Publicité
Publicité
Réseaux - 12/10/2020 - #Renault , #Volkswagen , #Bmw , #Jaguar , #Jaguar Land Rover , #Land Rover , #Lexus , #Maserati , #Mitsubishi , #Nissan , #Porsche , #Smart , #Fiat , #Ford , #Suzuki , #Toyota

Emil Frey France nomme un second directeur général

Par Farida Sacha Chef de rubrique

Le groupe Emil Frey a nommé un second DG, en la personne de Stéphane Caldairou qui prend la responsabilité de la direction financière, des marques du groupe PSA et de la business unit véhicules d’occasion.

Agé de 48 ans, Stéphane Caldairou, directeur financier d’Emil Frey France, est nommé directeur général. Il garde sous sa responsabilité la direction financière et prend en charge les marques du Groupe PSA et la Business Unit Véhicules d’Occasion. Stéphane Caldairou a rejoint le groupe en 2013 après un parcours professionnel de près de 20 ans chez PSA.

Vincent Gorce, directeur général d’Emil Frey France depuis 2018, prend en charge la direction du marketing opérationnel et de la Business Unit après-vente et pièces de rechange. En tant que directeur général, il est également en charge des marques Renault, Nissan, Volkswagen Group France, BMW et Mini, Mercedes et Smart, Ford, Fiat, Suzuki, Mitsubishi, Toyota et Lexus, ainsi que du pôle luxe (Jaguar Land Rover, Porsche et Maserati). Vincent Gorce a rejoint le groupe en 2018 après une carrière professionnelle au sein de Renault.

Présidé par Hervé Miralles, le groupe de distribution Emil Frey France est une filiale du groupe Emil Frey basé en Suisse. Le groupe compte 250 points de vente et 26 marques partenaires. En 2019, Emil Frey France a vendu 270.000 véhicules neufs et d’occasion pour un chiffre d’affaire consolidé de 5 milliards d’euros. Le groupe Emil Frey France est également l’importateur des marques Mitsubishi, Subaru et SsangYong dans l’Hexagone.

"Être une équipe soudée, c’est être soudé autour de nos valeurs, de notre stratégie, et de nos objectifs. Cette évolution de notre gouvernance servira cette belle ambition", a déclaré Hervé Miralles.

Réactions

... Chez Emile Frey (France voire +) l'informatique de gestion doit être " assez " développée ...Vu les périmètres, la volumétrie, la décentralisation régionalisee "on" imagine des tableaux de bord consolidant les données ( en temps réel ou à la journée ? )...Car piloter "opérationnellement" des ensembles aussi "touffus" relèveraient de la gageure sans outils ... Le DSI du "coin" n'accede pas encore au statut de directeur général (supervisé par le DAF aujourd'hui ?.)..çà viendra probablement tellement çà semble stratégique ...? ...Que dire de la gestion de trésorerie et du cash pooling ...
;0)

J'ai rien compris du chapeau du 1er article du jour de notre ami Jullien et de cette histoire e pauvres ?
;0)

Le contenu est assez surprenant de la part de Bernard Jullien ...
il brocarde à raison le coupelet démagogique de WWF concernant le haros porté à l'encontre du poids des SUV...
dont les masses prolétariennes seraient les "povres victimes" aveuglés qu'ils sont par les diktats des affreux " liberalistes" ...

Une fois n'est pas coutume, je suis plutôt d'accord ...Sans être dupe excessivement, car le propos de Wwf semble faiblement documenté (à part le côté dans les milieux autorisés on s'auto ...) à l'instar de différentes études du chroniqueur qui tendanciellement demontrerait que la part du budget voiture chez les ménages modestes serait en decroissance depuis 30 ans environ ... Par ailleurs avec raison le chroniqueur rapelle que les vehicules ont eu tendance à prendre du poids sous le double effet des règlementations liées à la sécurité et à l'abaissement des rejets de CO2..

