Publicité
Publicité
Constructeurs - 04/11/2022 - #Chrysler , #Dodge , #Jeep , #Maserati , #Fiat , #Stellantis

Stellantis poursuit sa croissance sur un marché tendu

Par AFP

(AFP) - Le groupe Stellantis a poursuivi sa croissance au troisième trimestre et maintenu ses objectifs de résultats pour l'année 2022, conservant des tarifs de vente au plus haut et bénéficiant d'une amélioration dans ses approvisionnements en puces électroniques.

Le groupe né de la fusion de PSA et Fiat-Chrysler a publié jeudi un chiffre d'affaires de 42,1 milliards d'euros, en nette hausse de 29% par rapport à un troisième trimestre 2021 paralysé par les pénuries de puces électroniques.

Stellantis a enregistré une hausse de 13% de ses ventes, à 1.281.000 unités, "essentiellement en raison d'une amélioration dans la réception des commandes de semi-conducteurs", même si la situation ne devrait pas redevenir "normale" avant la fin 2023, a indiqué le groupe lors d'une conférence pour les analystes financiers.

Le groupe automobile a "enregistré un bon trimestre en termes de chiffre d'affaires, avec de bonnes livraisons, et des effets positifs des tarifs de vente et des devises", avait indiqué plus tôt le directeur financier Richard Palmer lors d'une conférence de presse.

Si l'inflation menace le marché automobile, "la dynamique reste positive" et la demande reste très forte pour les électriques et les hybrides, notamment, a souligné le directeur financier.

Les prises de commandes n'ont pas ralenti en Amérique du Nord, tandis qu'elles baissent légèrement en Europe, a précisé M. Palmer.

Le groupe continue cependant à viser un "point mort très bas" pour affronter "tout affaiblissement de la demande".

Les volumes de vente ont augmenté de 12% en Amérique du Nord, grâce notamment aux SUV de ses marques Dodge et Jeep. Le chiffre d'affaires, en hausse de 36%, y a été poussé par des tarifs à la hausse et des effets de change sur le dollar.

En Europe, les livraisons de véhicules sont en hausse de 14%, portées en particulier par la Fiat 500 et la Panda. Le chiffre d'affaires a crû de 16%.

Au niveau mondial, les ventes de véhicules électriques, très profitables, ont augmenté de 41% sur un an, atteignant 68.000 unités.

 Luxe   

La marque de luxe Maserati a aussi connu une hausse de 14% de ses ventes, avec le lancement du nouveau SUV Grecale, qui compense en partie une baisse des ventes du SUV Levante et de la berline Ghibli, notamment en Asie.

Les analystes du cabinet RBC ont souligné des performances légèrement supérieures au consensus. Le cabinet Oddo a salué le profil "résilient" du constructeur pour l'année 2023, avec son exposition géographique axée vers les Etats-Unis, et moins vers l'Europe ou la Chine que ses concurrents.

Le groupe a également rencontré des problèmes logistiques, liés entre autres au manque de chauffeurs et de camions en Europe, qui l'ont poussé à augmenter le nombre de véhicules en stock, a indiqué le directeur financier.

Au cours des 9 premiers mois de 2022, le groupe a vendu 550.000 véhicules de moins que sur la même période de 2021, avec une forte baisse en Europe notamment.

Stellantis a maintenu ses prévisions de marge "à deux chiffres" pour 2022.

Le syndicat CFE-CGC de Stellantis a souligné dans un communiqué que ces résultats "confirment la très bonne dynamique de progression de 2022 et l'excellente santé financière du groupe, qui se trouve en bonne place sur le podium des constructeurs automobiles les plus rentables du monde".

"Cette course effrénée à la rentabilité a cependant son revers", selon le syndicat. "La réduction des frais fixes au pas de charge, illustrée par la forte baisse des effectifs et une politique salariale très modeste, met directement les salariés en difficulté aussi bien dans le travail que dans leur foyer".

Ces annonces ont aussi été accueillies froidement par les marchés: après avoir rebondi au cours du mois d'octobre, l'action perdait 2,1% à 17H30 à la Bourse de Paris, à 13,29 euros, sur un marché en légère baisse.

Réactions

Les scénaristes d'Asterix peuvent ajouter un nouveau personnage dans leur scope : "Susaufraisfix" y s'appellerait ...

Que Tavares pr

Que Tavares prenne garde de ne pas tomber dans le syndrome Total ou Pouyanné, à force de tirer ...
;0)

Pour commenter le commentaire d'Adeairix, à mon avis la chute dans le syndrome Total / Pouyanné, c'est acté.
Carlos Tavares, que j'ai toujours défendu et encensé, va trop loin. L'élastique (v)a pété.

Quant aux VE, l'AFP écrit que les ventes de véhicules électriques sont très profitables. On n'en doute pas un instant. Que mes impôts servent à engraisser les constructeurs m'insupporte au plus haut point. J'invite Florence à envoyer cet article à Bruno Le Maire.

Stellantis a aussi mis au moins un petit milliard dans la plus grande farce industrielle de tous les temps qu'est la voiture dite autonome comme raconte si bien Bloomberg et les 75 milliards déjà partis en fumée !!!!
Moi j'ai eu gratos...sur ma Toy au moins quelques miettes de cette farce et qui ne pouvait pas aller plus loin, à savoir le limiteur de vitesses adaptatif ...par contre ceux qui s'endorment au volant...rien, niet et sans compter que voler une voiture est encore un jeu d'enfant !!
Toy dans leur grande générosité m'a foutu pour le même prix qu'il y a deux ans gratos des sièges chauffants et la prochaine fois je vais réclamer qu'ils soient massant...mais je risque de m'endormir ...mais là cela ne va plus, mais ils m'ont foutu aussi un routeur Wi-Fi dans l'accoudoir ...pour me distraire !
Cela suffit les trucs gratos sans options payantes...et par contre avant la peinture noir était gratos et maintenant c'est payant...
Pour le cuir intégrale j'ai choisis un artisan français qui travail pour Mercedes...et c'est la première chose que je dit au chaland que c'est la première qualité de Toyota !!
Il y a des gars qui me disent...la prochaine fois j’achèterai une Mercedes avec l'aide des moteurs Renault mais avec plein d'options payantes Mercedes pour le statutaire et peinture noir offerte...et cela fera une hybride dans l'air du temps !
Hi, hi....passez un bon WE

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Après la conduite autonome puis automatisée, il ne reste plus que des ADAS

Un feu de paille de 75 milliards de dollars, c’est ainsi que Bloomberg traduit les dépenses de ces 15 dernières années en direction de la conduite autonome. Après la décision de Ford et Volkswagen de mettre fin aux activités de leur filiale Argo AI, on peut légitimement se demander si le soufflet va complètement retomber.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…

Constructeurs - 31/01/2023

Suzuki aura 5 modèles électriques en Europe en 2030

Avec 2,97 millions de voitures vendues dans le monde en 2022, Suzuki a réalisé une croissance de plus de 7% sur un an mais est en recul de 11% par rapport à 2019. La marque prévoit d’avoir 5 modèles électriques en Europe en 2030 qui pèseront 80% de son mix, contre 20% au Japon et 15% en Inde.