Publicité
Publicité
Constructeurs - 09/09/2021

Dongfeng cède pour 600 millions d'euros de parts dans Stellantis

(AFP) - Le chinois Dongfeng a vendu pour 600 millions d'euros de ses parts dans le géant de l'automobile Stellantis, soit 1,15% du capital, a annoncé mercredi le constructeur public chinois.

Auteur : AFP

Partager cet article

Dans une communication à la Bourse de Hong Kong, Dongfeng a indiqué avoir cédé 36,1 millions d'actions de Stellantis, cotées à 16,65 euros. Il conserve près de 4,5% de participation dans le groupe automobile.

Stellantis est issu de la fusion en début d'année du français PSA et de l'italo-américain Fiat Chrysler, avec des marques comprenant aussi Alfa Romeo, Jeep et Maserati.

Dongfeng, basé dans la ville chinoise de Wuhan, était un ancien investisseur de PSA et devait vendre ses parts d'ici fin 2022 dans le cadre de l'accord de fusion.

Le communiqué ne précise pas qui a acheté les parts revendues par Dongfeng.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La seule info intéressante est de savoir qui a acheté !
Et là rien...
;0)

Lucos , Le 09/09/2021 à 09:39

Même en France n'importe quel tonton des sacs à main et des parfums peut acheter cela !!
La question est pourquoi DongFeng à vendu ??
Peut-être que c'est un conseil de Xi Ping...et la Chine ne sera jamais crédible avec toutes ces marques à tire-larigot par centaines et même une qui a à peine quatre ans d'existence (Xpeng et malgré que ses deux fondateurs ne soient pas des bleus) se pavanent au salon de Munich et jouent à la distribution à là va que je te pousse en Europe !!
Le mensuel l'Automobile en fait tout en foin pour des marques qui ont vendu mille exemplaires chez nous et en Europe, tout en disant quand même qu'elles peuvent disparaitre du jour au lendemain !! Encore dans leurs essais ce sont des produits chers pour ce que c'est et qui font le minimum syndical et qui ne cassent pas des briques.
Il semble que nous rentrons aussi dans l’ère de l'électro ménager auto !!
Où est chez nous ici le spécialiste du développement durable, car la Chine devient de plus en plus un désastre écologique entre autres !!
Pour les spécialistes du charbon on a déjà donné !!

Durand Pierre, Le 09/09/2021 à 10:34

@Lucos, c'est un peu le principe de la société "anonyme" non ?

Bruno Haas, Le 09/09/2021 à 10:45

Oui Bruno, mais je commentais l'intérêt de l'article de l'AFP.
;0)

Lucos , Le 09/09/2021 à 10:46

Essayez de virer Musk de sa sociétè "anonyme" pour voir ?
Vous n'avez pas compris...car si Musk dit je vais virer à gauche, il n'a pas un conseil d’administration aux fesses pour lui dire casse-toi, nous allons virer à droite !!
Pratique non ?? Soyez toujours du bon coté du manche !!
Attendez vous encore qu'il y ai des gens à l'AFP qui raisonnent !

Durand Pierre, Le 09/09/2021 à 11:59

Cher Jo, je n'ai ni la volonté ni le pouvoir de virer qui que ce soit de l'actionnariat d'une entreprise, fût-elle Tesla.
SA ne veut pas dire Société par Actions mais Société Anonyme car les actionnaires ne sont pas tenus de dévoiler leur identité. En revanche, ceux qui souhaitent faire savoir qu'ils sont détenteurs d'une partie du capital sont parfaitement autorisés à le faire. Bon exemple chez Renault où l'Etat fait bien savoir qu'il détient 15% du capital (et le double en droit de vote ce qui est parfaitement scandaleux).

Quant à Elon Musk, il ne fait pas "ce qu'il veut" contrairement à ce que vous laissez entendre. Il a souvent été rattrapé par la patrouille - en l'occurrence la SEC - quand il fait des déclarations mensongères tonitruantes, voire toni - truandantes, qui font varier le cours de bourse.

Bruno Haas, Le 09/09/2021 à 12:10

Fantasquetique !
;0)

Lucos , Le 09/09/2021 à 13:40

Pas si vite....mais la pédagogie est toujours bonne à prendre pour tout le monde !
Donc ce n'est pas faux ce que vous dites...mais la SEC n'a pas non plus les moyens de virer qui que ce soit...ils balancent des amendes en cas de bobards aux actionnaires et des déclarations fantasques en Bourse ! Virer des gens compétents et/ou fantasques c'est prendre le risque de faire encore pire !!
Oui, je confirme (mais cela n'engage que moi) que Musk fait ce qu'il veut pour l'instant...mais il n'est pas éternel !!
L'industrie auto continuera même après lui...et pire, il se peut que ce qu'il a fait ne serve pas de leçon à ceux qui resteront et que la mobilité individuelle dans le monde parte dans une toute autre direction !!
Paris restera à sa place et le Lac d'Annecy pareil...et tous les printemps la nature sera toujours aussi belle chez vous !!