Je ne sais si j'ai eclairci le propos ?
Une solution : abonnez vous
;0)

Merci bien.
je ne parlais que du chapeau de l'article et de cette affirmation étonnante que ce sont les pauvres qui achètent des SUV ?
;0)

Politique ...?
Ce qui relève de l'organisation de la cité et par extension de l'état (ou quelque chose de ce genre ...
Autrement dit les "states" ou la base documentaire de WWF ne serait pas bonne (voir plus haut) ...
Quant à supposer que les "pauvres" auraient des défauts de jugement ou d'appréciation .... (lourde) erreur politique ...
Comme aime à le dire Luccini ...
Le peuple est admirable, la foule fout les " j'tons " ...
;0)

Çà bouge un peu dans les commentaires de la chronique de Bertrand Jullien ...
Manque plus que vous.... Lucos
Alain vous attend ...
;0))

J'peux pas chuis qu'un pauvre qui doit garder ses sous pour payer son SUV à crédit... Et puis nos contributions donnant de la valeur tous les jours aux forums de ce site depuis des années, enfin presque pour certains, j'estime que devrions aujourd'hui mériter une wild card VIP pour les articles payants...
;0)

Plus sérieusement, je pourrai me faire payer l'abonnement sans PB par ma boîte, mais venant ici à titre personnel je ne le fais pas par simple respect déontologique.
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

Mercedes confirme son leadership du premium à fin septembre

Les ventes de Mercedes, soutenues par le marché chinois, sont en légère hausse au troisième trimestre et confirment son leadership du premium. Le groupe a dépassé les 10.000 ventes mensuelles d’électrifiées sur le trimestre et annoncé ses ambitions sur ce marché à horizon 2030.

Analyse

L’erreur du WWF n’est pas seulement statistique, elle est politique

Le WWF a tenté de nous convaincre cette semaine que les SUV étaient non seulement les amis du réchauffement climatiques mais qu’ils étaient aussi les ennemis des ménages modestes. Taxer les véhicules selon leur poids serait dès lors doublement nécessaire : cela économiserait des tonnes de CO2 et cela préserverait aussi les pauvres vivant dans le monde peu dense de l’irrationalité des choix qui sont les leurs couramment. Pour produire un tel "résultat" le rapport produit des évaluations qui révèlent moins des erreurs méthodologiques qu’une erreur politique : mépriser un monde que l’on méconnait et traiter les choix que les gens qui l’ont structuré ont fait et font comme indignes de considération.

Réseaux - 30/11/2022

Nissan croit en son come-back

Nissan France vise 10.000 VN de plus en 2022 puis de nouveau 10.000 VN de plus en 2023 et un retour à 1% de rentabilité pour le réseau, grâce aux lancements de 5 nouveautés au cours de ces derniers mois.

Réseaux - 28/11/2022

Emil Frey France en passe de devenir le leader de la rechange indépendante

Avec un chiffre d’affaires proche des 200 millions d’euros, le groupe Emil Frey France talonne le leader du marché de la rechange indépendante, IDLP, depuis le rachat en octobre dernier du groupe Barrault et de la marque de pièces MGA. Son ambition est de continuer à croître par acquisition et de manière organique.

Réseaux - 25/11/2022

Contrats Stellantis : vers un consensus ?

Stellantis a rencontré les représentants de ses distributeurs européens la semaine dernière au sujet des futurs contrats de distribution. "Il reste encore beaucoup de travail mais les échanges sont constructifs", nous a rapporté un distributeur.

Réseaux - 24/11/2022

Le groupe Chopard investit dans le VO à marchands

Le groupe Chopard va prendre le contrôle d’ATB Auto, spécialiste du VO récent à marchands. Située au sud de Dijon, la société compte aujourd'hui 30 collaborateurs et commercialise 4.000 VO par an pour un chiffre d’affaires de 63 millions d’euros.