Publicité
Marchés - 02/05/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Tesla

France : les ventes de voitures neuves poursuivent leur repli en avril

(AFP) - Les ventes de voitures neuves ont baissé de 22,58% en avril sur un an en France, avec 108.723 immatriculations, souffrant toujours d'une production ralentie par des pénuries de semi-conducteurs et de la guerre en Ukraine.

Auteur : AFP

Partager cet article

Par rapport à 2019, avant la crise du Covid-19, la chute est même de 42,23%, indique la Plateforme automobile sur son compte Twitter.
Stellantis (Peugeot-Fiat) a enregistré une baisse plus marquée de ses ventes que l'ensemble du marché en avril (-29,26% à 35.496 immatriculations), tandis que celles de Renault ont diminué de 20,96% à 23.659 immatriculations. Celles de l'allemand Volkswagen chutent de 30,23% à 14.310 immatriculations.
A l'inverse, les ventes de Ford ont bondi de 10,88% avec 4.027 immatriculations et celles de Nissan de 47,84% à 2.908 immatriculations.   

Sur les quatre premiers de mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 18,57% en données brutes à 474.083 immatriculations. Tesla échappe au marasme avec un bond de ses ventes de 42,99% à 8.578 véhicules.   

La part des véhicules électriques est de 11,9%, contre 38,1% pour l'essence, 16,3% pour le diesel et 28,4% pour les véhicules hybrides.

Concernant les véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes), le marché a reculé de 31,8% en avril à 27.485 et de 26,17% à 118.219 sur les quatre premiers mois de l'année.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La pénurie de semi-conducteurs a bon dos. A force de se planquer derrière cette "explication", il faudra vite en trouver une autre pour masquer la baisse drastique et irréfutable du marché automobile européen et français en particulier, conséquence dramatique de la politique anti bagnole menée depuis des décennies.
Cette politique continue hardi petit avec l'installation de boîte noire dans chaque bagnole à partir du 1er mai 2022. De la folie. Je vous fiche mon billet que les voitures seront automatiquement limitées à la vitesse maxi autorisée grâce à la géolocalisation.
Quel monde de merde !

Bruno Haas, Le 02/05/2022 à 11:46

... Hélas Bruno, si il n'y avait que les "boîtes noires dans les chignoles" … ce qui est déjà pas mal !
La "dictature à la chinoise" fait des émules dans nos "belles" démocraties, "on" dirait …
Le "big data" appliqué au passeport santé, au passeport numérique, aux comptes bancaires rattachés directement à la BCE ... Que des "belles trouvailles" ... Le meilleur et la pire des choses.
"Au delà de cette limite, ton ticket n'est plus valable" ... Nous y sommes !
;0)

Ade Airix, Le 02/05/2022 à 13:19

... Oui la pénurie des puces a bon dos ... Croissance à zéro, retour d'une forte inflation (et on a probablement encore rien vu) ... Difficile d'envisager que les "show rooms" connaissent un retour d'affluence dans les mois (années ?) qui viennent (?).
Un tournant, sans faire de négativisme, pour faire "plaisir" à Seb 16S.
(... )

Ade Airix, Le 02/05/2022 à 13:34

Mouais -42%/2019, c'est du brutal !
On vous l'a dit, ya pas que d'la pomme...
;0))

Lucos , Le 02/05/2022 à 14:27

Entre les délais qui rallongent et les prix qui s'envolent, comment motiver le client ?
Lui proposer un véhicule électrique cher en stock dont il ne veut pas ?
Même le VO a fait -17% en avril.
Nous, professionnels du secteur, allons souffrir si l'année 2022 continue à ce rythme...

Clerion , Le 02/05/2022 à 16:10

La seule chose qui permet encore (un peu) d'absorber les hausses de prix catalogue c'est les formules locatives. Mais pour combien de temps. Pour le moment la demande ne semble pas faiblir mais il y a forcément un moment où ça va finir par se tasser... Un report est possible aussi sur les marques "low-cost" qui le sont de moins en moins. Mais ces astuces ne marchent qu'une fois.

Seb 16S, Le 02/05/2022 à 19:43

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 02/05/2022

Que vont faire les managers venus de chez les constructeurs dans les groupes de distribution automobile ?

Au-delà de l’anecdote, la chronique des transferts que tient la presse professionnelle indique une assez patente amplification du mouvement des managers qui ont fait 20 ou 30 ans de carrière chez les constructeurs et se laissent séduire par les offres que leur font les groupes de distribution. On peut en faire une lecture cynique et se dire qu’ils trouvent là une manière de travailler moins pour gagner plus. On doit surtout comprendre que ces professionnels savent combien il est important d’innover en matière de distribution et de service automobile et ont acquis la conviction que les innovations qu’ils croient nécessaires ou utiles seront plus faciles à implémenter dans un groupe de distribution que chez les constructeurs.

Analyse

Catégorie Marchés

Djebbari écarte les accusations après l'annonce de son départ dans le privé

(Reuters) - Jean-Baptiste Djebbari, chargé des Transports dans le gouvernement sortant et dont la nomination en tant qu'administrateur de la start-up Hopium a été annoncée lundi avant même la démission de l'exécutif, a évoqué mardi un "hasard de calendrier" et assuré avoir respecté les règles pour ce départ dans le privé.

18/05/2022