Publicité
Publicité
Constructeurs - 30/05/2022 - #Chrysler , #Peugeot , #Fiat , #Stellantis

Etats-Unis : Stellantis et Samsung SDI investissent 2,5 milliards de dollars dans une usine de batteries

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile Stellantis et le fabricant de batteries sud-coréen Samsung SDI vont investir plus de 2,5 milliards de dollars pour construire une usine de batteries pour véhicules électriques à Kokomo, dans l'Indiana, dans le nord-est des Etats-Unis.

Les deux groupes avaient déjà annoncé en octobre s'être entendu sur la création d'une co-entreprise mais n'avait pas détaillé la location ou le montant qu'ils comptaient y consacrer.

La construction de l'usine, qui devait permettre de créer 1.400 emplois, doit démarrer dans le courant de l'année et le lancement de la production en 2025.

Le site doit avoir une capacité de production annuelle initiale de 23 GWh, avec l'ambition de la porter à 33 GWh les années suivantes. Les batteries sont destinées aux différents véhicules issus des usines d'assemblage de Stellantis en Amérique du Nord.

"La capacité totale pourrait encore augmenter afin de suivre la hausse attendue de la demande en véhicules électriques de Stellantis", a souligné le groupe issu de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler.

Les deux groupes pourraient le cas échéant investir jusqu'à 3,1 milliards de dollars.

Pour rivaliser avec d'autres grands constructeurs ayant présenté d'ambitieuses feuilles de route électriques, Stellantis a annoncé l'an dernier vouloir investir 30 milliards d'euros au total d'ici 2025 dans son électrification et dans ses logiciels.

Le groupe prévoit de construire au total cinq grandes usines de batteries en Europe et en Amérique du Nord.

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Nominations

Changements au sein de la direction de BMW Amérique du Nord

A compter du 1er septembre 2022, BMW Group Amérique du Nord annonce la nomination de deux nouveaux directeurs : Raymond Wittmann devient membre du comité de direction en charge des finances, succédant à Stefan Kramer et Marcus Casey devient vice-président du marketing de la marque BMW, succédant à Uwe Dreher.

Constructeurs

Toyota réduit à nouveau son plan de production pour juin

(Reuters) - Le japonais Toyota Motor Corp a revu vendredi, pour la deuxième fois cette semaine, son plan de production mondiale pour le mois de juin, réduisant sa production prévue d'environ 50.000 véhicules à 800.000, une décision justifiée par la reprise du coronavirus et le confinement à Shanghaï.

Analyse

Renault : que restera-t-il après l’été d’un examen sérieux du "projet de scission" ?

Le conseil d’administration de Renault avait à examiner des questions très fondamentales concernant la Russie et les conséquences à tirer de ce qui s’est produit en matière de stratégie de l’entreprise dans les émergents ou le rythme et les formes d’électrification de ses gammes. Au lieu de cela, depuis février, il n’est plus question que du fameux "projet de scission". A mesure que de très nébuleux, le projet devient un tout petit peu plus raisonnable et précis, il devient à la fois plus défendable et moins nécessaire.

Constructeurs - 06/12/2022

Près de 70 km d'autonomie en 100% électrique pour la nouvelle Prius

Toyota s'apprête à commercialiser la 5e génération de Prius, à la mi-2023. Le modèle, qui ne sera proposé qu'en hybride rechargeable en Europe, adopte une ligne beaucoup plus séduisante et se dote d'une plateforme totalement revue autorisant près de 70 km d'autonomie électrique et un niveau d'émission de CO2 de 19 g/km.

Constructeurs - 01/12/2022

Véhicules électrique : vers une valeur résiduelle de 50% à 9 ans ?

La transition énergétique vers le véhicule électrique couplée au changement d’usage apporté par le numérique et l’exploitation des données des véhicules redéfinit le business model de la chaîne de valeur automobile. L’une des conséquences pourrait être une moindre obsolescence des véhicules avec des valeurs résiduelles qui auront une bien meilleure tenue, a souligné Nicolas Harlé, partner de Bain & Company lors d’une conférence de la PFA.