ce n'est pas eux qui vous donnent de documentations intéressantes comme la suivante :

"Une hausse phénoménale des marges de raffinage"
"Les chiffres de la société de données Refinitiv montrent à quel point l'activité de raffinage du pétrole est devenue si rentable au cours de l'année écoulée. Le 8 juin 2021, les raffineurs gagnaient 9,26 dollars le baril en raffinant l'essence et 6,84 dollars le baril en raffinant le diesel. Mercredi, ils gagnaient 43,11 $ sur l'essence, en hausse de 366 %, et 51,13 $ sur le diesel, en hausse de 648 %. Les chiffres publiés par BP, qui possède un certain nombre de raffineries en Europe et aux États-Unis, montrent sa propre mesure des bénéfices du raffinage, la « marge du marqueur de raffinage », passant de 7,7 dollars le baril à 35,7 dollars au cours de l'année écoulée. Vous avez bien lu …
Le mois dernier, le Financial Times a cité le directeur général du géant pétrolier américain ExxonMobil, Darren Woods, lequel considère que "l'environnement de marge très, très élevée" n’est pas "bon pour les économies du monde entier".

Durand Pierre, Le 11/06/2022 à 11:12

Se faire traiter d'abruti et d'âne alfa bête par Jo, c'est un compliment. En effet, écrire naphte avec un F, fo le fer !

Sinon, pour le pétrole, Jo découvre la lune ; c'est touchant.
Un lapin de trois semaines.

Bruno Haas, Le 11/06/2022 à 11:27

... Quand il s'agit d' un vieux lapin qui n'est pas "un perdreau de l'année"... trois semaines constituent une sorte de performance en plus ... c'est le jeune vieux, à moins que cela ne soit l'inverse ...?
;0))

Ade Airix, Le 11/06/2022 à 12:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/06/2022

L’Amérique choisit l’hybride, Musk pas représentatif

La pandémie a largement favorisé le télétravail dans le monde entier. Aux Etats-Unis, la pratique était déjà largement répandue dans le monde de l’entreprise quand les fonctions le permettent. Depuis la fin des confinements en 2021, le télétravail ou les reprises en mode hybride sont restés très présents dans de nombreuses entreprises. Le choix n’est pas seulement offert aux employés, il est également proposé aux nouvelles recrues, pourvu qu’elles aient de l’expérience.

Analyse

Anne Abboud, DG Stellantis & You : "Notre challenge est de doubler notre profitabilité cette année"

Anne Abboud dirige le réseau propre du groupe Stellantis, dont elle a pris la responsabilité en avril 2018 à l’époque où il s’agissait encore de PSA Retail. Depuis, elle en pilote la transformation dans un contexte pour le moins compliqué et dans un groupe extrêmement exigeant en termes de résultats. Sous sa houlette, croissance et rentabilité sont au rendez-vous. Anne Abboud nous détaille le poids de ce groupe de distribution, n°1 en Europe sur les activités retail avec 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et les challenges à venir.

Réseaux

Jean-Marie Zodo s’associe à Reezocar dans la vente de VO

Après son partenariat avec Mobivia au sein d’une société commune "Les Occasions Norauto", le groupe GGP accueille un nouveau partenaire sur son site de Seclin, près de lille : la plateforme d'annonces VO Reezocar qui souhaite créer une quinzaine de Reezoshop sur le territoire.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Le groupe Volkswagen paie une amende en Suisse pour dépassement de CO2

L’application de la règlementation européenne à l’échelle de la Suisse concernant les limites d’émissions de CO2 coûte 104 francs suisse par gramme de dépassement. Avec une moyenne (remises comprises) à 123,6 g/km en 2021 le groupe Volkswagen dépasse son objectif individuel a révélé hier Schmidt Automotive Research.

24/06/2022

Citroën vend 50 Ami en 17 minutes et fait un clin d'oeil à Elon Musk

(Reuters) - Stellantis s'est targué mercredi d'avoir vendu les 50 exemplaires de l'édition limitée "My Ami Buggy" de sa voiturette électrique en 17 minutes et 28 secondes, et a profité de ce résultat pour adresser un clin d'oeil à Elon Musk par publicité interposée.

23/06/2022

De la voiture connectée à la voiture autonome

La Fiev a réuni vendredi dernier de multiples experts pour parler du futur de "l’intelligence automobile" qui sera à la fois embarquée à bord, à travers de nouveaux systèmes d’exploitation, ou "débarquée", dans le Cloud, et ouvrira la porte au business de la voiture connectée et rendra possible la voiture autonome. Extraits…

22/06/2022

La 408, un design audacieux et élégant qui devrait faire mouche

Peugeot dévoile aujourd’hui la 408 qui est le troisième modèle du programme P5 développé avec la 308 et 308 SW. Elle vient compléter l’offre de la marque dans le segment C entre la 308 et la 3008. Une voiture racée et élégante qui vise une nouvelle clientèle.

22/06/2022