Publicité
Constructeurs - 12/05/2022 - #Volkswagen , #Tesla , #Lucid

Lucid Motors va affronter Tesla et consorts en Europe

(AFP) - La start-up américaine Lucid Motors a annoncé mardi qu'elle allait se lancer ce mois-ci sur le marché européen des voitures électriques, dominé par Tesla.

Lucid Motors va affronter Tesla et consorts en Europe

Lucid Motors doit ouvrir son premier magasin européen vendredi à Munich (Allemagne) et prévoit de s'installer avant la fin de l'année dans d'autres villes allemandes ainsi qu'aux Pays-Bas, en Norvège et en Suisse.

Auteur : AFP

Partager cet article

Introduite en Bourse en 2021, Lucid Motors doit ouvrir son premier magasin européen vendredi à Munich (Allemagne) et prévoit de s'installer avant la fin de l'année dans d'autres villes allemandes ainsi qu'aux Pays-Bas, en Norvège et en Suisse, a précisé la jeune entreprise dans un communiqué.

Son modèle unique fabriqué dans son usine de l'Arizona, la Lucid Air, promet une autonomie de 653 kilomètres pour 480 chevaux. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de l'année dans 14 pays européens, avec un prix d'appel de 100.000 euros (ou 100.000 francs suisses, ou un million de couronnes norvégiennes).

Une édition spéciale lancement, la "Dream edition", propose un moteur gonflé à 1.111 chevaux pour un 0 à 100 km/h canon, en 2,7 secondes, et un prix d'environ 220.000 euros.

Le constructeur, qui a livré 360 exemplaires de son premier véhicule depuis son lancement fin 2021, prévoit d'accélérer cette année en assemblant 12 à 14.000 "Air", malgré les problèmes logistiques qui frappent l'industrie automobile.

Le groupe, qui compte 4.700 salariés, a annoncé début mai qu'il comptabilisait 30.000 commandes.

L'Arabie saoudite, premier actionnaire du constructeur, s'est également engagée à acheter 50.000 véhicules sur 10 ans, avec une option pour 50.000 voitures supplémentaires, parallèlement à la construction d'une usine Lucid dans le royaume.

Les ventes de voitures électriques ont fortement progressé en Europe au cours des derniers mois, avec Tesla mais aussi les groupes Volkswagen et Stellantis en porte-étendards. Portées par les véhicules premium, les voitures électriques représentent désormais 10% du marché, avec 224.000 unités écoulées au premier trimestre 2022 (+53,4% sur un an).

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

A quoi sert 1111 chevaux et à quoi sert de faire le 0 à 100km/h en moins de 3s ?
Enfin soyons lucid(e) tout de même !

Fred Et Rick, Le 12/05/2022 à 09:17

A prendre son pied....

Jacques Cheinisse, Le 12/05/2022 à 09:53

Je l'ai déjà dit ! Ca permet d'aller quand même acheter le pain à la Boulangerie alors qu'elle est à 9 km et ferme dans 3 min....
;0))
Je suis d'accord avec Fred, une fois qu'on a fait vroum vroum 10 fois, enfin watt watt maintenant, après c'est bof !

Lucos , Le 12/05/2022 à 10:09

Leurs volumes de ventes ne font pour l'instant peur à personne. Et les prix stratosphériques ne vont rien y changer.

Arnaud C., Le 12/05/2022 à 11:18

L’évolution de l’offre de la voiture électrique est intéressante à observer. Jusqu’en 2012, le marché n’existait pas pour la bonne raison qu’il n’y avait pas d’offre….pour la bonne raison qu’il n’y avait pas de demande ! Renault, entre autres, avait fait quelques tentatives de versions électriques de la R5 et de l’Express, sans succès. Les batteries au plomb limitaient l’autonomie à un peu moins de 100Kms…malgré tout encore suffisant pour l’usager urbain moyen dirait le triste raisonneur de service ! Puis la vague écologiste a déferlé sur l’automobile lui attribuant médiatiquement la plus lourde responsabilité sur les ravages du changement climatique. Alors, le génial Monsieur Ghosn a engagé l’Alliance Renault-Nissan à fond sur la voiture électrique, se vantant d’y investir 4 milliards de dollars sur un marché qu’il prévoyait à 20% du marché européen en 2020. Nissan a sorti la Leaf en 2011 et Renault la Zoé en 2012, deux produits aux prestations parfaitement honorables mais 2 bides commerciaux….Faux départ ! En même temps, aux Etats Unis, Tesla après quelques tatonnements sortait le modèle S avec la double particularité d’être à motorisation électrique vigoureuse à l’américaine et à pilotage semi automatique : succès commercial mesuré dans un premier temps mais succès médiatique certain : la voiture du futur…De quoi réveiller les constructeurs Premium européens sentant leur dominance attaquée sur le marché mondial par cet hurluberlu d’Elon Musk ! D’où déferlement de luxe et puissance car le luxe ne se conçoit pas sans puissance. Et quand les autorités européennes condamnent à mort le moteur thermique exigeant des niveaux de dépollution inatteignables à l’horizon 2030, la solution électrique qu’ils imposent est déjà pervertie par Monsieur Musk et sa soif hautement contagieuse de puissance et, telle qu’elle se présente, la voiture électrique est partie pour un gigantesque gâchis d’énergie, l’inverse du but recherché !

