Publicité

Edition du Lundi 26 avril 2021

26/04/2021

La raison d’être de Renault : formulation nébuleuse et engagement sincère

Analyse

Les dirigeants de Renault croient honnêtement que l’entreprise, ses équipes et son histoire passée s’inscrivent aisément dans un projet que conformément à la loi Pacte ils appellent raison d’être et ont fait approuver la semaine dernière par le Conseil d’Administration.  En donnant à ladite "raison d’être" une formulation un peu nébuleuse, ils n’ont pas contribué à faire jouer à ce vote le rôle mobilisateur qu’ils espéraient lui voir prendre. Heureusement, les grands principes faisaient déjà l’objet de traductions un peu concrètes et cela donne quelques raisons de prendre l’engagement au sérieux.

Luca de Meo : "La France est au cœur de la stratégie de Renault"

Constructeurs

Lors de l’assemblée générale de ce 23 avril, Luca de Meo a expliqué aux actionnaires de Renault qu’il allait "remettre la France au cœur de la stratégie". Il faudra attendre quelques années pour en voir la concrétisation liée à la transformation de l’entreprise sur les nouvelles technologies. Pour réussir sa transition énergétique le constructeur a créé sa propre université, la Re-Know University, qui formera en France 10.000 personnes d’ici 2025 dans sur les métiers du futur.