Publicité
Constructeurs - 11/03/2021 - #Alfa Romeo , #Chrysler , #Dodge , #Jeep , #Maserati , #Peugeot , #Fiat , #Ram , #Stellantis

Peugeot ne retournera pas tout de suite aux Etats-Unis

(AFP) - Peugeot ne retournera finalement pas sur le marché américain, comme l'envisageait le constructeur il y a quelques années, selon des informations d'Automotive News confirmées mardi par Stellantis.

Auteur : AFP

Partager cet article

La maison-mère de Peugeot vient de s'unir dans le groupe Stellantis avec le groupe Fiat-Chrysler (FCA), très bien implanté aux Etats-Unis avec Jeep, Dodge, Chrysler, Ram, mais aussi Alfa Romeo et Maserati.

Peugeot avait pourtant été choisie par PSA pour revenir sur le deuxième marché automobile mondial, selon un plan stratégique préparé en 2016.

Trente ans après son départ précipité par des ventes catastrophiques, la marque gardait une certaine aura auprès des fans de bolides, après ses trois victoires sur le mythique circuit d'Indianapolis.

Début janvier 2021, l'ex-patron de PSA et nouveau directeur général de Stellantis Carlos Tavares n'excluait pas le retour d'une marque comme Peugeot aux Etats-Unis, mais annonçait déjà préférer dans un premier temps "creuser le sillon" des marques qui s'y vendent bien.

Mais "le contexte est différent avec Stellantis", a indiqué mardi un porte-parole de Stellantis. "L'empreinte internationale du groupe est désormais différente. Le groupe compte des marques déjà installées aux Etats-Unis qu'il faut dynamiser", comme Chrysler, ou comme Alfa Romeo, "qui a du potentiel".

Larry Dominique, chargé de la stratégie américaine de Peugeot, vient d'être nommé responsable d'Alfa Romeo pour l'Amérique du Nord.

Cette décision n'est pas définitive "mais les priorités ont changé", a précisé le porte-parole.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Et dire que des Yellow Cabs constitués de Peugeot 505 ont circulé aux US par le passé dans les rues de New-York...

Clerion , Le 11/03/2021 à 08:36

Pas tout de suite voire pas demain la veille.... ?
Le capital sympathie (spontané) des marques italiennes doit être "légèrement" superieur

Ade Airix, Le 11/03/2021 à 09:06

... Doit être légèrement supérieur, notamment au sein de la communauté d'origine italienne. Du coup moins d'investissements (humain et financier) à mobiliser pour obtenir quelques résultats significatifs .. d'autant plus qu'il y a déjà une présence de Fiat et Alfa Romeo, outre atlantique ... De surcroît, les tests concernant les présentations de Peugeot ne se sont ils pas révélés très positifs (?) et le projet P54 pour reconquérir tout çà (?) en dépit des victoires à Indianapolis (...) au début du siècle dernier ... Une chose est sûre.. Jean Philippe Imparato, en charge de la marque Peugeot jusqu'à début janvier, a été désigné pour prendre en charge Alfa Romeo ... c'est qu'Il faut sauver le soldat Alfa ... et le changement d'attribution de Larry Dominique relève aussi de cette logique de mobilisation de talents ...ex PSA.
Le futur de Peugeot, à courts termes, est déjà un peu (beaucoup) écrit au delà de la "poetisation des nouveaux lions", la premiumisation, tout çà ...
... RDV donc, semaine prochaine pour la présentation de la nouvelle 308. Un lancement "stratégique" sur le marché européen (...) pour Peugeot qui doit probablement beaucoup aux choix de l'ancienne équipe ! ...D'emblée, le lever de housse est prometteur ...A suivre
;0)

Ade Airix, Le 11/03/2021 à 09:38

Par contre image de FIAT aux USA est plutôt déplorable.
Ils ont même trouvé une traduction à l'acronyme : Fix It Again Tony...
Certes Alfa Romeo a plutôt une bonne image surtout grâce à son Spider de la fin de siècle dernier. Le problème d'Alfa est son line-up... Plutôt maigrichon.
Quant à Peugeot, il devait effectivement refaire surface au travers d'une offre car sharing avec l'avantage de se montrer, de pouvoir rouler sur place, sans mettre la logistique et les investissement des "dealers" : est-ce complètement annulé ?
Et oui là ils sont concentrés sur le lancement de la 308, qui a belle "Allure", mais dont les tarifs vont en refroidir plus d'un. C'est bien beau le pré-premium, mais encore faut-il des gens pour (pouvoir) les acheter...

