Publicité
Publicité
Analyse - 25/02/2022 - #Volkswagen , #Tesla , #Chrysler , #Jeep , #Opel , #Rivian , #Fiat , #Ford , #Ram , #Stellantis

Résultats exceptionnels pour le premier exercice de Stellantis, essai transformé ?

Par Bertrand Rakoto

Article reservé aux abonnés
Résultats exceptionnels pour le premier exercice de Stellantis, essai transformé ?
Carlos Tavares, CEO de Stellantis et Richard Palmer, directeur financier lors de la cession de questions réponses en visio à l'issue de la présentation des résultats financiers du groupe mercredi 23 février.

La pénurie de semiconducteurs occasionne de nombreux problèmes pour les constructeurs et les clients. L’un des effets indésirables est la hausse des prix des véhicules provoquée par une demande supérieure à l’offre, ce qui participe fortement à l’augmentation des taux d’inflation en Europe comme en Amérique du Nord. Cependant, si les constructeurs subissent des arrêts de chaînes fréquents, nombreux sont ceux comme Stellantis à avoir su tirer profit de la situation et à afficher des résultats financiers exceptionnels.

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Les différents abonnements InfoMarchéClub

Recevoir par mail la Lettre quotidienne des actualités

Recevoir par mail des Alertes Infos

Recevoir par mail les Lettres Statistiques et Evénements

Accès illimité à tous les articles du journal

Accès illimité à la base de données statistiques automobile

 

Tarifs préférentiels pour les événements Autoactu.com

  

Autres articles

Réseaux

Volkswagen Group France met en place son contrat "Fleet agency"

Les ventes de véhicules aux grands comptes sont désormais facturées directement par Volkswagen Group France dans le cadre d’un nouveau contrat "Fleet agency". Il vise à réduire les besoins de trésorerie des distributeurs, à améliorer le service client et participe à la digitalisation de la relation avec les grands loueurs, nous a expliqué Jean-Marc Prince, directeur des ventes sociétés de Volkswagen Group France.

Marchés

Les ventes de voitures dans l'Union européenne devraient augmenter de 7,9% en 2022

(Reuters) -  Les ventes de voitures dans l'Union européenne (UE) devraient augmenter de 7,9% cette année grâce à l'atténuation des problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs, mais elles resteront inférieures de quelques 20% aux niveaux pré-pandémiques de 2019, a déclaré mardi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Analyse - 08/12/2022

Ufologie

Aujourd’hui, je vous parle d’une marque qui voudrait bien renaitre, mais dont ceux en charge de la faire revivre ne semblent pas encore avoir touché terre…

Analyse - 05/12/2022

La Wuling Hongguang Mini estonienne et l’imminente question des assemblages de véhicules chinois en Europe

L’automobile n’est pas le textile ou l’électronique grand public et les produits voyagent plus volontiers à l’intérieur d’une région que sur la planète entière. Pour cette raison, la "question chinoise" cessera vite d’être la question des importations et de leur éventuel cantonnement pour devenir celle de l’assemblage de véhicules chinois en Europe. Quelle attitude développera alors l’Europe ? Tout converge aujourd’hui pour que l’on doute de sa capacité à développer une autre politique chinoise que celle qui se dessine sous le cas de l’entrée de la Wuling Hongguang Mini en Europe par la porte estonienne.

Analyse - 01/12/2022

Cheval (de trait) cabré

Je crois bien que Ferrari a un peu oublié de m’inviter pour le lancement du Purosangue. Mais ne comptez pour autant pas sur moi pour charger la mule…

Analyse - 28/11/2022

Les constructeurs doivent-ils se préparer à un "retour à la normale" ?

Dans l’interview de Marc Hedrich, Président de Kia France, publié par Autoactu le 16 novembre, on lit : "Aujourd’hui, la situation est facile avec une capacité insuffisante à produire ce que demandent les clients, à un moment donné cela va se retourner". Si l’on suit ce raisonnement a priori sensé alors la perception que l’on peut avoir de la pertinence stratégique des nouveaux contrats de distributeurs se modifie sensiblement.

Analyse - 25/11/2022

Saison des budgets, que faut-il attendre de 2023 ?

Nous sommes en pleine saison de budget, pour les équipementiers, la question principale est de savoir comment prévoir un marché avec autant d’inconnues. Les décisions sont partagées entre se serrer la ceinture ou bien investir pour consolider ses positions voire augmenter la pression concurrentielle. Peut-être quelques éléments de lecture du marché peuvent permettre d’y voir plus clair.

Analyse - 21/11/2022

Stellantis : pendant la transition, les délocalisations continuent !

L'annonce la semaine du 14 novembre d’un doublement des capacités de production de l’usine Stellantis de Kenitra a été présentée, comme l’annonce du projet de construction de l’usine il y a 7 ans, comme destinée à statisfaire les besoins africains et moyen-orientaux. Elle est cependant une réaffirmation par le groupe d’un cap stratégique clair : la mise en concurrence des sites, des salariés et des Etats.

Analyse - 18/11/2022

La réalité rattrape les rêves d’électrification absolue et totale de l’automobile

Après des excès d’enthousiasme, la réalité sur les capacités de changement d’échelle s’étale au grand jour. Les doutes émis par le Commissaire Européen Thierry Breton et le Ministre délégué Clément Beaune pourraient bien ébranler les certitudes des prosélytes du culte électromobile. Les matériaux, la technologie, l’énergie révèlent de nombreuses barrières à une électrification absolue et totale de l’industrie automobile, ne serait-ce qu’à l’échelle de l’Europe. Sans véritablement émettre de doute sur les récentes décisions, on parle désormais de revoyure d’ici un peu plus de trois ans.