Publicité
Publicité
Constructeurs - 11/05/2022 - #Renault

Mitsubishi Motors optimiste pour son nouvel exercice

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors, troisième membre de l'Alliance Renault-Nissan, s'est affiché confiant mardi pour son nouvel exercice 2022/23 démarré le 1er avril, en pariant notamment sur un fort rebond de ses ventes au Japon et en Asie du Sud-Est.

Mitsubishi Motors optimiste pour son nouvel exercice

Troisième membre de l'Alliance Renault-Nissan, Mitsubishi Motors s'est affiché confiant pour son nouvel exercice 2022/23 démarré le 1er avril, en pariant notamment sur un fort rebond de ses ventes au Japon et en Asie du Sud-Est.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe table sur un bénéfice net annuel de 75 milliards de yens (545 millions d'euros), quasiment inchangé par rapport à l'exercice 2021/22 (74 milliards de yens), où il est revenu dans le vert après une lourde perte un an plus tôt à cause de la pandémie de Covid-19.

Il s'attend à une hausse de 3% de son bénéfice opérationnel annuel, à 90 milliards de yens contre 87,3 milliards de yens sur l'exercice écoulé.

La croissance de ses ventes dans la plupart de ses marchés (sauf en Europe et en Chine) et un effet devises largement positif grâce à la chute du yen devraient lui permettre de compenser des facteurs négatifs comme le renchérissement des matières premières, a détaillé le groupe dans une présentation en ligne.

En volume, Mitsubishi Motors compte écouler 938.000 véhicules en 2022/23, un niveau stable sur un an, mais ses ventes en valeur devraient s'améliorer en parvenant à augmenter ses prix.

Son chiffre d'affaires annuel devrait ainsi se hisser à 2.290 milliards de yens (16,6 milliards d'euros, +12,3% sur un an), tiré notamment par ses principaux marchés, le Japon et l'Asie du Sud-Est, ainsi que l'Amérique du Nord.

Ses ventes l'an dernier ont totalisé 2.038,9 milliards de yens, un rebond de 40% sur un an grâce à l'Amérique du Nord et l'Asie du Sud-Est principalement.

Le groupe est toutefois resté prudent concernant sa politique de dividende : il n'en a pas annoncé pour l'instant pour 2022/23, alors qu'il n'en avait déjà pas versé au titre de l'exercice écoulé.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/05/2022

Mobilize s’appuiera sur une gamme dédiée pour "extraire plus de valeur" par véhicule

Renault a présenté ce mardi 10 mai sa stratégie de développement sur le créneau convoité du "vehicle as a service". Ces offres vont combiner des services de RCI Bank, de plusieurs filiales de l’univers des offres de mobilité et surtout une gamme de véhicules spécifiquement conçus pour ces usages. C’est ce qui doit permettre de maximiser le chiffre d’affaires par véhicule tout en baissant le coût d’usage pour les clients.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Nissan renoue avec un bénéfice net annuel, après deux exercices de disette

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Nissan, allié au français Renault, est redevenu rentable lors de son exercice 2021/22 achevé fin mars, une première depuis 2018/19, mais son nouvel exercice s'annonce semé d'embûches, entre flambée des coûts des matières premières et problèmes d'approvisionnement.

13/05/2022

Mobilize s’appuiera sur une gamme dédiée pour "extraire plus de valeur" par véhicule

Renault a présenté ce mardi 10 mai sa stratégie de développement sur le créneau convoité du "vehicle as a service". Ces offres vont combiner des services de RCI Bank, de plusieurs filiales de l’univers des offres de mobilité et surtout une gamme de véhicules spécifiquement conçus pour ces usages. C’est ce qui doit permettre de maximiser le chiffre d’affaires par véhicule tout en baissant le coût d’usage pour les clients.

11/05/2022