Publicité
Publicité
Constructeurs - 26/09/2022 - #Tesla , #Rivian , #Ford

En s'électrifiant, Ford redonne du lustre à une usine historique

Par AFP

En s'électrifiant, Ford redonne du lustre à une usine historique
Face à l'afflux de réservations pour le Lightning, qui a cumulé environ 200.000 commandes depuis mai 2021, Ford a quadruplé son objectif de production initiale.

(AFP) - Les engins de construction s'activent à nouveau sur le site historique du vénérable constructeur automobile américain Ford à Dearborn, dans le nord des Etats-Unis, mais cette fois pour faire de la place à un futur sans pétrole.

L'usine est surtout, pour l'instant, le lieu de fabrication du F-150, un pick-up au moteur à essence vrombissant. Les chaînes en produisent un toutes les 53 secondes.

Mais en septembre 2020, Ford a engagé, non loin, la construction d'une usine un peu plus petite, pour y fabriquer la version électrique du F-150, le Lightning.

Sur les routes depuis le printemps, le Lightning fait partie de la gamme grandissante de véhicules électriques proposés aux Etats-Unis, aussi bien par les constructeurs traditionnels comme Ford que par Tesla ou Rivian.

Au salon de l'automobile de Detroit la semaine dernière, le président américain Joe Biden l'a affirmé : "Le grand road trip américain va devenir complètement électrique".

Face à l'afflux de réservations pour le Lightning, qui a cumulé environ 200.000 commandes depuis mai 2021, Ford a quadruplé son objectif de production initiale.

Le groupe finira-t-il par vendre plus de F-150 Litghning qu'à moteur thermique ? C'est la question à l'esprit de tous les grands groupes automobiles, qui investissent des milliards de dollars dans les véhicules électriques tout en continuant à produire des millions de véhicules traditionnels chaque année.

"Le secteur change tellement vite, personne ne peut vraiment prédire ce qui va se passer", explique Chris Skaggs, en charge de l'expansion de l'usine du F-150.

"Mais on s'adapte et on va chercher les bonnes ressources pour construire les batteries et monter en puissance afin de répondre à la demande, quelle qu'elle soit", souligne le responsable.

Avions de combat et Mustang  

"Cela fait 29 ans que je suis dans le métier et je pensais que je serais à la retraite bien avant qu'on arrive là où on est actuellement", relève aussi M. Skaggs.

Le Lightning marque la dernière transformation en date du complexe de Dearborn, où est aussi installé le siège de Ford.

Il a été construit entre 1917 et 1928 et abritait à l'origine aussi bien la fabrication des pneus que celles des moteurs.

A son pic dans les années 1930, plus de 100.000 salariés y travaillaient.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, on y construisait des avions de combat. Puis y furent assemblés quelques véhicules emblématiques de Ford, comme la Thunderbird ou la Mustang.

L'usine, longtemps symbole des chaînes de production qui ont révolutionné l'industrie, a un temps perdu de sa superbe, plombée par les restructurations et les sols pollués.

Mais William Clay Ford Jr, l'arrière-petit-fils du fondateur Henry Ford, a insisté pour que le site soit revitalisé et a engagé, peu après son arrivée au poste de président du conseil d'administration en 1999, une rénovation à 2 milliards de dollars.

L'usine de pick-up a ouvert en 2004.

Flexibilité, au cas où  

Le succès du F-150, le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis depuis 40 ans, ne s'est jamais démenti.

L'usine fonctionne 24 heures sur 24, avec 4.500 employés aux trois-huit.

Les plus grosses pièces du pick-up sont découpées dans des bobines d'aluminium avant d'être peintes puis assemblées.

L'engin circule ensuite à travers des centaines de stations de travail où sont installés les moteurs, les câbles et autres composants avant que soit vérifié l'alignement des roues et des phares et que des ordinateurs confirment que tous les éléments sont fixés en toute sécurité. Le tout en quelques heures.

Dans l'usine fabriquant la version électrique, l'ambiance est moins survoltée, en partie en raison des efforts effectués sur l'ergonomie.

L'assemblage des pick-up suit toujours une chaîne de production mais s'arrête à moins de stations.

L'expansion en cours permettra de doubler la surface de l'usine et d'y ajouter plus de travailleurs - ils sont 500 actuellement - afin de parvenir à produire 150.000 véhicules par an d'ici un an, affirme M. Skaggs.

