Publicité
Publicité
Constructeurs - 25/02/2021 - #Geely , #Ford , #Volvo Cars

Volvo Cars et Geely Auto abandonnent leur projet de fusion

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile suédois Volvo Cars et le chinois Geely Auto renoncent à leur projet de fusion, mais vont renforcer leur collaboration désormais tournée vers l'électrique, ont annoncé mercredi les deux filiales du groupe chinois Geely.

"Volvo Cars et Geely Auto ont convenu d'une vaste collaboration qui permettra de maximiser les forces des groupes automobiles suédois et chinois" mais vont conserver "leurs structures d'entreprise distinctes existantes", indiquent les fabricants dans un communiqué commun.

En février 2020, Volvo et Geely avaient annoncé envisager de fusionner leurs activités afin de créer un "groupe international" sur le marché de l'automobile.

"Après avoir évalué différentes options (...), nous avons conclu conjointement qu'un modèle de collaboration entre deux entreprises indépendantes est le meilleur moyen de garantir une croissance continue et de réaliser en même temps des synergies technologiques dans de nombreux domaines", a déclaré le Président-directeur général de Volvo Cars Håkan Samuelsson, cité dans le communiqué.

La fusion abandonnée, la collaboration portera notamment sur les véhicules électriques et les technologies de conduite autonome. Une coentreprise va également être créée dans le domaine des groupes motopropulseurs (moteurs, boîtes de vitesse, embrayages,... ), centrée notamment sur les moteurs hybrides.

Racheté à l'Américain Ford en 2010 par Geely Holding, Volvo Cars a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque haut de gamme, malgré son nouveau giron chinois. Il a misé en outre sur les voitures autonomes, où il est aujourd'hui l'un des plus avancés.

Le constructeur suédois, qui a bien résisté à la crise du coronavirus en 2020, ambitionne également de sortir du moteur à combustion et veut être tout électrique d'ici 2030 et investit actuellement pour augmenter ses capacités de production dans l'électrique.

Réactions

Dans le domaine auto, en Suède en tous cas, l'Alliance semble faire des émules ... Une sorte d'union libre,
On dirait ?
L'actionnaire chinois n'a pas voulu forcer de trop le mariage (le souvenir douloureux d'une union avortée côté "mariée" ?) ...
Une forme de pragmatisme de sa part (?).
;0)

Ade,
Les Geely-Geely ont donc été inefficaces ?
;0)
PS : Il n'y avait pas un constructeur français qui avait déjà essayé ?

Oui Lucos . .c'est ce que je nomme mariage "avorté"
Pour les Geely geely, "sobrement", je m'etais abstenu..merci donc ...
;0)

Je lis et c'est hallucinant comme les tâcherons de l'AFP peuvent écrire comme fadaises de com:
"Il a misé en outre sur les voitures autonomes, où il est aujourd'hui l'un des plus avancés."
Mais non, il suffit de lire le dossier (très complet) récent de IT "Industrie et Technologies" pour prouver que dans le monde entier que cette "farce" industrielle des véhicules autonomes est en retrait industriel et en matière d'investissement.
"...un des plus avancés..." qu'il dit le faux spécialiste...allez raconter cela surtout aux investisseurs !
On parle aux US de camions qui se suivent les uns collés aux autres de manière "autonome" ...et un "plaisantin en France inventeur du papier à cigarettes croit qu'il va faire pareil..sur des petits bouts d'autoroute chez nous !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Puccini et Pompili

Aujourd’hui, je navigue entre drame lyrique et dialogue de sourd, un grand compositeur et une ministre de transition. De fait, à chacun sa spécialité.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…

Constructeurs - 31/01/2023

Suzuki aura 5 modèles électriques en Europe en 2030

Avec 2,97 millions de voitures vendues dans le monde en 2022, Suzuki a réalisé une croissance de plus de 7% sur un an mais est en recul de 11% par rapport à 2019. La marque prévoit d’avoir 5 modèles électriques en Europe en 2030 qui pèseront 80% de son mix, contre 20% au Japon et 15% en Inde.