Publicité
Publicité
Constructeurs - 04/03/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Bmw , #Daimler Truck , #Honda , #Mazda , #Mercedes-Benz , #Mitsubishi , #Nissan , #Suzuki , #Stellantis , #Toyota

Toyota et Volkswagen suspendent leurs opérations en Russie

(AFP) - Les deux plus grands groupes automobiles mondiaux, Toyota et Volkswagen, ont annoncé jeudi suspendre leur production en Russie, en raison des répercussions de la guerre en Ukraine, et d'autres constructeurs japonais et allemands stoppaient ou limitaient aussi leurs activités locales.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le géant japonais Toyota va arrêter sa production sur place "jusqu'à nouvel ordre" à partir de vendredi, ainsi que ses importations pour ce marché, invoquant des "perturbations de la chaîne d'approvisionnement" liées au conflit russo-ukrainien.

L'usine Toyota de Saint-Pétersbourg a produit 80.000 véhicules l'an dernier, essentiellement pour le marché local, et emploie "environ 2.600 personnes", a précisé à l'AFP une porte-parole de Toyota, dont les ventes en Russie sont marginales à l'échelle du groupe.

Volkswagen va "interrompre à effet immédiat les exportations vers la Russie", qui représentait avec 220.000 unités en 2020 et 2,4% des ventes, a indiqué un porte-parole, alors que les livraisons aux concessionnaires étaient déjà à l'arrêt.

Le constructeur allemand va également fermer "jusqu'à nouvel ordre" ses deux sites à Kalouga et Nijni Novgorod, employant quelque 4.000 personnes, qui seront payés dans le cadre du chômage partiel.

Volkswagen a déjà dû interrompre temporairement la production sur plusieurs sites en Allemagne par manque d'approvisionnement de la part de fournisseurs en Ukraine.

Ses compatriotes BMW et Mercedes-Benz ont annoncé mardi et mercredi l'arrêt des exportations et de la production locale.

Le plus grand constructeur de camions au monde, Daimler Truck, a en outre mis fin à sa collaboration avec le constructeur automobile russe Kamaz, qui fournit également l'armée russe.

D'autres constructeurs automobiles nippons comme Suzuki, Honda et Mazda - lequel exploite une coentreprise à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe, avec le constructeur local Sollers - ont également suspendu ou réduit leurs activités dans le pays, où leur présence est toutefois limitée.

Nissan, qui dispose lui d'une usine à Saint-Pétersbourg ayant produit 45.000 véhicules en 2021, a indiqué jeudi à l'AFP poursuivre sa production locale pour le moment avant de préciser qu'il s'attendait prochainement "à des arrêts et perturbations".

L'allié du français Renault a d'ores et déjà suspendu jeudi ses exportations vers le pays.

Quant à Mitsubishi Motors, qui exploite une usine près de Moscou avec le géant franco-italo-américain Stellantis, il n'exclut pas non plus de suspendre sa production et ses ventes dans le pays où il a écoulé l'an dernier 21.000 véhicules, a signalé jeudi à l'AFP un porte-parole de la marque aux trois diamants.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je suis totalement solidaire avec ces actions de suspension et j''en ai fait de même à mon niveau, j'ai pris mon mobile et j'ai enlevé Poutine de la liste des contacts..
;0))

Lucos , Le 04/03/2022 à 08:28

A propos de Poutine, ce serait bien aussi si il pouvait aussi suspendre ses opérations en Ukraine...
;-(

Clerion , Le 04/03/2022 à 12:53

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/03/2022

Les opérateurs américains coupent la 3G et déconnectent des milliers d’automobilistes

Le 28 février, l’opérateur téléphonique AT&T a mis fin à son réseau 3G aux Etats-Unis. Il sera suivi par T-Mobile (et Sprint) au premier juillet, puis par Verizon au 31 décembre. Pour l’automobile, ce sont plusieurs millions de véhicules connectés qui ne le sont ou le seront plus. L’obsolescence est réelle pour le monde digital, elle est accélérée pour l’automobile et les différentes réponses des constructeurs montrent l’ampleur du travail qui reste à accomplir.

Analyse

Frank Marotte, président de Toyota France : "Quand un concessionnaire fait la facture, il est maître du jeu"

Toyota est un constructeur qui défend une organisation traditionnelle pour son réseau et maintiendra des contrats de concession dans le cadre du prochain règlement européen. Toyota considère notamment que l’établissement de la facture est un lien essentiel dans la relation avec le client et nécessaire pour un bon niveau de satisfaction client. Contrairement à d'autres, il estime que la négociation participe de la satisfaction client. Les explications sur ce point et la manière dont Toyota va gérer la massification des ventes de véhicules électriques avec Frank Marotte, président de Toyota France.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Une page se tourne chez Car East France avec le départ de Serge Cometti

A l’origine de la création de la société Car East France, Serge Cometti a quitté son poste de DG de l’entreprise cet été. Entre 2020 et 2022, il aura géré le lancement de trois marques chinoises : MG, Aiways et Maxus. Benoit Allard, précédemment DGA lui succède.

29/09/2022

Pouvoir d'achat : la prime ne calme pas les esprits chez Stellantis

(AFP) - La prime n'a pas calmé la colère chez Stellantis : plusieurs usines du constructeur automobile ont débrayé mercredi, au lendemain de l'annonce par la direction d'une "prime de partage de la valeur" de 1.000 euros pour aider ses salariés en France à faire face à l'inflation.

29/09/2022

Les constructeurs sont beaucoup moins "verts" qu'il n'y paraît, alerte T&E

L’ONG Transport & Environment (T&E) met en garde les investisseurs institutionnels qui s'efforcent de décarboner leurs portefeuilles : selon ses calculs, les émissions de CO2 des constructeurs, au cours du cycle de vie de leurs véhicules, seraient en réalité 51% supérieures à ce qu’ils communiquent. Les agences de cotation sous-évaluent également très nettement les émissions du cycle de vie (scope 3), dont la divulgation sera obligatoire à partir de 2023 dans l‘UE. T&E recommande aux instances européennes de définir des règles de calcul précises de ces émissions indirectes de CO2.

29/09/2022

Pouvoir d'achat : Stellantis accorde une "prime partage de la valeur" de 500 euros ou 1.000 euros

Cinq jours après le groupe Renault, la direction de Stellantis a proposé aux organisations syndicales des mesures d’urgence suivant les dispositions de la loi sur le pouvoir d’achat du 16 août. Il s’agit essentiellement d’une prime de partage de la valeur de 1.000 euros pour les salaires en-dessous de deux fois le Smic et 500 euros pour ceux entre deux et trois Smic.

28/09/2022

Citroën révèle sa nouvelle identité de marque

Citroën a révélé hier un nouveau logo, proche de l’ovale originel de 1919, qu’il déclinera en plusieurs couleurs sur ses supports de communication, ses futurs modèles et dans ses concessions à partir de mi-2023.

28/09/2022