Mais tout est prévu pour être "flexible" afin que le site puisse être utilisé aussi bien pour des F-150 à moteurs thermiques qu'électriques.

"Si on s'est trompé, on pourra construire plus d'appareils avec des moteurs à combustion", explique le responsable. "Si les véhicules à batteries électriques décollent vraiment, comme on le prévoit, on pourra encore monter en puissance".

Réactions

Quelle la différence en nombre de pièces et temps de montage entre les deux,dans qq temps ils vont se gaver,y’a rien dans le Lightning….que du benef

Et en plus Uncle Bun’s euh non Jo vous donne 8000$ pour l’acheter….patron une autre sur mon compte,Bingo

L'empire contre-attaque...
;0)

C'est cela...compte dessus !!

"L'engin circule ensuite à travers des centaines de stations de travail où sont installés les moteurs, les câbles et autres composants avant que soit vérifié l'alignement des roues et des phares et que des ordinateurs confirment que tous les éléments sont fixés en toute sécurité. Le tout en quelques heures."
Les éléments fixés en toute sécurité...
Avec ce descriptif d'une chaîne (*) d'assemblage et l'utilisation de l'expression moteur "vrombissant" auquel le jeu de mots crétin de la partie électrique moins survoltée, j'ai un moment cru que l'article avait été écrit par le Gorafi !

(*) Jacques Calvet avait banni le mot "chaîne" de son vocabulaire, obligeant ses employés à le remplacer par "ligne" d'assemblage, le mot chaîne étant trop connoté esclavagisme. Le diable se cache dans les détails.

Oui mais le Diable s’habille en ….Prada, comme Michel avez vous de la sympathie pour le Devil?

Alain, un pot Devil ? Pourquoi pas.

Hélas non je faisait référence au vieux tube des vieux cailloux qui roulent))))

Caliss le câble sur la photo….y’a que Serena Williams qui peut brancher?tabarnak

@Alain à 12:11
Excellent !

Le câble.... aussi gros que du SP 98 ?
"Please allow me to introduce myself..." spéciale dédicace Boise ! Profitez-en c'est pas tous les ans....
;0))

Hou hou hou hou))) j’ai bien aimé quand Mike a déclaré je suis venu avec Mme Hidalgo en vélo au concert,et le public hou hou hou pas de Sympathy pour Notre Drame de Paris….que pour le Devil à pistons

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Nominations

Changements au sein de Seat et Cupra France

Seat & Cupra France annonce des changements à son comité de direction : Elise Remark devient directrice du département stratégie et performance réseau et Timothée Gazeau prend la direction du département marketing.

Constructeurs

Citroën complète sa gamme d'utilitaires en version rétro

(AFP) - Citroën a complété sa gamme d'utilitaires en version rétro, en présentant vendredi son Berlingo aux airs de 2CV fourgonnette dont la production doit débuter en janvier 2023, avec des versions thermiques comme électriques, en version utilitaire ou avec des sièges à l'arrière.

Analyse

Eviter la course prix-salaire, un pari gagnant pour les entreprises et les salariés

On assiste actuellement à un débat entre économistes et responsables des politiques économiques (monétaires et budgétaires) sur les stratégies qu’il convient de retenir face à l’inflation. Le consensus qui n’a pas encore disparu en France et en Europe consistait à éviter de suivre les autorités américaines dans la remontée des taux d'intérêts. Il est en train de s’affaiblir alors que les arguments pour le soutenir ne manquent pas.

Marchés

L'Etat en passe de débloquer 5,5TWh de projets de gaz renouvelable

(Reuters) - Le ministère de la Transition énergétique a pris vendredi deux mesures réglementaires très attendues par les agriculteurs pour accroître la capacité de production de biométhane en France, redonnant un peu de souffle à une filière en berne à l'heure d'une crise énergétique majeure.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…

Constructeurs - 31/01/2023

Suzuki aura 5 modèles électriques en Europe en 2030

Avec 2,97 millions de voitures vendues dans le monde en 2022, Suzuki a réalisé une croissance de plus de 7% sur un an mais est en recul de 11% par rapport à 2019. La marque prévoit d’avoir 5 modèles électriques en Europe en 2030 qui pèseront 80% de son mix, contre 20% au Japon et 15% en Inde.