Marchés - 27/10/2020

Le malus au poids ne sera pas pour 2021, mais pour 2022

L’amendement du gouvernement prévoyant un malus au poids pour les véhicules de plus de 1.800 kg a été déposé hier. Voici les détails de ce qui est prévu et les constructeurs qui seraient les plus impactés.

Le malus au poids ne sera pas pour 2021, mais pour 2022

Barbara Pompili a obtenu du gouvernement le vote du malus poids dès cette année pour une mise en oeuvre en 2022

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 27/10/2020

Europcar limite la casse au troisième trimestre

Malgré un effondrement de son chiffre d'affaires (-50%) au troisième trimestre, Europcar est parvenu à dégager une marge opérationnelle positive, grâce à une réduction drastique de ses coûts (363 millions d'euros d'économie). Il prévoit d'encore intensifier ses économies pour traverser un 4e trimestre qui promet d'être en berne.

Services

Catégorie Marchés

Automobile: le Sénat assouplit sur 5 ans le "malus CO2"

(AFP) - Le Sénat dominé par l'opposition de droite a adouci, lors de l'examen en première lecture du projet de budget pour 2021, la pente du renforcement prévu du malus "CO2" pour l'achat de véhicules polluants.

24/11/2020

Le gouvernement français va accélérer les interdictions de circuler à partir de 2023

Les propriétaires des véhicules Crit’Air 3, 4 et 5 ont du mouron à se faire…A l’issue d’un Conseil National de l’Air, le ministère de l’Environnement a annoncé de nouvelles mesures de renforcement des interdictions de circuler : l’Etat encadrera les restrictions de circulations à partir de 2023 dans les 11 premières ZFE, les ZFE seront obligatoires dans les agglomérations de plus de 150.000 habitants en 2025. L’Etat retire aux maires le pouvoir de bloquer les ZFE.

19/11/2020