PS
Pour faire le boulot que l'AFP ne fait pas j'ai piqué un commentaire chez un spécialiste des blogs auto sur le web et et ils nous disent:
"...Si un investisseur unique a acheté les 1,15% de Dongfeng, on devrait rapidement avoir un autre communiqué indiquant l’achat. Cela pourrait par exemple être la famille Peugeot pour rééquilibrer avec la Famille Elkann-Agnelli.
"...Après avoir touché un plus haut à 18,6 €, l’action Stellantis patine, victime à la fois de prise de bénéfices (elle a été cotée à 12,5 € en janvier) mais aussi d’incertitudes sur le marché automobile et sur les perspectives de Stellantis elle-même". "...Pour autant, on estime que l’action pourrait aller au-delà des 20€. Cela dépendra des annonces de restructuration ainsi que des ventes de 2021. Aujourd’hui, l’annonce de Dongfeng a mis l’action « sous pression » et la cotation est au prix de vente de Dongfeng (16,65 € à date)".

Durand Pierre, Le 09/09/2021 à 14:05

… Euhhh … Sur le terrain des terminologies (j'ose pas dire "pédagogie") … Dong Feng a cédé pour 600 millions d'actions et non de parts !!!

Que l'AFP laisse donc le terme "part" (sociale) aux associés d'une SARL, par exemple ; comme dirait l'autre on est ni dans le même dimension … Ni dans la même forme juridique qui se trouve être aussi un véhicule …

Après que la PART de Capital cédée par Dong Feng dans le capital de Stellantis ne soit pas négligeable, est une autre histoire … (Il me semble d'ailleurs que ce désengagement potentiel de Dong Feng (à l'origine actionnaire de ex PSA) avait été annoncé au moment du projet de fusion PSA/FCA … De même pour le rééquilibrage de la part d'actions détenue par la famille Peugeot (FFP) dans le capital de Stellantis … donc des secrets de polichinelle de la part de blogueur distingué ou pas ...)

;0)

Ade Airix, Le 09/09/2021 à 18:18

Jo, vous écrivez que la SEC n'a pas non plus les moyens de virer qui que ce soit.
Pas d'accord ! Rappelez-vous ce qu'il s'est passé en septembre 2018 :

Article du journal Les Echos à cette date :
Dans le monde des affaires, on peut se montrer fantasque mais c'est toujours le gendarme boursier qui gagne à la fin. L'emblématique fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk, a conclu un accord à l'amiable avec la Securities and Exchange Commission (SEC, l'équivalent de l'Autorité des marchés financiers en France) qui l'accusait de fraude.

Au terme de cet accord publié samedi, le milliardaire va devoir abandonner la présidence du conseil d'administration (CA) de l'entreprise qu'il a fondée et nommer deux directeurs indépendants. Il ne pourra pas reprendre ce poste avant trois ans.

Comme quoi, la SEC peut se permettre pas mal de chose.

Bruno Haas, Le 09/09/2021 à 19:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/09/2021

Catégorie Constructeurs

Quelles leçons tirer des problèmes de qualité récurrents chez Tesla

Le verdict de l’organisme américain indépendant Consumer Reports vient de tomber, Toyota en tant que marque conserve la tête du classement des voitures les plus fiables aux côtés de Lexus et Mazda. nE revanche, Tesla recule encore dans la liste pour se trouver avant dernier. Le problème est-il limité à la marque, est-il plus généralement lié à la technologie embarquée, ou à l’électrification ?

03/12/2021

Toyota vise 230.000 ventes de plus en Europe en 2022

21% de croissance entre 2021 et 2022, c'est l'ambition de Toyota Motor Europe qui compte notamment vendre un demi-million de véhicules sur le segment A. La marque n'en oublie pas ses contraintes de CO2 et révolutionne sa gamme pour vendre plus d'un véhicule sur deux en 100% électrique en Europe de l'Ouest en 2030.

03/12/2021

Dieselgate : une enquête vise Stellantis en Allemagne

(AFP) - La justice allemande a ouvert une enquête visant le constructeur automobile PSA, devenu Stellantis depuis la fusion avec Fiat Chrysler, dans le cadre du "dieselgate" lié à des moteurs diesel utilisés par Mitsubishi, Peugeot et Citroën, a-t-on appris mercredi.

02/12/2021

La Factory VO de Flins, un projet exemplaire du "nouveau Renault" rondement mené

Le groupe Renault a ouvert à la presse ce mardi 30 novembre le centre de reconditionnement VO de Flins en présence de Jean-Dominique Senard (Président), Luca de Meo (DG) et Ivan Segal (DCF). Ce projet a été mené de A à Z par une équipe engagée et qui a bénéficié du soutien de l’ensemble du comité exécutif. Le site concentre les meilleures pratiques du genre. Les précisions de Gilles Mériadec, pilote de ce projet pour la direction commerciale France.

02/12/2021

Neutralité carbone : le groupe Volkswagen implique son réseau

Dans le cadre de son engagement écologique, le groupe Volkswagen travaille sur de nombreux fronts, notamment sur celui de l’infrastructure de charge. Il investit directement, notamment à travers Ionity, et s’appuie aussi sur son réseau de distribution qu’il souhaite aussi faire évoluer vers la neutralité carbone.

01/12/2021