Publicité
Publicité
Equipementiers - 01/10/2021

Fonderie de Bretagne : la direction promet de la production jusqu'en 2022, selon la CGT

(AFP) - La direction de la Fonderie de Bretagne (Morbihan) de Caudan, mise en vente par le groupe Renault, a promis mercredi aux salariés des volumes de production jusqu'en décembre et aussi l'année prochaine, tandis que le site cherche toujours un repreneur, selon la CGT.

Auteur : AFP

Partager cet article

"La direction nous a dit qu'elle assurera des volumes, du travail jusqu'en décembre, et ce malgré la pénurie de composants", a indiqué à l'AFP Maël Le Goff, délégué CGT, à l'issue d'une rencontre syndicats-direction mercredi.

La direction a également avancé des prévisions de production d'un volume de "21.000 t pour 2022 pour Renault, alors que le site possède une capacité de 38.000 t", a ajouté M. Le Goff.

"Est-ce pour achalander un futur repreneur, est-ce de l'info ou de l'intox, on s'interroge. On reste vigilants. Ce que promet la direction ne doit pas donner aux salariés de faux espoirs", a réagi le syndicaliste.

Au niveau des investissements, la direction a confirmé que "tout est gelé, malgré de gros gains de productivité", a affirmé le syndicaliste. "On a une installation qui est obsolète, on nous a fait comprendre que son remplacement sera à charge du prochain propriétaire", a souligné M. Le Goff.

Selon la CGT, les salariés de la Fonderie connaîtront le 13 octobre le nombre de repreneurs potentiels.

Installée à Caudan, près de Lorient, depuis 1965, la Fonderie de Bretagne fabrique des bras de suspension, des collecteurs et coudes d'échappement, ainsi que des différentiels de boîte de vitesse.

En mars, les salariés de la Fonderie de Bretagne avaient entamé un mouvement de grève qui avait duré deux mois pour demander leur maintien dans le groupe Renault, après que le constructeur avait annoncé le 11 mars la mise en vente de l'usine afin de "pérenniser les activités et les emplois".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

: la direction promet de la production jusqu'en 2022 ? .... Fouyaya, quelle perspective lointaine !

L'engagement de Renault, hyper limité dans le temps, est pour le moins étonnant au regard des engagements (commandes) pris très récemment auprès de la Fonderies du Poitou alu ....

Deux poids, deux mesures ?
Sans doute y a t il des raisons qui expliquent cette "dichotomie" ... Au regard du statut d'actionnaire principal un engagement jusqu'en 2022 semble super faible vis à vis des salariés du site de Caudan appartenant toujours, faut il le rappeler, à ... Renault !
;0)

Ade Airix, Le 01/10/2021 à 11:43

Effectivement en 2022, il y a le 1er Janvier...
Ce qui est plus inquiétant, mais personne n'est surpris, c'est installation obslolète en combinaison avec la moitié des produits obsolètes, nous allons déjà observer s'il y a un repreneur.
;0°

Lucos , Le 01/10/2021 à 12:09

ADRX,
Dans certaines marques on dit "Fouyaya-san" !
;0))

Lucos , Le 01/10/2021 à 12:16

Moshi, moshi quoi !!

Durand Pierre, Le 03/10/2021 à 11:18

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/10/2021

Atelier : cinq pistes pour développer la vente additionnelle

Bruno Desmet, directeur du développement de Réseaulution, cabinet spécialisé dans l’accompagnement des réseaux de distribution automobile, nous donne cinq conseils de base pour réaliser de la vente additionnelle (ou cross-selling, en langage marketing) dans les ateliers.

OPINION

Ford investit 7 milliards de dollars dans le Kentucky et le Tennessee

Ford vient de s’engager à investir 7 milliards de dollars sur 3 sites localisés dans le Tennessee et le Kentucky. Le constructeur va ouvrir un campus dédié à l’électrification de la gamme de pick-up trucks et construire une usine destinée à la fabrication de batteries en partenariat avec SK Innovation. Le groupe coréen va ajouter 4,4 milliards de dollars pour porter l’investissement à 11,4 milliards de dollars au total et créer 11.000 nouveaux emplois.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Semi-conducteurs : ArcelorMittal réduit sa production d'acier à Florange

(AFP) - Le groupe ArcelorMittal va mettre à l'arrêt pendant "une dizaine de jours" deux lignes de production d'acier du site de Florange (Moselle), conséquence du ralentissement de la production automobile lié à la pénurie de semi-conducteurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

27/10/2021

Les équipementiers de plus en plus inquiets sur leur avenir à court terme

A l’occasion de la Journée de la filière automobile, les équipementiers présents ont fait part aux constructeurs de leur besoin de visibilité sur la production à venir. Ils craignent pour leur trésorerie dans les mois à venir alors que d'autres risques de pénurie se font jour, avec l'arrêt de production de magnésium en Chine.

27/10/2021

L'équipementier Continental accuse le coup de la pénurie de puces

(AFP) - L'équipementier automobile allemand Continental a abaissé vendredi ses prévisions de ventes et de rentabilité pour 2021 en raison de "pénuries persistantes de semi-conducteurs et d'incertitudes sur les chaines d'approvisionnement", a-t-il annoncé dans un communiqué.

25/10/2021

Automobile: l'équipementier Autoliv prend des mesures face aux pénuries

(AFP) - Le numéro un mondial des airbags et ceintures de sécurité Autoliv prévoit de nouvelles réductions de capacités de production en Europe et en Amérique du Nord pour faire face aux problèmes croissants d'approvisionnement de l'économie mondiale, a annoncé l'équipementier automobile américano-suédois vendredi.

25/10/2021

Acome veut tirer profit de son avance sur le câble haut débit

A l’occasion du forum Acome qui réunit acteurs de la télécommunication et de l’automobile, le dirigeant de l’entreprise, Jacques de Heere, a évoqué son avance dans le haut débit et ses ambitions dans l’automobile électrique et connectée.

22/10/2021

Fonderie du Poitou alu : nouveau délai pour trouver un repreneur

(AFP) - Le tribunal de commerce de Paris a étendu jusqu'au 10 janvier 2022 le délai pour permettre aux Fonderies du Poitou alu, sous-traitant automobile en grande difficulté dans la Vienne, de trouver un repreneur, a appris mardi l'AFP par l'intersyndicale.

20/10/2021