Jacques Cheinisse, Le 12/05/2022 à 11:39

... Un prix d'appel à 100 000 € ?
Ce serait, effectivement, ballot de laisser passer une opportunité semblable.
Lucid ement, Il s'agit d'un petit challenger de Tesla qui peut trouver sa place sur le marché (envie d'exclusivité ). ..a priori on peut imaginer que techniquement ce soit " pas pire " voire mieux (?) ...
Le plus gros point faible sera l'absence d'infrastructure dédiée... il est vrai que Tesla devait ouvrir son réseau de recharge (?) .
Les volumes ambitionnés devraient permettre un service client plutôt VIP (rien n'est précisé dans le communiqué sur ce point).

Sinon, "Automobile propre" va être content ... un beau comparo avec la Tesla S en perspective ... voire avec le "petit" Taycan (?). Un dur métier !
;0)

Ade Airix, Le 12/05/2022 à 11:41

Quand on voit la capitalisation boursière de Lucid Motors (22 Mrd d'euros) pour une production de 360 véhicules en 6 mois, et qu'on la compare à celles de Stellantis (40) ou de Renault (6 Mrd dont 7 Mrd provenant des 43% de Nissan, soit une capitalisation négative de 1 Mrd...), ça laisse rêveur.

Yves Pierson, Le 12/05/2022 à 12:04

Tiens en parlant de Tesla, pour changer un peu, je viens de voir un nouveau souci dans l'Ohio avec une voiture qui percute un centre de congrès de face à 110 km/h. Le conducteur (visiblement encore vivant donc !) indique que les freins ne répondaient plus..
;0)

Lucos , Le 12/05/2022 à 13:40

... que des "maladroits" (?)

Stephane Manigold (ex "vendeur" ++ d'Audi) réclame un super permis suite tragique percussion du jeune Alléno par un "sauvageon" sans permis administrativement ...
Une réaction impulsive devant la perte d'un jeune plein de promesse (?) ...que les prévenus fassent déjà leur peine quand ils sont condamnés, ce serait déjà bien ...(?)
(...)

Ade Airix, Le 12/05/2022 à 14:03

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/05/2022

Le "zéro Covid" fait plonger les ventes en Chine de 47,6% en avril

(Reuters) - Les ventes de voitures en Chine ont chuté de 47,6% sur un an en avril sur fond de fermetures d'usines, de limitations de circulation et de réduction marquée de la consommation, autant de conséquences de la politique "zéro Covid" appliquée très rigoureusement par les autorités.

Marchés

VBER : le texte définitif adopté par la Commission européenne autorise le "double prix" mais pas les plateformes hybrides

La Commission a publié mardi 10 mai le texte définitif du règlement d’exemption des accords verticaux (VBER) et les lignes directrices qui en précisent l’interprétation. Principales nouveautés par rapport à la situation actuelle : un prix de gros différent entre la vente en magasin et sur Internet, une limitation des échanges d’informations en cas de ventes directes (distribution duale), l’interdiction pour le fournisseur de gérer une plateforme internet pour le compte de son réseau. Détails de ces changements et commentaires de Joseph Vogel et Christian Bourgeon.

Réseaux

Le monde d’hier

Aujourd’hui, je vous parle de mon monde d’hier. Et de ce qu’il nous dit sur celui de demain…

CHRONIQUE

Catégorie Constructeurs

Sandouville : la Cour de cassation remet la CGT à sa place

En mai 2020, la CGT avait obtenu d’un juge de première instance la fermeture de l’usine de Sandouville au mépris du droit comme vient de le confirmer la Cour de cassation. La CGT n’avait pas qualité à agir puisqu’elle ne contrôle pas l’instance de représentation des salariés de l’usine de Sandouville.

24/05/2022

Renault Nissan : De Meo pourrait retourner au Japon dès juin

(Reuters) - Le directeur général de Renault pourrait retourner au Japon en juin pour le deuxième mois d'affilée, a dit à Reuters une source proche du dossier, signe d'une intensification des échanges avec Nissan sur le projet d'entité électrique du constructeur automobile français.

23/05/2022

Lancia prépare son retour dans cinq pays européens pour 2026

Lancia a annoncé vendredi les grandes lignes de son plan pour revenir sur les grands marchés d’Europe de l’Ouest avec une gamme de 3 modèles tous entièrement électriques et un positionnement premium. Le réseau sera peu dense et la moitié des ventes se feront en ligne. Dans chaque pays, la direction de la marque est confiée au directeur d'Alfa Romeo et donc à Paola Picchierri pour la France.

23/05/2022

Le design Renault retrouve l’inspiration avec Gilles Vidal

Renault a présenté hier le premier concept car de l’ère Gilles Vidal. Un design puissant et épuré qui réinterprète avec bonheur le cœur de gamme de la marque. Baptisé "Scénic Vision", il définit l’orientation design des prochaines années et aussi dans quel esprit la marque veut incarner la notion "ESG". Précisions avec Gilles Vidal.

20/05/2022