Publicité
Marchés - 03/06/2022 - #Renault , #Honda , #Lexus , #Nissan , #Toyota

Japon : nouvelle chute des ventes de véhicules neufs en mai

(AFP) - Les ventes de véhicules neufs au Japon ont chuté de 16,7% en mai sur un an, selon des chiffres publiés mercredi, reculant fortement pour le neuvième mois consécutif sur fond de perturbations des chaînes d'approvisionnement aggravées par les confinements en Chine.

Auteur : AFP

Partager cet article

Un total de 161.354 voitures, camions et bus neufs ont été vendus le mois dernier dans le pays, contre 193.750 en mai 2021, selon l'association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada).

Cette baisse est supérieure à celles enregistrées en avril (-15%) et mars (-14,8%).

L'industrie automobile japonaise continue de souffrir de divers problèmes d'approvisionnement, intensifiés par les confinements mis en place par la Chine, notamment à Shanghai à partir de début avril, qui ont lourdement pesé sur l'activité économique mondiale.

En mai, les ventes du leader Toyota, qui en incluant sa marque haut de gamme Lexus représentaient plus de 52% des ventes de véhicules au Japon, ont chuté de 20,4% sur un an dans l'archipel.

Celles de Nissan, allié de Renault, ont limité leur baisse (-4,1% sur un an), et celles du deuxième constructeur nippon Honda ont, elles, progressé de 6,8% sur la même période.

Sur le segment distinct des "kei cars", mini-véhicules très populaires au Japon, 100.079 d'entre eux ont été écoulés en mai, soit un recul de 20,3% sur un an, selon l'association japonaise de ce segment distinct.

En ajoutant les kei cars, les ventes automobiles au Japon ont reculé de 18,1% à environ 261.000 unités en mai sur un an.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Rigolez...depuis le départ forcé de Carlos, le Japon s'écroule ! Les Carlos sont tous visionnaires !!

Durand Pierre, Le 04/06/2022 à 11:57

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 03/06/2022

Le marché du VO récent toujours à la peine en mai

En mai, les VO de moins d’un an sont restés en net recul (-23,7%) tandis que la tranche des "1 à 2 ans" a ralenti sa chute (-2%). Les VO de plus de 15 ans parviennent pour leur part à progresser (+5%) pour peser plus d’une vente de VO sur 4.

Marchés

Dekra Automotive France invite les femmes à oser

Dekra Automotive France, via la parole de Karine Bonnet, Présidente du Réseau Contrôle Technique France et Directrice Générale, envoie des signaux forts en termes de féminisation des équipes et d’égalité femmes/hommes. Découvrons.

Réseaux

Nouveaux constructeurs en panne de courant, un problème de charge ?

La voiture électrique se déploie, c’est un fait indéniable. Les gouvernements ont mis quelques moyens et, en Europe, beaucoup de restrictions pour pousser le marché. Les constructeurs historiques dévoilent leurs plans produits, investissent massivement dans des usines et des partenariats. Mais, pour les nouveaux constructeurs, les investissements ralentissent, les marchés financiers se lassent et les difficultés se multiplient. Ceux qui devaient tuer les constructeurs historiques vont-ils eux-mêmes survivre ?

Analyse

Catégorie Marchés

Marché moto en juin et au premier semestre : Des hauts et des bas !

Le marché de la moto poursuit son effet yo-yo : après un excellent mois de mai, il a perdu du terrain en juin. Sur le premier semestre, il résiste cependant très bien, avec une baisse limitée à 3,6%, 2022 se situant ainsi parmi les meilleurs millésimes.

02/08/2022

L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023

(Reuters) - L'Opep a annoncé mardi s'attendre à un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale de pétrole l'an prochain même si elle estime que la consommation devrait rester soutenue par un moindre impact de la pandémie de COVID-19 et par une croissance économique encore solide.

13/07/2022

Contre la faiblesse de l'euro, la BCE n'a que des solutions coûteuses

(Reuters) - La chute de l'euro face au dollar qui le rapproche de la parité avec le billet vert, du jamais vu depuis 20 ans, place la Banque centrale européenne (BCE) dans une situation inconfortable car les options dont elle dispose sont forcément douloureuses et coûteuses pour l'économie.

11/07/2022