Fred Et Rick, Le 11/03/2021 à 10:19

Columbo doit être bien déçu..
;0))

Lucos , Le 11/03/2021 à 10:57

...Je comprends votre amertume Fred & Rick ....Pour l'instant cette stratégie de "pricer" les produits n'ont pas trop entaché les succès commerciaux des 3008, 2008 et 208 (voyez le succès de la Gt line)...
Apparemment , "Linda" compte en remettre une couche auprès des jeunes lion(ne)s . ..qui récemment ont opté pour des classe A ou des "Cupra" ...y a un gisement (?)
;0)

Ade Airix, Le 11/03/2021 à 11:00

Le "pré-premium" je ne connaissais pas !
C'est quoi ?
Peut mieux faire ?
;0))

Lucos , Le 11/03/2021 à 11:03

Chez les joujoux chers aux US, les trumpistes voient des Mercedes partout surtout à New York....grosse rigolade !!
Par contre quand ils ont de l'argent...aucune voiture non américaine bat....Ferrari et Porsche...et puis c'est Lambo !
Après il n'y a plus rien...sauf pour les classes moyennes hautes...Audi et BMW, pour rouler cheveux au vent en Californie.
Le pire chez PSA c'est qu'il n' a pas de moteurs essence dignes de ce nom...et est-ce un mal ou est-ce un bien ? Ce n'est pas maintenant qu'ils vont investir là dessus.
FCA rien qu'avec un seul moteur chez Alfa et tout le monde le connait...enterre depuis 50 ans toute la production française des thermiques pour classes moyennes.
C'est trop tard pour PSA...et dans les nouveaux types de locations modernes...là bas aux US...il y a du monde !!
PSA ferait mieux d'assurer le pré carré européen...et devrait se débarrasser lentement mais surement d'Opel. C'est un boulet mais les vieux retraités y tiennent encore en Allemagne.
Carlos T. a raison de ne pas faire de sentiment et vendre ce qui est vendable.

Durand Pierre, Le 11/03/2021 à 11:20

"C'est bien beau le pré-premium, mais encore faut-il des gens pour (pouvoir) les acheter..."
Il y en a Fred, il y en a.
Quand on voit les performances commerciales de Peugeot vs Renault, on ne peut que les féliciter du choix fait en matière de "power pricing".
Luca De Meo s'en inspire très astucieusement et il a bien raison.
Nos marques nationales n'ont plus de complexes à avoir vis-à-vis de Volkswagen.

Bruno Haas, Le 11/03/2021 à 12:33

Oui Bruno, je suis bien d'accord avec vous.
Je dirai surtout avec certitude il y en avait ... avant le nouveau tour de vis de Mr ou Mme plus. En tout cas moi ils m'ont perdu...
Raison aussi et surtout sur le point de la qualité : cela fait bien longtemps que Volkswagen n'est pas au top (l'a-t-il été un jour ?). Donc oui d'accord sur le fait de ne pas avoir de complexe.
Maintenant pour revenir sur la partie prix, il va être difficile de vendre une new 308 à +15/20% de l'ancienne qui elle se vend en ce moment à -30% car en fin de vie. L'écart est énorme ! Mais je leur souhaite de réussir évidemment, mais ce sera sans moi. D'ailleurs je me demande bien par quoi je vais remplacer ma "vielle" 308 ?

Fred Et Rick, Le 11/03/2021 à 15:02

Vous avez raison Fred, mettez des paillettes dans votre vie automobile et oubliez les berlines classiques sans intérêt...
;0))

Lucos , Le 11/03/2021 à 15:18

... Une 308 à - 30% voire plus ? ...
Si c'est un bon outil que vous recherchez ...(?) ...Pourquoi pas ...?

15 / 20 % de gap, çà semble effectivement beaucoup ...!
;0))

Ade Airix, Le 11/03/2021 à 15:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/03/2021

Le vrai luxe

Il y a des jours comme ça où on a envie de choses simples. Comme de prendre le temps d’un lever de soleil, ou de conduire une machine à bonheur, léguée par un grand Monsieur qui ne nous a donc pas tout à fait quittés…

Analyse

Yann Vincent, DG de ACC : "C’est un combat difficile, mais il est gagnable"

ACC, première usine de batteries en France, vise une capacité annuelle pour l’équipement de près de 1 million de véhicules en 2030. La production doit démarrer en 2023. Quelles sont les conditions de succès de cette activité en France ? Sera-t-elle compétitive et rentable par rapport aux concurrents asiatiques ? Eléments de réponse avec Yann Vincent directeur général d’ACC.

Equipementiers

RRG annonce un plan de cessions 2021 de huit affaires

Sur les trois dernières années, RRG a enregistré un déficit cumulé de 328 millions d’euros. Après le plan de cession 2020, ce sont huit nouveaux sites qui seront cédés à des concessionnaires historiques du groupe Renault. Explications avec Philippe Buros, PDG de RRG et directeur des services commerciaux du groupe.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022